Dimanche 28 mai 2017

Lundi de la 7e semaine de Pâques

Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix.

Ac. 19, 1-8
Ps. 67
Jn. 16, 29-33

  • Le lundi 29 mai 2017 iCal
    7e semaine de Pâques : Lundi de la 7e semaine de Pâques

"Ses disciples lui disent : « Voici que tu parles ouvertement et non plus en images. Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et tu n’as pas besoin qu’on t’interroge : voilà pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. »"

Dans le monde se joue un grand combat entre tout ce qui donne la vie à l’homme, et tout ce qui le défigure en le « privant » de l’image et de la vie de Dieu. Nous sommes comme les disciples qui disent croire en Jésus mais nous ne le suivons pas toujours. Jésus nous connait bien, et il nous accepte ainsi, il nous aime tels que nous sommes. Il ne veut pas que nous soyons écrasés par le mal qui existe dans le monde ou en nos cœurs. Il a vaincu la mort, il continue à la vaincre. Jésus est avec nous dans ce combat, il nous donne la vie. Sa Parole libère notre cœur chaque jour. Quand nous avons l’impression d’être dans les ténèbres, Jésus à nouveau, nous offre son cœur. C’est à la lumière de sa résurrection que se révèle pour nous le secret de l’Amour d’Amour qui ressuscite Jésus. Nous avons besoin de l’Esprit Saint pour écouter et comprendre les Paroles de Jésus. C’est l’Esprit Saint qui nous rend de lui être fidèle ! Nous avons un besoin urgent de l’Esprit Saint pour entrer dans la Vérité de Jésus.

"Jésus leur répondit : « Maintenant vous croyez ! Voici que l’heure vient – déjà elle est venue – où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ; mais je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi. Devant la Passion qui se revit dans nos vies, nous sommes toujours dans un grand désarroi ! Nous vivons dans l’Evangile qui s’actualise encore pour nous : Judas le vend ! Pierre le renie, nous sommes témoins de la fuite des neuf. Aujourd’hui encore, en nous, se revit cet Evangile ! Cependant Jésus dit, « je ne suis pas seul puisque le Père est avec moi. » Il y a aussi Marie et Jean l’apôtre qui seront avec lui au pied de la Croix. Notre vie renouvelle encore l’incohérence des disciples de Jésus. Nous ne pouvons demeurer dans paix que dans son amour. Il nous faut prier car il est nécessaire de nous enraciner dans le cœur de Jésus. Dieu est sans cesse penché sur notre cœur. S’il est calme, il reflète le bonheur de Dieu. La perfection de la Sagesse embrasse toute notre intelligence. Il nous faut toujours chercher, dans ce qui nous heurte comment nous vivons selon l’Evangile. Si nous gardons mémoire du bien, la réalité paraîtra moins laide et le ciel nous sera plus doux.

"Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix. Dans le monde, vous avez à souffrir, mais courage ! Moi, je suis vainqueur du monde. » Dans l’Apocalypse, Jean nous décrit le monde comme le lieu du grand combat de Dieu pour la vie. Par la grâce de Dieu, le monde devient, ici et maintenant, le lieu de notre sainteté. Dieu nous confie les uns aux autres. L’Evangile est la Parole vivante pour les hommes de notre temps. Le Christ Jésus a gagné ce combat une fois pour toutes, il a vaincu le Monde. Jésus nous donne son amour dans un réalisme étonnant, il nous révèle le mystère de Dieu. Il nous rappelle la victoire de son amour dans la fidélité à son Père. Marie a cru, grâce à elle, la révélation de cet amour arrive jusqu’à nous. Elle a participé au mystère de Jésus avec tout son cœur. Elle a donné son corps, son cœur et son esprit pour que Dieu vienne dans notre chair humaine. C’est dans la fidélité à Jésus, à son Père, que nous expérimentons la fidélité de Dieu, la victoire de son amour pour nous. Marie sera fidèle à Jésus grâce à l’humilité de sa présence dans la petitesse, à Noël, à la Croix. Avec la force de l’Esprit Saint, nous vivons la Passion de Jésus qui est présente à son Église. La fidélité de Marie aura une attraction sur l’apôtre Jean qui sera aussi fidèlement à la Croix. Grâce à notre foi, à l’Esprit Saint qui nous est donné, nous participons encore au mystère du Salut de Jésus.

Nous demandons à l’Esprit Saint la grâce de demeurer avec Jésus.

Vos témoignages

  • 9 mai 2016 15:37

    Bon mois du mois de mai, le mois de Marie, Père Gilbert !

    Je trouve ton choix d’image de Marie très beau, merci !

  • Persévérance 9 mai 2016 08:22, par herve

    Ce message du grand combat est bien vrai.On voudrait tout seul etre sans blessures et nous n’y prvenons pas et nous nous decourageons . De fait seuls nous ne pouvons rien faire. Notre secours est dans la Presence de l Eucharistie et de l’Esprit.
    Merci Père Gilbert de cette bonne
    exhortation.

  • Eglantine 16 mai 2015 21:06

    Je trouve très beau ce vous écriviez sur Marie. Vous rendez très vivants, proches et actuels son Mystère.
    Merci, Père Gilbert, pour cette homélie qui m’inspire à mieux prier et demander l’aide à notre Mère au Ciel pour mieux vivre de la foi.
    Dans cette’ vallée des larmes’ Elle est notre avocate à nous tous avec l’Esprit Saint.
    Un très grand merci.