Mardi 7 septembre 2010 — Dernier ajout mercredi 29 septembre 2010

Jeudi de la 26e semaine, année paire

« Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. »

Job. 19, 21-27 Ps. 26 Lc. 10, 1-12

  • Du jeudi 30 septembre 2010 à 00:00 au vendredi 1 octobre 2010 à 00:00 iCal
    semaine 26 : Jeudi de la 26e semaine, année paire

"Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups."

Nous pouvons imaginer la joie des disciples quand Jésus les envoie en mission. Ils vont annoncer Jésus, comme Jésus manifeste le Père. « Après cela, le Seigneur désigna soixante-douze autres et les envoya deux par deux en avant de lui dans toute ville et tout endroit où lui-même devait aller. » C’est en effet le Maitre de la moisson qui les envoie, à la prière de Jésus. « Et il leur disait : « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ; priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. »

Prier d’abord et en toutes circonstances dans l’action de grâce et la supplication. Nous serons ainsi en lien avec l’auteur de la vie, celui qui nous aime. Il sait les circonstances dans lesquelles nous sommes envoyés. "Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups." Nous prenons la mesure de ces paroles de Jésus, l’agneau immolé ! « Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu de loups. 4 N’emportez pas de bourse, pas de besace, pas de sandales, et ne saluez personne en chemin. 5 En quelque maison que vous entriez, dites d’abord : « Paix à cette maison ! »

Revenir sans cesse au Dieu de Paix qui agit dans nos moments d’agitation pour que nous revenions à l’essentiel. Cela nous demande une grande foi, une espérance chevillée au corps pour demeurer vraiment dans l’essentiel qui est la vie de Dieu en nous. « Il les envoie deux par deux, » C’est dans cette unité se donne le réconfort de l’Esprit Saint ! « Et en toute ville où vous entrez et où l’on vous accueille, mangez ce qu’on vous sert ; 9 guérissez ses malades et dites aux gens : « Le Royaume de Dieu est tout proche de vous. » La paix du cœur va se répandre, elle est guérison. C’est alors que l’espérance de Dieu se fait communicative pour annoncer le règne de Dieu.

Nous demandons la grâce de demeurer dans l’amour infini de Dieu. C’est notre essentiel qui annonce la Bonne Nouvelle de l’évangile pour que Dieu soit révélé par la présence de Jésus qui vient.