Mercredi 15 novembre 2017

Jeudi de la 32e semaine année impaire

voici que le règne de Dieu est au milieu de vous.

Sg. 7, 22- 8, 1
Ps. 118
Lc. 17, 20-25

  • Le jeudi 16 novembre 2017 iCal
    semaine 32 : Jeudi de la 32e semaine année impaire

"Comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il prit la parole et dit : « La venue du règne de Dieu n’est pas observable."

On ne dira pas : “Voilà, il est ici !” ou bien : “Il est là !” En effet, voici que le règne de Dieu est au milieu de vous. » Jésus a un grand désir de nous faire comprendre combien l´instauration de son Règne est importante, mais qu’il ne vient pas d´une manière visible. Le Règne que nous attendons est un peu comparable à celui qu’attendait le peuple juif, un Royaume puissant, qui va enfin rétablir la justice. Ce Règne serait visible à nos yeux ! Mais le Règne de Dieu est invisible pour nos yeux. L´Essentiel est invisible pour les yeux, mais il est visible pour le cœur. Ainsi le Royaume de Dieu peut arriver au milieu de nous sans devenir visible. Pour regarder le lever du soleil, il nous faut nous lever très tôt. Arrivés sur la colline, nous voyons peu à peu la lumière envahir le paysage, d’une manière très progressive. Bien avant le lever du soleil, nous ne pouvions discerner le paysage que sous forme de taches, mais petit à petit, le paysage s’éclaire. C’est ainsi que nous nous retrouvons dans la lumière, sans même savoir quand nous avions quitté l’obscurité. Le règne de Dieu est infiniment grand et il est si beau pour l’émerveillement de notre cœur et de nos yeux.

« Puis il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas." On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !” N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là. Jésus nous aide à entrer à l’intérieur de nous mêmes, il est l’Auteur de l’Amour qui y rayonne. "Le règne de Dieu est au milieu de vous." Il est en vous. Nous appuyant sur ce que Dieu fait, nous pouvons le retrouver qui agit en nous, dans un mouvement d’intériorité. La présence de Dieu est à l’intérieur de notre cœur, c’est là que Dieu réside. Tout ce que nous contemplons, tout ce que nous admirons peut nous attirer à l’intérieur de nous-mêmes. La découverte de Dieu se fait à l’intérieur de nous-mêmes, dans l’émerveillement de tout ce qu’il fait. C’est une conversion du cœur, un Règne d´Amour si brulant qu´il réchauffe les cœurs, et nous incite à nous convertir. Cette présence du Règne en nous est un long cheminement au désert. C´est le réchauffement de notre cœur, qui nous incite à réchauffer le cœur de nos proches. La réalité de la souffrance est présente dans la vie de Jésus fait chair en Marie. C’est la lumière de la Résurrection de Jésus qui éclaire chaque moment de l’histoire humaine.

« Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. La manifestation de l’Amour de Dieu, dans la Passion de Jésus, éclatera au moment de sa Résurrection. L’Esprit Saint nous donnera la Sagesse qui nous fera demeurer dans la Présence de Jésus. Il a pris chair notre chair humaine pour vivre au milieu de nous et pour que l’Esprit Saint soit donné à chacun de nous. Quand notre cœur est mû par l’Esprit Saint, le réel de la présence de Dieu se présente à nous. L’action de Dieu dans notre vie se fait alors sensible pour nous aider à acquérir une intériorité. A l’intérieur de nous vit l’Esprit Saint qui se joint à notre esprit pour que nous devenions enfants de Dieu. Avec un grand désir d´aimer Dieu et de faire du bien autour de nous, nous croyons que l´instauration du Règne du Christ se réalise. Mais Jésus nous dit qu’il va souffrir et mourir sur une croix pour annoncer l´Amour de Dieu. Le Règne de Jésus est fait d´Amour, mais de croix aussi. Si nous accueillons l´Amour de Jésus, accueillons aussi sa croix. Jésus se manifeste encore au travers de l’abandon à son Père, et à la souffrance imposée par les hommes. En Jésus, notre nature humaine est épousée par Dieu, par sa Passion. Jésus se relève à nous, il nous fait entrer dans son propre mystère.

Nous demandons la grâce d’être disponibles à l’Esprit Saint pour vivre déjà du rayonnement de Jésus.

Vos témoignages

  • Catherine 16 novembre 2017 16:59

    Oui que le Royaume de Dieu vienne dans le cœur de tous les enfants du Père

  • pierre 16 novembre 2017 09:25

    La venue du Règne de Dieu n’est pas observable : voilà qui nous rend perplexe comme les pharisiens ou heureux de partager ce mystère de la révélation aux petits selon notre disposition intérieure dans l’enseignement de ce jour. Dieu dans la Parole de Jésus ne change pas, c’est nous qui choisissons (enfin) de convertir notre cœur, pour le mettre au diapason de l’Esprit de Jésus ( tressaillir dans la Joie et l’amour de l’Esprit Saint)

    Nous avons toujours à admirer la Sagesse Divine qui donne le temps de la vie humaine selon les goûts et aptitudes de chacun. A celui qui est en excès de l’observance formaliste, Jésus donne Sa présence vivante, et à celui qui est en manque d’attention parmi d’autres, il donne la foule qui boit ses paroles.

    Et en celui qui se met à contempler ce passage de l’Évangile, pour ressourcer sa vie, il ne cesse de faire du remue-menage, balayant les fausses certitudes pour nous ancrer dans la Joie de son ESPRIT SAINT, Sagesse de Jésus rayonnant sur le monde, par l’annonce de Sa Résurrection d’entre les morts. Même ceux qui sont morts (aux yeux du monde ils ont tout perdu, tout quitté) pour l’avoir suivi dans un désir d’amour infini, sont tous présents à son Esprit Saint !

    Merci infiniment Jésus, Marie, Joseph, vous les prophètes de la Maison du Père pour tous ceux qui cherchent une demeure ou l’on peut vivre en Paix, aimant et aimé, quelque en soit le lieu et le temps. Merci aussi à Sainte Elisabeth de la Trinité de m’avoir aidé à retrouver ce chemin de vie intérieure dans la Joie de l’âme bercée par l’Esprit des psaumes, comme un petit enfant dans les bras de sa mère ( comme un nouveau né dans les bras de la vierge Marie - modèle de notre Foi, donnée à tous pour mère par Jésus) On s’émerveille ainsi tous les jours de ce que Dieu fait, par la Grandeur de Sa Parole, et la Joie de Son Saint Amour dans nos cœurs, comme dans la symphonie d’un nouveau monde où tout est éclairé par la lumière qui a jailli du tombeau.