Samedi 12 août 2017 — Dernier ajout samedi 8 juillet 2017

l) Fiat !

Petite Flamme d’amour Incandescente

Fiat : Petite Flamme d’amour Incandescente/

De l’abandon total/ En quête de l’unique visage,/ Elle embrase tout sur son passage/ Avec pour seul guide l’espérance/ Et son amoureuse obéissance./

Le Oui de Jésus au Père, l’Amour infini, nous révèle son visage : « Qui me voit, voit le Père. » « Le Fiat, » qui résonne dans l’humanité et qui fait le bonheur des aimés, prend sa Source dans l’Amour infini de Dieu, qui est Amour. Nous avons appris ce si grand Mystère par Marie, la Bien Aimée du Père. Mystère caché depuis les origines, qui se révèle pour nous à Noel, le Soleil Levant qui vient nous visiter. C’est dans la nuit de la foi, que ce Don se donne à elle, petite flamme d’Amour toute incandescente. Ce rayonnement de l’Amour, cette incandescence de son feu, vient de la Source vive. Pour que la braise soit incandescente, il lui faut la proximité du Feu qui la brule. Marie demeure dans ce Don qui la recouvre de son ombre, à l’abri de toute brulure qui ne serait d’Amour. L’Esprit Saint, la chaleur du Père et du Fils, est un Feu lumineux qui éclaire par son ombre, Il est venu sur elle pour que le Fils Unique prenne chair de la Vierge Marie !

Petite Flamme d’amour Incandescente L’Amour infini de Dieu pour Marie, sa réponse, dans son Oui pour Jésus, nous révèle le visage de l’humanité. « Quand nous le verrons, nous lui serons semblables. » « Le Fiat, » de Marie rayonne sur le visage de toutes ses petites filles en humanité, il fait le bonheur des aimés de Dieu, il prend sa Source dans l’Amour infini de Jésus qui est l’Amour pour elle et qui nous est donné. Ce mystère d’un si grand bonheur nous vient par Marie, la Bien Aimée de Jésus, révélé à l’Annonciation, quand le Soleil Levant va prendre Corps. C’est dans la nuit profonde de la foi, que le Don de Dieu se donne à elle, petite flamme d’Amour toute incandescente, pour la réchauffer. Ce rayonnement de l’Amour dans le sein de Marie, cette incandescence du Feu de l’Esprit Saint, vient de la Source vive, du Père Eternel. Marie, la Braise incandescente, demeurera dans la proximité du Feu qui la consume, elle demeure dans ce Don qui la couvre de son Ombre, toute brulée d’Amour, qui la régénère encore. L’Esprit Saint du Père et du Fils, ce Feu lumineux qui éclaire par son ombre, est venu sur elle !

De l’abandon total

C’est dans l’abandon total que la petite fille de Marie va devenir, elle aussi, une petite Flamme d’amour Incandescente. Le Oui de Marie à Jésus pour elle, est ce Fiat, qui va sortir de son cœur, comme celui de Marie, il va révolutionner sa vie. L’Amour infini de Dieu nous révèle le visage de l’humanité blessée par le péché qui est le refus de Dieu. Le chemin de l’Amour, pour les aimés de Dieu en Jésus et Marie, et qui sont mus par l’Esprit Saint, ce chemin de l’Amour va devenir une agonie, un grand combat. Certes, « Quand nous le verrons, nous lui serons semblables ! » Mais aujourd’hui il nous faut avancer avec cette nature pècheresse qui livre combat au Don de Dieu de multiples manières ! « Le Fiat, » de Marie rayonne sur le visage de ses petites filles en humanité, il fait le bonheur des aimés de Dieu, il prend sa Source dans l’Amour infini de Jésus, l’Amour qui nous est donné. C’est la Passion de Jésus qui a pacifié le cœur de Marie, qui l’a rendue Immaculée dès sa conception. Le mystère d’un si grand bonheur, de la rencontre des aimés, nous vient par Marie.

La Bien Aimée de Jésus est révélée à l’Annonciation, quand le Soleil Levant va prendre Corps. Elle est désormais pour nous, l’origine de ce nouvel Amour dans l’humanité. C’est dans la nuit profonde de la foi que ce Don se donne désormais à nous, pauvres pécheurs, dans la réalité de notre quotidien. Par nature, Marie était toute attentive à l’œuvre de Dieu ; Pour nous, les obstacles se dressent d’autant plus fortement, que les aimés doivent vivre de cet Amour nouveau, que le monde combat ! Mais la petite flamme d’Amour toute incandescente est là pour le réchauffer les aimés de Marie et les éclairer. Ce rayonnement de l’Amour dans le sein de Marie, va se reproduire chez ses petites filles, les aimés de Jésus vont le recevoir, selon leurs désirs. Cette incandescence du Feu de l’Esprit Saint, qui vient de la Source vive, du Père Eternel, est désormais données aux amis de Jésus et de Marie, ils vont devenir cette braise incandescente ; Ils demeureront dans la proximité du Feu qui les consume, ils agiront dans le rayonnement du Don qui couvrait Marie de son Ombre. Toute brulée d’Amour, qui régénère maintenant toute l’humanité dans la Passion de Jésus, Marie vit de l’Esprit Saint du Père et du Fils, ce Feu lumineux qui éclaire par son ombre est devenu lumière des cœurs purs !

