Lundi 7 août 2017

Mardi de la 18e semaine, année impaire

Toute plante que mon Père du ciel n’a pas plantée sera arrachée.

Nb. 12, 1-13 Ps. 50 Mt. 15, 1-2.10-14

  • Le mardi 8 août 2017 iCal
    semaine 18 : Mardi de la 18e semaine, année impaire

Alors des pharisiens et des scribes venus de Jérusalem s’approchent de Jésus et lui disent : « Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? En effet, ils ne se lavent pas les mains avant de manger. »

La tradition nous est donnée pour transmettre l’amour de Dieu à l’humanité. Nous regardons ou se trouve notre cœur, il nous dit là où est notre intérêt. Le cœur qui n’a de souci que pour ses intérêts dans ce monde, utilise le commandement de Dieu pour en faire des préceptes humains qui justifieront sa manière d’agir. Il y a un danger de transformer les commandements divins en préceptes humains. L’esprit de Dieu sait ou est le mensonge et dans la lumière de Jésus, il démasque l’erreur. L’esprit faux dévie le commandement de Dieu dans son intérêt en demeurant convaincu d’être dans le vrai. C’est son cœur qui est loin de Dieu. Jésus est là et il veut que nous agissions revêtu de sa façon d’être, et de sa manière d’agir. C’est le Saint Esprit qui va nous donner d’agir comme le Christ. Jésus agit à condition que véritablement, nous croyons en lui.

"Jésus appela la foule et lui dit : « Écoutez et comprenez bien ! Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l’homme impur ; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l’homme impur. » Jésus nous enseigne à comprendre ce qui fausse l’esprit humain quand il transforme le commandement de Dieu en précepte humain inutile. Ce qui rend l’homme impur à l’union à Dieu, ce qui rend l’homme aveugle à reconnaître celui qui est l’Époux de la noce éternelle, c’est ce qu’il y a dans le cœur. Grandir dans l’union à l’union, c’est demeurer dans son Amour. Là où est notre trésor, là aussi sera notre cœur. L’esprit humain qui laisse les soucis de ce monde envahir son cœur n’arrive plus à voir ou sont les vraies richesses. ‘Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l’homme impur. Mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l’homme impur.’ Ce qui sort de la bouche vient du cœur. Qu’y a-t-il dans le cœur de ceux qui jugent de l’extérieur celui qui ne se lave pas les mains ? Ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur. L’homme bon, dans son trésor qui est bon, prend des choses bonnes ; l’homme mauvais, dans son trésor qui est mauvais, prend des choses mauvaises.

Alors les disciples s’approchèrent et lui dirent : « Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés en entendant cette parole ? » Il répondit : « Toute plante que mon Père du ciel n’a pas plantée sera arrachée. Laissez-les ! Ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou. » Les disciples entendent la réaction des pharisiens contre Jésus. Ils comprennent le complot qui se trame contre lui. La parole de Jésus dévoile ce que les pharisiens et les scribes venus de Jérusalem ont dans le cœur. Toute plante qui vient du père du mensonge sera arrachée, car elle ne peut être dans le Royaume des cieux. C’est le feu de l’amour de la croix qui nous sauve et nous purifie. Jésus se livre pour nous purifier du dedans et nous donner un cœur nouveau et un esprit nouveau. Les pharisiens ne voient pas que leurs préceptes les mènent paître au cimetière, là où ils tomberont dans le trou du fossoyeur sans pouvoir emporter leurs richesses et leurs prestiges. Les disciples passent du trouble et de la peur à l’admiration de Jésus. La surprise, l’étonnement, l’émerveillement conduit à un changement radical de situation. Quand nous sentons la terre se dérober sous nos pas, nous n’oublions pas que Jésus est proche de nous, par la foi. Jésus est présent de manière toute cachée, toute invisible.

Nous demandons la grâce de nous situer dans la confiance à celui dont nous dépendons totalement, Dieu qui prend véritablement soin de nous.

Vos témoignages

  • 4 août 2015 15:04

    Pensée pour vous Père Gilbert

    Bonne fête à tout les prêtres :-). Saint Jean Marie Vianniez priez pour tout les prêtres et en particulier pour le Père Gilbert Adam !!! C’est ce que je dis dans et avec mon cœur aujourd’hui…