Mardi 31 mai 2016 — Dernier ajout mercredi 15 juin 2016

A l’école du oui de Jésus et de Marie.

A l’école du oui de Jésus et de Marie. Devenir "homme" pour Jésus, c’est devenir l’enfant de Marie. Il me faut contempler Jésus dans le mystère du Don de lui-même. Comme le Père lui donne tout, Jésus reçoit tout du Père, II est Don total au Père. L’attitude de Marie peut m’aider à réaliser dans ma vie l’œuvre du Père. En la contemplant, je peux demander et recevoir le Paraclet promis par Jésus et donné dans sa Passion et sa Résurrection. “Tout ce que fait le Père, le Fils le fait pareillement.”[83]. Jésus, Le Fils du Père éternel, en son Incarnation, est le fils de l’homme. Pour sa venue sur notre terre, il faudra le consentement de Marie, sa pleine acceptation humaine. L’Esprit Saint, qui agit depuis la conception de Marie, est à l’œuvre pour qu’elle puisse conformer son attitude à l’attitude filiale de Jésus. Elle sera "oui" comme le Fils unique, et par lui, une belle réponse à la disposition du Père. Entrer par le oui de Jésus, le Fils du Père, dans le oui de Marie, la créature aimée de Dieu, c’est accéder à un oui qui rend obéissant. Je peux alors adhérer à la Parole de Dieu.

“Me voici, Père, je viens faire ta Volonté.” Jésus nous a fait entrevoir la bonté du Père. « Qui me voit, voit le Père. » [84] Tout dans son être est filial. Comme le Père lui donne tout, II reçoit tout du Père et II est Don total au Père. Ce Don total et réciproque, reçu, il manifeste le mystère de l’Esprit Saint, l’Amour sans réserve de Dieu. Jésus sera obéissant. Le Père pourra compter sur lui totalement. “Me voici, Père, je viens faire ta Volonté.” [85]. Jésus est mû par « l’Esprit Saint ». Dieu agit par lui et en lui et lui donne d’accomplir sans cesse sa volonté. "Le Fils s’est offert dans un Esprit Éternel". Le oui de Marie est participation au Oui de Jésus. Jésus est le "Oui" du Père. Marie offrira tout son être de femme. Dieu pourra disposer du plus profond d’elle-même. Elle ne sera jamais plus libre, que dans son choix, pour faire la volonté de Dieu. Elle manifestera, pour accomplir l’œuvre de Dieu, une totale adhésion à sa volonté. Dans ce Don, elle découvrira plus encore le mystère profond de son être de femme : donner la vie.

"Le Fils s’est offert dans un Esprit Éternel". Pour donner la vie, je dois être libéré de moi-même. Il peut y avoir en moi une appropriation de l’œuvre de Dieu très subtile. Les pauvres, désappropriés d’eux mêmes sont un modèle de désappropriation de soi. La confrontation quotidienne à l’autre dans la vie communautaire est une école de libération de soi-même.

Vos témoignages

  • Jerôme 31 mai 2016 11:54

    C’est beau de voir combien Dieu désire notre liberté, pour pouvoir aimer et entrer dans ces relations d’amour avec Lui et avec nos sœurs et frères.