Samedi 20 août 2016

21e dimanche du temps ordinaire, année C

« Jésus disait à ses disciples, il y a des derniers qui seront premiers et des premiers qui seront derniers. »

Is. 66, 18-21
Ps. 116
He. 12, 5-7
Lc. 13, 22-30

  • Le dimanche 21 août 2016 iCal
    Semaine 21 à 30 : 21e dimanche du temps ordinaire, année C

"Dans sa marche vers Jérusalem, Jésus passait par les villes et les villages en enseignant. Quelqu’un lui demanda : « Seigneur, n’y aura-t-il que peu de gens à être sauvés ? »

Jésus leur dit : « Efforcez- vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas. La porte étroite est peut-être le portillon qu’on laissait ouvert un moment, quand déjà les grandes portes de la ville étaient fermées pour la nuit. C’est ainsi une porte de miséricorde pour ceux qui se sont laissé surprendre au dehors, par la fermeture qu’ils auraient dû prévoir. L’important est toujours de saisir l’occasion et d’entrer à temps dans la ville. La « route vers Jérusalem » sur laquelle Jésus marche avec grande détermination est pour nous la route du salut. Jésus va opérer ce grand retour vers le Père en achevant sa mission de nous conduire vers lui. Il est beau de contempler ce chemin de Jésus qui enseigne en vérité notre retour vers le Père ! Sa Parole est Vérité, elle manifeste les exigences de l’amour dans notre cœur. Nous comprenons que Jésus ne cache rien de ce chemin de Vérité et d’amour ! « Quelqu’un lui dit : Seigneur, n’y aura–t–il que peu de gens sauvés ? »

"Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte, en disant : ’Seigneur, ouvre-nous’, il vous répondra : ’Je ne sais pas d’où vous êtes. Alors vous vous mettrez à dire : ’Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.’ Les auditeurs de Jésus ont compris qu’il les pressait de revenir à la foi. Jésus insiste moins sur l’étroitesse de la porte que sur l’urgence de s’y engager. Faites vite car la porte un jour sera fermée ! Des croyants venus du levant et du couchant, du nord et du midi seront, par leur foi, plus avancés dans le Royaume. Le chemin du Royaume est celui du véritable amour, c’est un chemin tout intérieur qui se vit du dedans, un secret connu du cœur de notre Père, dans le secret du cœur. Dans cet « intérieur » de l’amour, le regard d’amour du Père nous trouve et nous rencontre. Le monde qui ne connait pas Jésus ignore la capacité d’amour inouïe qui se cache dans le cœur de l’homme ! Le Royaume de Dieu est l’ouverture à l’amour de tous, fidèles aux noces de l’Agneau immolé !

Il vous répondra : ’Je ne sais pas d’où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal.’ Il y aura des pleurs et des grincements de dents quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu. Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. » La porte se refermera et l’histoire du monde sera close, un jour, chacun tournera la dernière page de sa vie. Nous l’oublions si facilement, et Jésus ne veut pas que nous l’oubliions. Il est doux et miséricordieux, son amour est plus fort et il nous ramène sans cesse devant le sérieux de notre vie. Jésus, le Sauveur, sait bien que nous ne serons jamais vraiment heureux tant que nous n’irons pas jusqu’au bout de notre réponse. Il est passionné par la gloire du Père, il est passionné du salut de l’humanité et de sa vraie joie. Jésus est l’unique porte qui donne accès à la prière et à la mission, nous y entrons pour trouver la paix, nous en sortons pour donner la joie. Jésus nous attend dans son Royaume d’amour dans une relation d’amour vrai. Seuls, ceux qui sont ardents dans leur désir seront transportés dans cet amour nouveau de son cœur !

Nous demandons la grâce d’être attentif à l’enseignement de Jésus pour faire partie de ses amis dans le Royaume.

Vos témoignages

  • la Porte étroite 21 août 2016 08:59, par herve

    Passer par la porte étroite implique l’Amour, et donc aussi le pardon et la miséricorde…
    Comment pourrions nous passer cette porte si nous étions gonflés de rancunes, de mépris, d’orgueil ! Sans avoir à chercher bien loin, il y a des cures d’amaigrissement à faire ! C’est urgent ! Et exaltant !