Mercredi 15 février 2017 — Dernier ajout vendredi 17 février 2017

Lundi de la 2e semaine de Pâques

Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

Ac. 4, 23-31 Ps. 2 Jn. 3, 1-8

  • Le lundi 24 avril 2017 iCal
    2e semaine de Pâques : Lundi de la 2e semaine de Pâques

"Il y avait un homme, un pharisien nommé Nicodème ; c’était un notable parmi les Juifs. Il vint trouver Jésus pendant la nuit."

Il lui dit : « Rabbi, nous le savons, c’est de la part de Dieu que tu es venu comme un maître qui enseigne, car personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis, si Dieu n’est pas avec lui. » Le fait que Nicodème vienne durant la nuit dénote qu’il avait peur d’être jugé par ses proches. La nuit démontre aussi le combat entre les ténèbres et la Lumière. Pas facile de mourir à ses idées préconçues, à toute une éducation, Nicodème, comme chacun de nous reçois les paroles de Jésus d’une façon matérielle ! Il n’est pas facile, pour nous qui cheminons dans la nuit comme Nicodème, de comprendre ce que veut dire Jésus ! "Comment est-il possible de naître quand on est déjà vieux ? Cependant Nicodème est attentif à ce que Dieu fait par Jésus, il cherche la vérité de ses paroles. Nicodème s’interroge sur le message de Jésus qui est venu ouvrir une brèche dans son cœur. Nous le retrouverons fidèlement à la suite de Jésus qui marche vers sa Passion. Il a vécu un grand combat pour passer de la Loi à l’Amour inconditionnel. Avec lui, nous avons reconnu que Jésus vient de Dieu, qu’il nous entraîne dans sa Passion et sa Résurrection : « Personne, à moins de renaître de l’eau et de l’Esprit Saint, ne peut avoir la Vie. »

"Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu. » Nicodème lui répliqua : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer une deuxième fois dans le sein de sa mère et renaître ? » Pour renaître, il nous faut vivre une mort à nos idées propres, à notre propre volonté. Il faut consentir à nous abandonner à l’action de l’Esprit Saint. Si nous raisonnons seulement avec nos acquis, notre façon de voir les choses, nous pouvons difficilement renaître ; Il nous faut croire et accepter que Dieu n’est comme nous, qu’il peut accomplir de grandes choses en nous et par nous. Jésus dit à Nicodème : "Il faut naître d’en haut, de l’Esprit Saint pour voir le Royaume de Dieu. Nous sommes invités à le rejoindre par le baptême, à naitre à cet amour pour devenir amour comme Jésus est amour pour son Père. Nous entrons ainsi, baptisés, dans une naissance nouvelle, librement, à la manière du vent : « Le vent souffle où il veut : tu entends le bruit qu’il fait, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. » Nous demandons à Dieu d’étendre la main sur nous dans les moments de nuit et de souffrance car aucun moment de notre vie ne lui est indifférent. Tous ensemble, peuple de baptisés dans le Christ, nous cheminons en Église vers la source. Dans la tendresse de Dieu nos pas se pressent vers le Royaume de Dieu.

"Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne sois pas étonné si je t’ai dit : il vous faut naître d’en haut. Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. » Ne t’étonne pas, si je t’ai dit : Il vous fait naître d’en haut. Renaître, c’est aimer, être branché sur la source. Le jaillissement de la source redit sans cesse « Je t’aime, » comme les battements du cœur de Dieu. Jésus nous indique la condition requise pour que le Seigneur Dieu nous envahisse, nous comble de sa lumière, de ses grâces. Qu’il nous guide pour que nous parvenions peu à peu à nous laisser envahir par l’Esprit Saint pour renaître ! Cet amour est une renaissance permanente, il est le renouvellement total et complet de notre être. Notre vie qui vient de Dieu est un mystère d’amour dans le mystère de Dieu. Mystère du Père, mystère du Fils, dans un amour absolument incomparable : L’Esprit Saint. Marie, dans l’Esprit Saint, a formé à Jésus un corps, un cœur humain. C’est ainsi qu’il a épousé l’humanité. Mystère ou Dieu nous donne une nouvelle naissance à la vie divine. Dieu fait à notre cœur un don d’amour qui en fait un cœur nouveau. Dieu est amour, nous demeurons dans l’amour pour demeurer dans la vie.

Nous demandons la grâce de connaitre le cœur de Dieu qui est amour pour que notre vie devienne amour avec le Christ.

Vos témoignages