31 Chercher le Dieu d’Amour, autrement, par la poésie !

X, Dans le silence amoureux de la prière, Le monde est un jardin qui célèbre son Nom/ Arbres et verdures, montagnes et ruisseaux/ Toute créature est signée par le Sceau/ Pélican du désert, bêtes et monstres marins/ Chaque jour ils espèrent que Dieu ouvre sa main/ C’est au fil de l’histoire, que, (...)

w) « Ne désespère pas espérance, Ne pense pas être oubliée, Ferme les yeux et fais confiance, Il reviendra ton Bien Aimé ! « Ne désespère pas espérance/ Ne pense pas être oubliée/ Ferme les yeux et fais confiance/ Il reviendra ton bien aimé !…/ Je ne crains plus leurs échardes/ A travers la cité, j’irai/ Plus (...)

v) Ô toi qui demeures en tout lieu, toi la Beauté, mes yeux s’abîment à te chercher sans te trouver ! Du cœur ouvert de Dieu en Croix/ Qui enivre de la vraie joie/ Etoile du nouveau matin/ Source jaillie en plein désert/ Qui calme la soif et la faim/. « Ô toi qui demeures en tout lieu, toi la (...)

u) Dépouillée par le grand silence, mon âme tombe en défaillance Révèle-moi ton désir enfoui/ « Vers toi-même va mon amie »/ Aurais-je perdu la raison/ Que de vouloir en ma passion/ Devancer la claire vision/ Ou nos regards se croiseront/ O vent messager de mon roi/ Sur votre aile emmenez-moi/ (...)

L’âme servile sous l’aspect vil/ bien au présent mais au-delà / de l’utile et de l’inutile/ ma seule raison d’être, c’est toi/ ô folie, j’ai fait de la Croix/ ô Croix du pardon/ ma seule raison. / Elle me garde au sein de l’arène/ pour témoigner du bon combat/ mais toutes les armes sont vaines/ lorsque (...)

s) Et n’avoir de déploiement, que les bras étendus, sans appui mais soutenus, pour l’extrême épanchement, Nous aimons rejoindre l’audace de Paul : « Pour moi vivre, c’est le Christ, je suis un crucifié pour le monde, et le monde est un crucifié pour moi ! » Et n’avoir de déploiement que les bras étendus, (...)

Ô quand donc pourrais-je contempler la beauté/ De Celui qui m’insuffle la vie ?/ Mon cœur latent ne bat que pour Lui/ Il bat d’un désir que je ne peux exprimer. / C’est un gémissement, comme un cri intérieur/ Seigneur, ouvre mes lèvres ! Pour toi / Jaillira ce premier mot : « Abba ! » / Père très bon, (...)

C’est l’automne, / Les mots aussi se décomposent !/ Puissent-ils secrètement nourrir l’humus de notre terre…/ Ô vaste solitude où s’est noyé le cœur/ Dilaté, liquéfié de perles de langueur/ Il soupire, vibrant d’une mesure hors du temps/ À l’aube de son éternité, son amant. / Touché, transpercé dans sa robe (...)

p. Ô folie, j’ai fait de la Croix ma seule raison. ven. 25/09 @ L’âme servile sous l’aspect vil/ bien au présent mais au-delà / de l’utile et de l’inutile/ ô folie, j’ai fait de la Croix/ ma seule raison. / Elle me garde au sein de l’arène/ pour témoigner du bon combat/ mais toutes les armes sont (...)

Ta Parole, Jésus, est vivante, elle est vivifiante, elle me soigne au plus intime de mon cœur blessé. Elle le blesse à nouveau car il s’était refermé ! Reviens Seigneur Jésus Ressuscité, viens encore habiter nos chemins, viens encore nous enseigner. Que ta Voix se fasse Parole en moi et que ta Parole (...)

0 | 10 | 20 | Tout afficher