Mercredi 9 novembre 2016 — Dernier ajout mercredi 7 septembre 2016

Jeudi de la 32e semaine, année paire

Les Pharisiens demandaient à Jésus : « Quand le Règne de Dieu viendrait-il ? »

Phm. 7-20
Ps. 145
Lc. 17, 20-25

  • Le jeudi 10 novembre 2016 iCal
    semaine 32 : Jeudi de la 32e semaine, année paire

"Jésus leur répondit : « La venue du Royaume de Dieu ne se laisse pas observer, et l’on ne dira pas : « Voici : il est ici ! ou bien : il est là ! »

Car voici que le Royaume de Dieu est au milieu de vous. » Le royaume de Dieu a une dimension temporelle, il est une réalité actuelle, il est présent dans la personne de Jésus. Il est présent dans l’Eglise qui est son Corps, et qui présente le mystère de l’Incarnation dans l’union de l’humain et du divin. Jésus, par sa présence, son amour et ses guérisons, fait avancer le règne de Dieu en nos cœurs. Ce n’est pas d’une manière visible que nous le discernons, cependant l’amour peut activer notre cœur et il devient sensible. Ainsi le Royaume de Dieu advient en chacune de nos vies, chacune de nos relations. Jésus est cet amour en personne qui transforme tout ce qu’il touche, et qui fait advenir son amour dans le monde en le guérissant du péché ! Jésus est en personne le Règne de Dieu, le seul toucher de sa main, de son regard, de son cœur, établit ici et maintenant le Règne de Dieu. Ce Royaume nous est donné et il nous est transmis pour que nous le manifestions aujourd’hui par nos cœurs aimants et par nos mains qui font advenir ce règne de paix et d’amour, ce règne de Dieu. Jésus manifeste le Mystère de son être dans l’amour, dans l’attitude « eucharistique du Don de sa Vie. »

"Jésus dit encore aux disciples : « Viendront des jours où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas." Si le royaume est présent parmi nous, il ne l’est pas ici en toute sa plénitude. Nous attendons une venue future et une future plénitude. Nous n’éprouvons maintenant qu’un avant-goût de cette réalité future. Nous continuons à vivre avec bien des souffrances et des difficultés. Le royaume demeure sous l’attaque du mal. Parfois nous ne voyons pas le fruit du rachat opéré par le Christ Jésus. Nous devons enrichir notre foi et notre espérance. Cette dernière vertu nous donne la confiance nécessaire pour croire à la promesse de Jésus, qu’il reviendra et qu’il nous introduira dans la plénitude de son royaume. Assister à un lever de soleil en montagne, c’est regarder la colline qui peu à peu se laisse envahir par la lumière d’une manière très progressive. De l’obscurité, nous pouvons voir le paysage passer de la forme de grandes tâches pour retrouver un paysage éclairé sans jamais avoir pu dire quand nous entrions dans la lumière. Ainsi, nous pouvons nous représenter le règne de Dieu. « Auparavant, il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, » il va transformer nos relations. Jésus est ce règne annoncé dans la Parole de Dieu qui se réalise progressivement dans nos vies.

"On vous dira : « Le voilà ! Le voici ! » N’y allez pas, n’y courez pas. Comme l’éclair en effet, jaillissant d’un point du ciel, resplendit jusqu’à l’autre, ainsi en sera-t-il du Fils de l’homme lors de son Jour." Jésus prépare ses disciples au scandale de la crucifixion. C’est un rappel que le royaume vient au prix de sa passion et de son sang versé pour tous les hommes. Son côté percé sur la croix est contemplé par Marie, la nouvelle Eve, tirée du côté d’Adam. C’est la réalité de la présence délicate, laborieuse du mystère de Dieu agissant en sa Création. Cette lumière éclaire chaque moment de l’histoire et de l’aventure humaine. C’est la manifestation de l’amour de Dieu dans l’action du Seigneur Jésus au moment de sa Passion. Là, Jésus va manifester le Mystère de son être, l’amour, l’attitude « eucharistique au sein du Dieu de Vie. » Dès lors l’amour et l’accueil qui transforme nos vies est une lumière pourra rendre visible le règne de Dieu comme déjà agissant en nous. C’est notre lumière véritable, nous n’avons pas à courir mais à accueillir chaque instant de notre vie, marqué par la révélation du Mystère de l’amour infini de Dieu. C’est dans notre vie quotidienne qu’advient désormais le Règne de Dieu. Il nous libère de tous nos esclavages. Jésus vient convertir le monde de l’esclavage que nous portons en nous pour nous recevoir comme l’enfant bien aimé du Père.

Nous demandons à Jésus la grâce de faire advenir dans notre cœur son Royaume

Vos témoignages

  • Marie-Françoise 10 novembre 2016 08:12

    Que la Présence de l’Amour de Jésus guide notre vie pour faire advenir le Royaume de Dieu.
    Merci Père Gilbert. En communion de prière.

  • pierre 10 novembre 2016 07:37

    Donne nous aussi Seigneur Jésus la grâce de faire advenir ton règne dans le cœur de ceux que nous rencontrons en chemin.

    Ta ressurection nous comble de joie, mais la souffrance que nous traversons sans le soutien des autres nous déprime.

    Donne nous les dons de l’Esprit Saint qui font l’œuvre de Dieu dans les cœurs endurcis de ceux qui nous persécutent.

    Donne nous le réconfort de ta présence quand nous perdons le bon sens de nos sens et la bonne volonté de notre cœur.

    Comme l’aveugle BARTIMÉ, appelle nous par notre prénom, quand la foule de ceux qui prétendent te suivre à Jérusalem, nous rejette dans les difficultés de la solitude au bord du chemin.

    Aide moi à me dévêtir de mes préjugés sur la manière de vivre avec toi.