Lundi 25 septembre 2017

Mardi de la 25e semaine, année impaire

« Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique. »

Esd. 6, 7-8.12b-20
Ps. 121
Lc. 8, 19-21

  • Le mardi 26 septembre 2017 iCal
    semaine 25 : Mardi de la 25e semaine, année impaire

"La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu’à lui à cause de la foule."

Jésus est entouré d’une foule de malades, de boiteux et d’aveugles qui sont tout près de lui, aux premières places. Comme on ne peut arriver jusqu’à lui, on lui signale la présence de sa mère et de ses frères qui veulent le voir ! A ses proches qui veulent le voir et qui butent sur des impossibilités matérielles, Jésus répond en mettant en avant l’écoute de Dieu comme le lieu véritable de la constitution de sa famille. C’est cela qui bâtit la commune appartenance : une écoute active par chacun. Rien de repérable au début, aucune mise en commun même, mais un fruit commun, spirituel, peu à peu, se constituera. « Ma mère et mes frères dit Jésus, ce sont ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la garde. » Non seulement Jésus glorifie le Père qui l’a envoyé, mais il glorifie sa mère qui accomplit la Parole de Dieu dans sa propre chair : « Qu’il me soit fait selon ta Parole ; » C’est le témoignage de la puissance de la grâce, de l’Esprit Saint qui enfante un monde nouveau. L’Esprit Saint réchauffe et éclaire le cœur de tous ceux qui s’approchent de lui : « Voyez comme ils s’aiment. » La « bonne terre » a accueilli la Parole de Dieu, Marie, dans sa foi, a été transformé fondamentalement dans sa vie.

"On le lui fit savoir : « Ta mère et tes frères sont là dehors, qui veulent te voir. » L’écoute et la mise en pratique de la Parole de Dieu forme une famille nouvelle. Quand Jésus dit : « Ma mère, mes frères, » Il se situe comme le premier-né d’une multitude de frères. Il est la Tête du Corps nouveau de l’Église, unifié par l’Esprit Saint. Le Fils éternel de Dieu a pris chair de la Vierge Marie grâce à son accueil de la Parole de Dieu. Notre identité chrétienne se construit, se développe, se tisse les uns avec les autres. L’identité véritable de l’homme est en devenir, elle ne se réduit pas à un déjà-là acquis fixé, intangible, où chacun devrait seulement fonctionner selon une norme établie. Elle ne se ferme pas sur elle-même. Marie a accueilli Jésus dans sa foi avant de l’accueillir dans sa chair et il en est de même de l’Église : « La multitude des croyants avait un seul cœur et une seule âme. » Ceux qui écoutent la Parole sont les frères et les sœurs de Jésus. Il se retrouve en eux. Il y a un lien de cause à effet entre l’écoute de la Parole de Dieu et l’entente cordiale des disciples. C’est un Peuple nouveau. De la manière dont nous écoutons la Parole et la mettons en pratique, dépend la fécondité de l’Église, l’annonce de la Bonne Nouvelle.

"Il leur répondit : « Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique. » Marie a formé le corps du Christ, elle forme encore l’Église, le Corps du Christ, dont nous sommes les membres. « Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique. » Élisabeth ne s’est pas trompée : « Bienheureuse, toi qui as cru aux paroles qui te furent dites de la part du Seigneur. » Ce qui me rapproche de Jésus, ce qui me situe par rapport à Lui, c’est d’écouter comme Lui, de devenir ce que Lui-même devient, d’entrer dans la filiation. Aujourd’hui, je puis me rapprocher de Lui, en recevant ce qui m’est donné en propre, en le laissant fructifier en moi, par là, je me rapproche également de mes frères. Ceux qui se laissent travailler par la Parole de Dieu sont un ferment dans la pâte, ils sont mus par l’Esprit Saint.

Nous demandons la grâce d’être transformé par la Parole de Dieu.

Vos témoignages

  • Blandine 25 septembre 2017 21:29

    Père Gilbert, vous mettez en lumière l’incroyable Personne qu’est Notre sauveur, notre Dieu, Jésus Christ. MERCI !