22 janvier Vendredi de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens

« Ne crains pas de prendre chez toi Marie, »
Mardi 6 octobre 2009

L’Annonciation à Joseph.

  • Du vendredi 22 janvier 2010 à 00:00 au samedi 23 janvier 2010 à 00:00 iCal
    Semaine 1 : 22 janvier Vendredi de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens

« Ne crains pas de prendre chez toi Marie, »

Dans cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens nous est donné le mystère de Marie, le mystère de la femme. Joseph l’homme juste en est le témoin. Il est l’aboutissement d’une histoire qui révèle les dons de Dieu. À Abraham il fut donné cet appel : "Va", quitte le pays que tu habites, et va là où je vais te conduire. Le grand pèlerinage de l’humanité tel qu’il est retracé dans la parole de Dieu commence alors. Le don de la foi passe par des personnes et par des situations de libération. A Abraham j’ai donné Isaac dit Dieu. À Jacob j’ai donné des fils et ils sont descendus en Égypte. A Moïse, j’ai donné Aaron. C’est de notre histoire dont il s’agit, chacun de nous est situé dans cette grande histoire sainte. Si l’Église nous rappelle ces cheminements, ces pèlerinages, c’est pour que nous nous souvenions des dons de Dieu pour arriver à une lumière, un amour nouveau.

Luc nous dira que Marie a reçu le don le plus merveilleux que Dieu ait pu faire à l’humanité, dans son cœur, dans sa maison. Il lui a donné son Fils, son Unique. Il a donné son amour, l’Esprit Saint. Il s’est donné lui-même, comme Père de cet enfant. Joseph va devoir accepter ce mystère. C’est par ce biais de Joseph que l’accueil de ce mystère nous est proposé. Joseph est dans une angoisse profonde, Il est troublé parce que celle qui lui a été donnée comme épouse, porte un enfant que ne vient pas de lui. Dans cette épreuve l’ange lui dit : "Ne crains pas Joseph de prendre Marie ton épouse". Joseph devra recevoir ce mystère à l’intérieur de sa propre maison ! Il donnera le nom de Jésus à l’enfant qu’elle porte. Dieu nous sauve.

Chacun de nous reçoit ce don de Dieu : « Ne crains pas de prendre chez toi Marie, » nous sommes introduits dans quelque chose de totalement nouveau, porté dans cette histoire sainte. Emmanuel, "Dieu avec nous, Dieu en nous". Nous sommes associés à cette œuvre merveilleuse de donner corps au Fils bien-aimé du Père. Ne pas avoir peur d’introduire ce mystère du plus grand amour dans notre vie. La Bonne Nouvelle en effet est que Dieu nous sauve. Il nous a donné une vocation sainte, non pas à cause de nous, mais à cause de lui, à cause de son amour.

Nous demandons la grâce de correspondre aux dons de Dieu. Dieu fait des merveilles pour que nous puissions répondre à ce don par le don de nous-mêmes, ainsi de construire l’unité, l’unité du peuple de Dieu, l’unité du monde.