En quête de l’unique visage,

Saint Bernard nous aide à comprendre, que c’est dans l’obéissance au Saint Esprit, que nous entrons dans le mystère de l’Amour infini : « C’est par l’écoute que je retrouverai la vie. » C’est dans l’abandon total que la petite fille de Marie va chercher le visage du Bien Aimé et lui devenir, elle aussi, une petite Flamme d’amour Incandescente. Le Oui de Marie à Jésus, pour elle, est le Moyen divin qui va lui manifester le Visage de l’Epoux divin à Noel. Comme le Oui de Marie va révolutionner sa vie, le Oui de la bien aimée va lui faire rejoindre le Visage du Bien Aimé ; Pour ses amis, elle est devenue l’icône de son visage. L’Amour infini de Dieu nous révèle le visage de l’humanité blessée par le péché qui est le refus de Dieu, mais ce visage peut rayonner aussi, le visage de Jésus a pris sur lui le péché du monde. Le chemin de l’Amour pour les aimés de Dieu en Jésus et Marie, mus par l’Esprit Saint, va devenir une agonie, un grand combat. Certes, un jour, « Quand nous le verrons, nous lui serons semblables, » mais aujourd’hui il nous faut avancer avec cette nature pècheresse qui revêt déjà le Don du Fils Bien Aimé.

C’est dans un grand combat pour la victoire du Don de Dieu, et de multiples manières, que désormais, « Le Fiat, » le Oui de Marie, va rayonner sur le visage de ses petites filles en humanité. C’est la Passion de Jésus, qui a pacifié le cœur de Marie, et l’a rendue Immaculée, et que le mystère du mystère d’un nouvel amour va se donner ! Si grand bonheur, que la rencontre des aimés, qui nous vient de Jésus par Marie. Elle est désormais pour nous l’origine de ce nouvel Amour dans notre nature humaine régénérée par le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie. C’est dans la nuit profonde de la foi, que ces Dons se donnent désormais à nous, pauvres pécheurs. Par nature, Marie était toute attentive à l’œuvre de Dieu ! Pour nous, les obstacles se dressent d’autant plus fortement que les aimés doivent vivre de cet Amour nouveau que le monde combat ! Mais la petite flamme d’Amour toute incandescente est là pour les réchauffer et les éclairer. Ce rayonnement de l’Amour va se reproduire chez ses petites filles, et chez les aimés de Jésus, qui vont le recevoir, selon leurs désirs, dans cette incandescence du Feu de l’Esprit Saint. Les amis de Jésus et de Marie vont devenir cette braise incandescente qui demeurera dans la proximité du Feu qui les consume, ils demeureront dans le rayonnement du Don qui couvrait Marie de son Ombre. Ainsi l’humanité régénérée, va donner à toute l’humanité, dans la Passion de Jésus, un visage nouveau. Lumière des cœurs purs, l’Esprit Saint du Père et du Fils, le Feu lumineux de l’Amour éclaire par son ombre un monde nouveau

Elle embrase tout sur son passage

La petite fille de Marie, dans l’abandon total, va devenir elle aussi, une petite Flamme d’amour Incandescente. Le Oui de Marie à Jésus, pour elle, est ce Fiat qui comme celui de Marie va révolutionner sa vie, l’Amour infini de Dieu nous révèle le visage de l’humanité blessée par le péché qui est le refus de Dieu. Le chemin de l’Amour pour les aimés de Dieu en Jésus et Marie, mus par l’Esprit Saint, va devenir un chemin d’agonie, un grand combat. Certes, « Quand nous le verrons, nous lui serons semblables, » mais aujourd’hui il nous faut avancer avec cette nature pècheresse qui livre combat au Don de Dieu de multiples manières ! « Le Fiat, » de Marie rayonne sur le visage de ses petites filles en humanité, il fait le bonheur des aimés de Dieu, il prend sa Source dans l’Amour infini de Jésus, l’Amour qui nous est donné. C’est la Passion de Jésus qui a pacifié le cœur de Marie, qui l’a rendue Immaculée dès sa conception. Le mystère d’un si grand bonheur, de la rencontre des aimés, nous vient par Marie.

La Bien Aimée de Jésus révélée à l’Annonciation, quand le Soleil Levant va prendre Corps, est désormais pour nous l’origine de ce nouvel Amour. C’est dans une nuit profonde de la foi que ce Don se donne désormais à nous, pauvres pécheurs dans la réalité de notre quotidien. Par nature, Marie était toute attentive à l’œuvre de Dieu, pour nous, les obstacles se dressent d’autant plus fortement que les aimés doivent vivre de cet Amour nouveau que le monde combat ! Mais la petite flamme d’Amour toute incandescente est là pour les réchauffer et les éclairer, pour les bruler de l’Amour qui régénère maintenant toute l’humanité, dans la Passion de Jésus. L’Esprit Saint du Père et du Fils, est ce Feu lumineux qui éclaire par son ombre, il est devenu lumière du monde !

Elle embrase tout sur son passage/ Avec pour seul guide l’espérance/ Et son amoureuse obéissance./

Vos témoignages

  • Claire 4 août 2015 20:41

    Je chante en communion avec vous, cher Père Gilbert, ce beau hymne d’une Beauté profonde…que le Père Jean -Marie Vianney intercède pour vous et tous les prêtres du monde entier.