Lundi 8 janvier 2018

Mardi de la 1re semaine, année paire

Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité !

1S. 1, 9-20 1S 2 Mc. 1, 21-28

  • Le mardi 9 janvier 2018 iCal
    semaine 1 : Mardi de la 1re semaine, année paire

Ils entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait.

On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. C’est au cœur de la liturgie, à la synagogue, que Jésus lit un passage des écritures. Jésus inaugure un Royaume de paix, d’amour, de lumière et de justice. Il enseigne avec autorité et il guérit les malades avec une grande bonté. Il est la réponse que le peuple qui crie vers Dieu attend. La parole de Dieu a prit chair de la Vierge Marie et le Verbe s’est fait homme, il est au milieu de nous. Jésus est le Dieu qui s’est manifesté au Sinaï, abordable et mêlé à la foule. Nous le contemplons quand il établit son Royaume en chacun de nous. Il est le Sauveur de l’humanité et nous attendons de lui ce dont nous avons besoin pour nos vies, nos familles et nos communautés. Nous croyons qu’il peut vraiment nous sauver comme il a sauvé cet homme possédé de l’Évangile. Nous reprenons courage et confiance car l’action divine de Jésus ne nous manquera pas. Par sa simple présence, Jésus rayonne l’amour et la lumière qui instaure le Royaume de Dieu.

"Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. » L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Jésus de Nazareth prend la Parole parmi les hommes, son autorité provient du mystère même de sa personne. À peine Jésus a-t-il ouvert la bouche, que sa parole touche et frappe à mort la présence du mal. L’esprit mauvais se rebiffe et crie à travers l’homme qu’il tient lié pour tenter de contester la parole de Dieu manifestée en Jésus. La personne de Jésus, sa Parole devenue chair, est comme une explosion, un retentissement qui bouleverse tous ceux, qui de près ou de loin, en sont touchés. Jésus est la Parole de Dieu, et son visage est la face de Dieu qui s’est rendue visible à nos yeux. Son regard est chargé d’une tendresse qu’aucun homme n’a encore pu exprimer. Tout le monde est bouleversé par son enseignement. Par sa seule présence, Jésus fait reculer les ténèbres, la haine et le mensonge. « Sors de cet homme ! » dit Jésus à l’esprit mauvais. Cet homme est délivré des ténèbres et de la misère qui empoisonnaient sa vie.

"Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. » Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée. Cette force de la parole de Dieu en Jésus, est toujours avec nous. Nous sommes appelés à recevoir cette force de l’amour qui peut transformer nos cœurs et nos vies. Toute l’activité de l’Église est l’expression d’un amour qui cherche le bien intégral de l’homme. Nous vivons de cet Amour pour aller au-devant de la souffrance et des besoins matériels et spirituels des hommes. Nous voulons nous remettre sans cesse devant l’action de Jésus notre Sauveur. La Parole de Dieu est efficace, elle fait advenir le Royaume de Dieu. Elle dit la confusion, les mélanges, les ambiguïtés dans lesquels nous sommes engagés. Nous pouvons annoncer le salut de Jésus au cœur de nos vies en criant vers Dieu qui nous délivre.

Nous demandons à Dieu la grâce de la conversion, qu’il nous libère.

Vos témoignages

  • Denise Brouillette 9 janvier 2018 12:54

    Annoncer la Bonne Nouvelle avec audace et détermination, c’est le propre du disciple devenu missionnaire ! Jésus reçoit le baptême donné par Jean, une première annonce d’un temps nouveau pour l’humanité. À la synagogue de Capharnaüm, Jésus se lève, s’adresse avec autorité.— Il est Celui qui est ! Ses paroles rejoignent, dérangent, posent interrogations. Mission reçue par son Père :« Celui-ci est mon fils bien-aimé » le conforte , l’action de l’Esprit Saint illumine tout son être. Rien ne saurait être comme avant. Voilà qu’après des siècles de silence de la part de Dieu (ils n’ont plus de prophètes) , la Promesse se réalise. Ça ne peut faire l’affaire de tout le monde mais à ceux qui écoutent avec un cœur ouvert, un cœur nouveau, reçoivent, recevront la grâce de la foi, don inestimable. Fort de notre foi baptismale « l’Église tous ensemble » ose annoncer avec audace et détermination le Royaume de Dieu ici et maintenant. Il y aura toujours des récalcitrants N’ayons pas peur !

    (Maman disait : la crème prend toujours le dessus sur le lait.)

  • pierre 9 janvier 2018 11:59

    La Parole de Jésus est l’expression même de la volonté de Dieu parmi les hommes. Chacun est frappé ou réconforté par son enseignement, à la mesure de la bienveillance reconnue en Lui pour notre vie personnelle et collective, selon notre liberté de conscience et notre docilité à l’Esprit de vérité.

    Le possédé proclame inopinément que Jésus est le Saint de Dieu, et dans son tourment véhémente avec insolence pour que Jésus clarifie sa volonté, qu’il redoute comme une perdition.

    Sans être aussi dépourvu de bon sens, chacun peut se retrouver dans l’évangile du jour, parmi une humanité tourmentée par les distorsions idéologiques, dans une société qui caricature l’Esprit Saint de Jésus Christ, au point d’avoir peur de disparaître.

    Et là encore Jésus nous libère de ces tourments qui nous préoccupe, comme des pensées ratiocinantes, qui nous font perdre de vue l’essentiel : Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. Il nous suffit de l’écouter avec notre liberté d’enfant de Dieu (entravée par les maux qui perturbe notre vie intérieure ) pour retrouver la Paix intérieure, qu’il rétablit à l’instant même, parce qu’il détient toute autorité de Dieu pour nous sauver Corps et Âme.

  • 12 janvier 2016 13:55

    Merci pere de nous ouvrir les yeux de façon remarquable sur la parole du jour afin de mieux la vivre au quotidien. Et surtout de pouvoir mettre en pratique ces enseignements magnifiques. Que Dieu vous benisse puissamment

  • 12 janvier 2016 06:48

    Que la Présence de Jésus fait reculer tout Mal, en nous, et autour de nous.

    Merci, père Gilbert pour ces homélies qui mènent à la prière.

    En communion de prière pour votre ministère si précieux.