Mardi 9 août 2016

Par Marie, se laisser former enfant de Dieu.

Par Marie, se laisser former enfant de Dieu.

Avec Marie nous entrons dans une Confiance infinie dans l’Amour de Dieu. Marie a donné visage humain au Fils Unique du Père. Elle a conscience d’être fille du Père. Pour devenir Mère il lui faut vivre plus profondément encore de ce Père Invisible qui lui donne d’être la mère de son Unique. Cela se fait à partir de sa conscience d’être la fille d’Anne et de Joachim. Le Passage à cette vie nouvelle, à cet amour si nouveau, cette “Pâque” est pour elle plus que troublant et bouleversant. “Ne crains pas, Marie.”[96] C’est un amour vraiment nouveau qui est à l’œuvre pour Marie : l’Amour dont le Père s’aime et aime son Fils, l’Amour dont le Fils s’aime et aime son Père, cet Amour est lui-même une Personne Divine qui s’est saisie de Marie pour la faire rejoindre le Sein du Père, d’où procède éternellement le Fils. Marie a conçu Jésus dans sa foi avant de le concevoir dans sa chair. C’est l’Esprit Saint qui donne à Marie de devenir Mère de Dieu. « Comment cela peut-il se faire ? dit Marie à l’Ange. Celui-ci lui répond : « L’Esprit Saint viendra sur toi et la Puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. » Ainsi le Ciel s’est ouvert et de la terre germe le Sauveur. Ce Sauveur qui a pris notre nature humaine, pourra désormais rejoindre toute personne qui le désire, et surtout les pauvres et les souffrants qui ont le plus besoin de lui.

Entrer dans le mystère de I ’Annonciation. A Nazareth Marie contemple et adore en esprit et vérité le mystère de l’Amour de Dieu qui lui est donné, qui vit désormais dans sa chair. “Voici que la Vierge concevra un fils” disait déjà Isaïe. Était-ce le lieu de sa contemplation quand l’Ange lui apparut ? Nous aimons nous situer là, avec Marie, en adoration, méditant cette histoire d’Amour qui s’est révélée un jour de Galilée à Nazareth. Même si c’est le secret de Dieu pour elle, iI nous est donné de le contempler pour mettre en pratique ce mystère dans l’Eucharistie et pour en vivre à notre tour. Au plus intime de notre âme se révèle cette “parcelle de divinité” qui est le reflet de Dieu dans tout être humain. L’Adoration, qui est ce lien d’Amour avec Dieu, nous situe à jamais enfant de Dieu. Comme Marie est fille des “hommes,” créée à l’image et à la ressemblance de Dieu, nous sommes enfant de Dieu.

Je dois contempler le Verbe qui s’est fait chair pour laisser Marie et l’Esprit Saint former en moi le fils du Père. Marie est visitée par l’Ange Gabriel, “Comblée de grâce”, vivant d’Amour pour Dieu et pour les hommes. Fiancée à Joseph, elle est visitée comme fille du Père, « Le Seigneur est avec toi, l’Esprit Saint viendra sur toi et la Puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre."[95] L’Amour infini de Dieu fait irruption dans tout l’être de Marie, cette fille d’Israël. Elle est ravie, transportée jusque dans le sein du Père. L’amour incandescent de Dieu se laisse ravir pour elle. “Montre-moi ton visage,” disait déjà le prophète à Dieu. Ici bien davantage est manifesté à Marie, la Femme, qui va donner visage à Dieu.

Vos témoignages

  • 7 février 2016 17:20

    Merci Père Gilbert de nous parler de Marie avant que le temps liturgique nous fait entre dans le Carême en cette année du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde. car Elle est la meilleure disciple de Jésus. Suivons-la en Eglise tous ensemble pour aller vers Son Fils, Jésus. Merci beaucoup pour ces très belles méditations, si priantes.