Lundi 28 mars 2016 — Dernier ajout dimanche 27 mars 2016

Lundi de Pâques

« Jésus dit aux femmes : N’ayez pas peur ; allez dire à mes frères de se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »

Ac 2,14.22b-32 Ps 15 Mt 28, 8-15

  • Le lundi 28 mars 2016 iCal
    Octave de Pâques : Lundi de Pâques

"Quittant vite le tombeau, tout émues et pleines de joie, elles coururent porter la nouvelle à ses disciples."

info document - JPEG - 63.4 ko

Et voici que Jésus vint à leur rencontre : « Je vous salue, » dit-il. Et elles de s’approcher et d’étreindre ses pieds en se prosternant devant lui. Alors Jésus leur dit : « Ne craignez point ; allez annoncer à mes frères qu’ils doivent partir pour la Galilée, et là ils me verront. » Jésus est le même, et pour nous commence une nouvelle manière de nous être présent, dans notre quotidien, là où se vivent nos rencontres avec lui. La joie de la résurrection fait de ces femmes qui sont allées au tombeau, de courageuses messagères, elles sont « toutes joyeuses » dans leur cœur, à cause du fait que Jésus est ressuscité. Elles coururent porter la nouvelle aux disciples, et voici que Jésus vint à leur rencontre, c’est ainsi que Jésus les remercie. Jésus, par sa Résurrection, s’est uni à chacun de nous, il a réveillé le cœur de ces femmes qui cheminent ensemble, elles sont maintenant chargées d’annoncer la Résurrection aux Apôtres. Comme elles, l’Église, aujourd’hui encore, se prosterne devant son Seigneur et Jésus lui donne toujours d’annoncer la bonne nouvelle de sa Résurrection. Jésus révèle ainsi son grand désir d’être annoncé au monde pour l’attirer à lui et le sauver. Le désir de l’épouse correspond au désir l’Epoux, le mystère de l’amour divin pourra se réaliser : « Mon âme a soif de Dieu, ma chair te désire sans cesse, disait le psalmiste. »

Tandis qu’elles s’en allaient, voici que quelques hommes de la garde vinrent en ville rapporter aux grands prêtres tout ce qui s’était passé. Ceux-ci tinrent une réunion avec les anciens et, après avoir délibéré, ils donnèrent aux soldats une forte somme d’argent, avec cette consigne : « Vous direz ceci : « Ses disciples sont venus de nuit et l’ont dérobé tandis que nous dormions." Dans la trahison de Judas, l’argent et le mensonge étaient à l’œuvre pour la condamnation de Jésus. C’est encore avec de l’argent que le menteur fera son l’œuvre pour masquer la Résurrection. Malgré l’opposition que devra subir l’Eglise, le Christ ressuscité sera annoncé a toutes les générations. Quelqu’un a essuyé toutes larmes de nos yeux, il est venu nous montrer son imprenable bonté, signe de la beauté de Dieu. Nous sommes là, pour communiquer en Jésus, la beauté « en personne ». Les réactions des femmes, en présence de Jésus, expriment l’attitude la plus profonde de l’être humain devant Dieu, l’adoration. Leurs vies était brisée par la crucifixion de Jésus, leur Maitre se donne à elle dans cet envoi en mission : « Allez dire à mes frères, vous me verrez en Galilée. » Le désir de ces femmes a provoqué la rencontre avec Jésus le Sauveur qui fait d’elles des missionnaires. Le mystère de l’Église continue l’œuvre de Jésus, et l’Église vivra le même combat que celui du Christ.

"Les grands prêtres dirent que si l’affaire vient aux oreilles du gouverneur, ils se chargent de l’amadouer et de leur épargner tout ennui." Les soldats, ayant pris l’argent, exécutèrent la consigne, et cette histoire s’est colportée parmi les Juifs jusqu’à ce jour." Le regard de Jésus sur nous ne porte pas sur nos trahisons, nos méconnaissances de son nom, mais sur nos souffrances de nous voir mener une vie si douloureuse. Il est frappant de voir à quel point Jésus dans les Evangiles apporte la guérison, il nous sort du mensonge et nous montre ce qui est bien pour vivre ensemble, en Lui. Pâques nous oblige à aller dehors et à nous saluer comme des ressuscités, c’est le matin de Dieu au cœur des autres. Ces femmes vont vers les disciples et c’est Jésus qui surgit pour elles, apparition toute humble et toute personnelle. La Parole vivante et vivifiante de Dieu est à l’œuvre, et nous avons besoin de l’amour de l’Esprit Saint pour entrer dans le mystère de la résurrection de Jésus. C’est au jour de la Pentecôte, que Pierre annoncera avec force le mystère de la Résurrection, pour l’humanité qui aspire de toutes ses forces au Don de Dieu. Aujourd’hui le mystère de la Résurrection est annoncé par les femmes aux disciples afin qu’ils puissent voir Jésus. C’est encore notre tâche quotidienne et notre mission divine depuis notre baptême : annoncer le Christ partout.

Nous demandons à Dieu la grâce de travailler à l’annonce de la Bonne Nouvelle.

Vos témoignages

  • teresa 28 mars 2016 11:06

    Pere,commecette homelie est belle.Nous temoignons de la beaute en personne ,de Jesus.Bonne octave de Paques Pere.Merci pour vos homelies riches de l’Amour de Jesus et de Sa Beaute Divine.