Lundi 22 août 2016

Mardi de la 21e semaine, année paire

« Purifie d’abord l’intérieur de la coupe, afin que l’extérieur aussi devienne pur. »

2 Th 3, 6-18
Ps.95
Mt, 23, 23-26

  • Le mardi 23 août 2016 iCal
    semaine 21 : Mardi de la 21e semaine, année paire

« Guides aveugles ! Vous enlevez le moucheron avec un filtre, et vous avalez le chameau »

« Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous payez la dîme sur la menthe, le fenouil et le cumin, mais vous avez négligé ce qu’il y a de plus grave dans la Loi : la justice, la miséricorde et la fidélité. Voilà ce qu’il fallait pratiquer sans négliger le reste. Jésus attire notre attention sur ce qui est le plus grave : « Abandonner la justice, la miséricorde et la fidélité. » Nous cherchons Dieu là ou il n’est pas, et nous passons à côté d’un trésor caché en nous que nous ne voyons pas. Il nous faudrait entrer dans une vie intérieure, une vie d’oraison qui nous ouvre vers les autres, et trouver Dieu par la foi. Nous allons enlever de notre cœur ce qui le gêne pour aimer nos frères. Là, notre désir d’une vaine gloire humaine nous apparaît clairement. L’hypocrisie des scribes et des pharisiens que Jésus dénonce ici réside dans le fait qu’ils sont attachés à des rites, oubliant l’essentiel, la beauté de la personne humaine. Pour contempler la splendeur de l’Amour infini de Dieu, il nous faut entrer dans la connaissance de Jésus. Nous portons Dieu au dedans de nous, là ou nous ne le cherchons pas ! Là, la miséricorde de Dieu deviendra notre chemin de vie. Nous aurons le souci de notre prochain, le souci d’honorer à la justice.

Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous purifiez l’extérieur de la coupe et de l’assiette, mais l’intérieur est rempli de cupidité et d’intempérance ! Nous pouvons faire un retour sur nous-mêmes, entrer dans le fond de notre cœur, sous la conduite de l’Esprit Saint. Les autres aussi nous aident à avoir un regard vrai sur les réalités qui nous entourent. Si nous les écoutons, c’est une lumière toute intérieure qui remplit tout de son immensité qui nous est donnée. Cette lumière n’est pas au-dessus de notre pensée comme le ciel s’étend au-dessus de la terre, elle est elle-même le secret qui nous a fait, et nous sommes son œuvre. Pour la connaître, il nous faut connaître la vérité, le lien d’amour qui nous unis à Dieu. Nous pouvons cacher aux hommes notre vie, mais nous ne cachons pas à Dieu le secret de notre cœur car il l’habite. Jésus nous demande de faire cette prise de conscience sur nous. A cause de l’endurcissement de notre cœur, sa Passion nous ouvre une fenêtre ! Nous pouvons alors nous tourner vers nos frères dans un bel acte d’Amour de notre Dieu, car la charité nous donne cette Lumière intérieure.

« Pharisien aveugle, purifie d’abord l’intérieur de la coupe afin que l’extérieur aussi devienne pur. » La distinction fondamentale entre l’intérieur et l’extérieur de notre vie peut être saisie. Jésus nous ouvre un chemin d’humilité et d’amour, il creuse pour nous une voie royale. L’intérieur ne se voit pas à « l’œil nu ! » et l’extérieur peut entrainer à la confusion : « vous purifiez l’extérieur de la coupe et de l’assiette, mais l’intérieur est rempli de cupidité et d’intempérance. » Devant un extérieur « en ordre, » nous pouvons en déduire un intérieur heureux ! Jésus manifeste le mensonge d’une telle attitude. « Purifie d’abord l’intérieur de la coupe afin que l’extérieur aussi devienne pur. » « Si Dieu n’est pas en notre âme, c’est parce que nous ne voulons pas. Nous avons un tel amoncellement d’attentions, de distractions, de penchants, de désirs, de vanités, de présomptions, nous avons tellement de monde en nous, que Dieu s’éloigne. Dès qu’on le veut, Dieu remplit l’âme de telle manière qu’il faut être aveugle pour ne pas le voir. Une âme veut-elle vivre selon Dieu ? Qu’elle enlève tout, » dit Saint Raphaël Arnaiz Baron. Nous voulons suivre Jésus doux et humble de cœur, pour parvenir à son élévation en passant par sa croix.

Nous demandons la grâce d’ être purifiés afin de rayonner le mystère de Jésus

Vos témoignages

  • Michel 22 août 2016 23:17

    Ces paroles de Sagesse m’éclairent dans mon chemin vers Jésus Amour. Que Dieu vous bénisse cher Père. Un très grand merci pour votre ministère d’Esperance.