Jeudi de la 18e semaine, année impaire

Jésus dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »
Lundi 6 juillet 2015 — Dernier ajout lundi 20 mai 2013

Nb. 20, 1-13 Ps. 94 Mt. 16, 13-23

  • Le jeudi 8 août 2013 de 00:00 à 23:30 iCal
    semaine 18 : Jeudi de la 18e semaine, année impaire

"Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? »

Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! » Jésus revient de la prière, il demande aux disciples : « Pour vous, qui suis-je ? » Pierre prend alors la Parole : « Tu es le Messie, le Christ, le Fils du Dieu vivant. » La prière du Fils bien-aimé est confiante, différente de la nôtre. Elle est faite par Celui qui ne fait qu’un avec son Père, le Fils bien-aimé du Père obtient du Père tout ce qu’il lui demande. La prière de Jésus annonce le Règne de Dieu qui prend Corps sur la terre. Jésus est le Sauveur du monde par qui nous arrive la Paix. Si la tendresse du Christ transparaît à travers toutes ces paroles, il a besoin de notre accueil et de notre fidélité : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? ». Encore nous faut-il le reconnaitre tel qu’il est !

"Prenant la parole à son tour, Jésus déclara à Pierre : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux." Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. » Quelle confiance est donnée par Jésus à un homme ! Simon Pierre, va encore manifester beaucoup de faiblesses ! Cependant dit Jésus, ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père. La foi de Pierre va devoir encore grandir beaucoup.

"A partir de ce moment, Jésus le Christ commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des chefs des prêtres et des scribes, être tué, et le troisième jour ressusciter." Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches : « Dieu t’en garde, Seigneur ! cela ne t’arrivera pas. » Mais lui, se retournant, dit à Pierre : "Passe derrière moi, Satan, tu es un obstacle sur ma route ; tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes." Pierre sera témoin de la Passion du Christ, quand il sera revenu, il communiera à la gloire de Jésus. Aujourd’hui, il lui faut se convertir pour accueillir sa vulnérabilité. Les forces de mort doivent être transformées en forces de vie, la haine en charité, l’orgueil en puissance d’humilité. Pierre qui aura la mission d’affermir ses frères, d’établir une communion d’Amour entre eux, sera transformé par l’amour de Dieu qui se donne dans l’humilité du cœur.

Nous demandons la grâce de grandir dans la connaissance de Jésus.