Mardi 25 juin 2013

Mercredi de la 12e semaine T.O. impaire

« Un arbre bon donne de beaux fruits, et l’arbre mauvais donne des fruits détestables dit Jésus. »

Gn. 15, 1-12.17-18 Ps. 104 Mt. 7, 15-20

  • Le mercredi 26 juin 2013 de 00:00 à 23:30 iCal
    Semaine 12 : Mercredi de la 12e semaine T.O. impaire

"Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces."

C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. On ne cueille pas du raisin sur des épines, ni des figues sur des chardons." Porter de bons fruits est notre désir, nous voulons porter de bons fruits. Cependant nous sommes témoins que le bon grain et le mauvais grain sont mélangés en nous. Il faut que le bon grain demeure, qu’il soit vainqueur des mauvaises graines. C’est d’abord par notre prière que nous pouvons être ce bon arbre qui porte de bons fruits. L’adoration, la parole de Dieu, l’eucharistie nous sont donnés pour notre route. Dieu dit à Abraham, donc à chacun de nous : « Ne crains pas ! Je suis un bouclier pour toi. » Le don de crainte nous libère de toutes les difficultés qui nous empêchent d’avancer sereinement. Nous n’avons alors plus qu’un souci, ne pas contrister le cœur de Dieu.

"C’est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l’arbre mauvais donne des fruits détestables." Un arbre bon ne peut pas porter des fruits détestables, ni un arbre mauvais porter de beaux fruits." Le bouclier de l’apôtre est une armure qui arrête les flèches enflammées du mauvais. "Il n’y a alors rien en nous qui puisse donner prise au menteur." Abraham est un bel exemple, "il eut foi dans le Seigneur et le Seigneur estima qu’il était juste." Abraham dit à son neveu Loth après la querelle des bergers : "Choisis le territoire que tu veux !" Loth choisit la meilleure terre, mais cela ne lui a pas réussi. Abraham lui, s’est réfugié dans le pays montagneux de Membré moins propice aux animaux. Il est allé ensuite délivrer son neveu qui était en danger, il le fit au prix de sa vie. Porter de bons fruits, c’est laisser à l’autre la première place, s’incliner devant l’autre comme on s’incline devant le Seigneur.

"Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu." C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez." Dans une attitude d’adoration et de contemplation Abraham offre après la victoire un sacrifice, mais il voit les rapaces descendrent sur les victimes. Le lieu du sacrifice, de l’adoration est un lieu de combat, de danger. Abraham chasse les rapaces comme Jésus chassera les vendeurs du temple ! Jésus disait : "Vous avez fait de vos cœurs une caverne de brigands. "Notre cœur doit être pur pour porter un bon fruit ! L’offrande de notre vie nous donne de participer dignement au banquet de l’Agneau : « Un sommeil mystérieux s’empara d’Abraham. Une sombre et profonde frayeur le saisit. » Il nous faut tenir debout, ne va pas fuir, avoir confiance que l’œuvre de Dieu s’accomplit. « Ce jour-là, le Seigneur conclut une alliance avec Abraham. »

Nous demandons la grâce d’être un bon arbre qui porte de bons fruits qui demeurent.