Mercredi 3 août 2016

Jeudi de la 18e semaine, année paire

Jésus se mit à demander à ses disciples : Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ?

Jr. 31, 31-34 Ps. 50 Mt. 16, 13-23

  • Le jeudi 4 août 2016 iCal
    semaine 18 : Jeudi de la 18e semaine, année paire

Jésus, arrivé dans la région de Césarée de Philippe, se mit à demander à ses disciples : Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ?

Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! » La réponse de Pierre ne se fait pas attendre, il parle au nom de tous. L’image de Dieu et de son envoyé leur est ainsi révélée. L’expérience de Simon Pierre nous parle, il nous faut cesser de tout ramener aux proportions de notre intelligence et de notre cœur humain. Nous osons dire : « Tu es le Christ, le Fils de Dieu. » Dans la confiance, je te remets tout mon être. Entrer dans la béatitude de Simon Pierre, c’est partager le bonheur de ceux qui confessent Jésus. La profession de foi de Pierre permet à Jésus d’annoncer sa Passion et sa Résurrection. L’identité de Jésus est celle du serviteur souffrant, nous demandons la grâce d’accueillir la Parole de Dieu qui l’annonce. L’Apôtre Paul parlera de la sagesse de Dieu et de la folie des hommes pour nous éclairer sur la Croix de Jésus qui nous sauve.

Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ. » Pierre est confirmé dans sa foi, cette confession ne vient pas de lui, mais du Père céleste. Jésus va maintenant parler de sa mort et de sa résurrection. La route de Dieu ne correspond pas à la route des hommes. Comme Pierre, nous laissons toujours prévaloir nos pensées et nos sentiments ! Il nous faudra nous laisser instruire et guider dans la foi, par Jésus. Entrer dans le combat du martyre de Jésus, dans le don de toute sa vie pour nous. Pierre essaie de dire le mystère qui le fascine dans la personne de Jésus, il agit, il parle, il vit par Celui qu’il appelle « mon Père. »

"À partir de ce moment, Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué, et le troisième jour ressusciter. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches : « Dieu t’en garde, Seigneur ! cela ne t’arrivera pas. Mais lui, se retournant, dit à Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tu es pour moi une occasion de chute : tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. » Jésus, avec courage, manifeste son identité de serviteur souffrant pour nous éclairer sur sa situation ! Confesser le Seigneur Jésus désormais, sera se laisser instruire par Dieu. C’est dans l’Amour qui consume Jésus pour nous sauver, que nous pourrons être serviteur de son Règne. La vie et l’exemple de Jésus nous guide et nous accompagne toujours. C’est sa Présence dans une communion d’Amour qui nous permettra de témoigner de lui. Il nous faut grandir en harmonie avec Jésus dans sa Passion et sa Résurrection pour servir l’humanité. Nous dépasserons toujours les conflits qui blessent les hommes pour entrer dans l’unité accomplie par Jésus. A la suite de Pierre repenti, nous nous engageons pour être instrument de communion.

Nous demandons la grâce de savoir lire la Parole qui parle de la mission de Jésus.