Jeudi après l’Épiphanie

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres… proclamer une année de grâce du Seigneur. »
Jeudi 1er novembre 2018

1 Jn. 4, 19 –5, 4 Ps. 71 Lc. 4, 14-22

  • Le jeudi 10 janvier 2019 iCal
    Semaine après l’Epiphanie 3 : Jeudi après l’Épiphanie

Jésus revint à Nazareth ou il avait grandi. On lui présenta le livre pour la lecture : « Tous, dans la synagogue avaient les yeux fixés sur lui. »

Jésus dit : "L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Et il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres et aux aveugles qu’ils verront la lumière. Apporter aux opprimés la libération. Annoncer une année de bienfaits." ’Cette Parole, c’est aujourd’hui quelle s’accomplit,’ dit Jésus ! C’est un événement étonnant : "Le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous." Un nouvel Amour nous est donné qui va transformer toute l’humanité. Jésus est venu allumer un feu sur la terre et comme Il voudrait qu’il brûle, qu’il enflamme le monde entier. "Cette bonne nouvelle est annoncée aux pauvres !" Le salut s’accomplit aujourd’hui par nos mains, par l’action de l’Esprit Saint qui nous est donné. Pour que nous puissions voir aujourd’hui la Bonne Nouvelle annoncée aux pauvres, il faut que nous l’annoncions. Pour que les prisonniers soient libérés, il faut que nous travaillions ardemment à faire tomber les chaînes qui emprisonnent. Marie est présente à Nazareth, elle aime Jésus, elle a dit oui à l’action de Dieu dans sa vie. Jésus est revenu au village, elle est comblée par lui. Jésus est face au monde, l’amour infini de Dieu est donné à l’humanité. Jésus a accomplit des gestes et des activités de libération qu’annonçaient le prophète Isaïe.

Jésus replia le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous dans la synagogue tenaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit à vos oreilles ce passage de l’Écriture. » Cette Parole, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit. La mission de Jésus est libération, proclamation d’une bonne nouvelle aux pauvres et aux exclus, don d’une nouvelle vision de tout ce qui concerne l’homme et le sens de sa vie. La communication de Dieu, à travers les paroles et les actions prophétiques de Jésus manifeste la libération qu’il opère à travers tout son engagement, jusqu’à sa mort, sa résurrection, et l’envoi de l’Esprit Saint. En tout cela, Jésus accomplit, et "dépasse" la prophétie d’Isaïe ! Nous aussi, c’est à la lumière de l’Écriture que nous pouvons discerner l’action de l’Esprit Saint dans notre histoire. Nous sommes entraînés sur une voie exigeante, Jésus ne nous a jamais promis une voie facile. Marie, la mère de Jésus est la première en chemin à Nazareth, elle a laissé l’amour de Dieu l’envahir totalement. Elle demeure à jamais le prototype de l’action de Dieu dans l’humanité, et c’est à nous, aujourd’hui, qu’arrive ce message d’amour ! Cet Amour, communiqué par Jésus dans le cœur de Marie, est transmis à Joseph, à l’apôtre Jean et à nous tous aujourd’hui. Nourris par cette Parole, nous croyons en l’amour infini de Dieu qui change le monde. Notre vie va porter un fruit surabondant, comme Marie qui est entrée la première dans la suite de Jésus.

« Et tous lui rendaient témoignage et étaient en admiration devant les paroles pleines de grâce qui sortaient de sa bouche. Et ils disaient : « N’est-il pas le fils de Joseph, celui-là ? » Il faudrait, aux villageois de Nazareth, accepter Jésus tel qu’il se présente et non pas tel qu’il se l’imaginent. Nous sommes devant la difficulté que Jésus rencontrera tout au long de son ministère. Ses auditeurs devront dépasser leurs idées préconçues sur lui ! Le Sauveur, son rôle de Messie-Serviteur de Dieu, doux et humble de cœur, est bien différent de ce qu’ils attendent. En effet, il nous faut recevoir l’amour infini de Dieu comme un don gratuit et non pas entrer dans des raisonnements qui vont anéantir ce Don. Abreuvés par l’eau vive, le mystère de l’Amour infini de Dieu, l’Esprit Saint nous est donné, pour le désert de notre vie fleurisse et que nous puissions témoigner. C’est ainsi que l’Amour de Jésus nous donne de nous livrer à l’amour. Cet Amour se tourne vers les plus pauvres et les plus petits qui entendent ce langage de l’amour. Suivre Jésus, c’est prendre sa croix, mais en même temps, c’est accomplir son œuvre dans la joie profonde de sa proximité.

Nous demandons la grâce de nous aimer les uns les autres de plus en plus.

Vos témoignages

  • 7 janvier 2016 13:56

    Je crois aussi que les pauvres et les petits entendent le langage du cœur..ce langage nous est enseigné par Marie dans le cœur, comme vous le dites. Marie est la Mère de toute humanité et nous invite à prier avec le cœur. Que l’Esprit Saint nous enseigne à prier avec le cœur et à accueillir l’Amour de Jésus dans notre cœur.

    Merci, Père Gilbert. Vos homélies apportent de la Lumière dans ce monde ténébreux.

  • mirabelle 8 janvier 2015 02:27

    *C’est ainsi que l’’Amour de Jésus nous donne de nous livrer à l’amour, il se tourne vers les plus pauvres et les plus petits qui entendent ce langage de l’amour, c’est la révélation de l’Amour !*

    C’est Beau et tellement Vrai…Merci père Gilbert Adam pour ce partage…La paix soit avec vous !

    Ô Corps livré pour nous sauver…Sang Précieux versé pour notre Gloire, en communion avec l’Esprit Saint, la Vierge Marie et toute la cour céleste, je viens livrer mon âme, mon cœur, mon corps à L’Amour dans cette communion à Ton Corps livré pour nous sauver, à ton Divin et Précieux Sang versé pour notre gloire…je viens me livrer à L’Amour, tout simplement par amour…en offrande et esclave d’Amour. Amen Amen Amen !

    Voilà l’acte d’offrande de mirabelle à chaque communion au Corps et au Sang de Jésus…