Mercredi 22 mai 2013

Jeudi de la 7e semaine, année impaire

« Quiconque vous donnera à boire un verre d’eau, en vérité, je vous le dis, il ne perdra pas sa récompense, dit Jésus. »

Si 5, 1-8 Ps 1 Mc 9, 41-50

  • Le jeudi 23 mai 2013 de 00:00 à 23:30 iCal
    semaine 7 : Jeudi de la 7e semaine, année impaire

« Mais si quelqu’un doit scandaliser l’un de ces petits qui croient, il serait mieux pour lui de se voir passer autour du cou une de ces meules que tournent les ânes et d’être jeté à la mer. »

« Quiconque vous donnera à boire un verre d’eau, à cause de mon Nom, en vérité, je vous le dis, il ne perdra pas sa récompense, dit Jésus. » « Un verre d’eau, » ce n’est vraiment pas beaucoup ! Et pourtant dit Jésus, c’est si important ! Par contre, scandaliser l’un de ces petits qui croient en mon Nom, c’est atteindre Jésus au cœur. Il va donc falloir se séparer de tout ce qui fait du mal et ne pas se laisser entraîner par l’instinct et la violence, mais suivre les désirs de l’Esprit.

« Et si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe-la : mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t’en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint pas. » Et si ton pied est pour toi une occasion de péché, coupe-le : mieux vaut pour toi entrer estropié dans la Vie que d’être jeté avec tes deux pieds dans la géhenne. Et si ton œil est pour toi une occasion de péché, arrache-le : mieux vaut pour toi entrer borgne dans le Royaume de Dieu que d’être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne où leur ver ne meurt point et où le feu ne s’éteint point. Pour Jésus, être « une occasion de péché, » est le pire qui puisse nous arriver ! C’est comme la gangrène devant le médecin ! « coupe-la » afin qu’elle ne gangrène pas le corps tout entier !

« Car tous seront salés par le feu. C’est une bonne chose que le sel ; mais si le sel devient insipide, avec quoi l’assaisonnerez-vous ? Ayez du sel en vous-mêmes et vivez en paix les uns avec les autres. » La parole de Dieu est lumière véritable ! Elle contribue à faire de nous des adorateurs en esprit et en vérité, des hommes qui demeurent en lien vivant avec Dieu. C’est le Saint-Esprit qui est ce lien et qui nous fait tenir humblement auprès du Dieu qui donne la vie. Considérer l’autre important, lui donner ce verre d’eau est une meilleure manière de se laisser guider par l’Esprit Saint et de se plaire dans la communion avec Dieu.

Nous demandons la grâce d’entendre la parole de Dieu pour que notre regard se fasse doux, miséricordieux, tendre et compatissant.