Mardi 5 juillet 2016

Mercredi de la 14e semaine, année paire

« Proclamez que le Royaume de Dieu est tout proche. »

Os. 10, 1…12 Ps. 113 Mt. 10, 1-7

  • Le mercredi 6 juillet 2016 iCal
    semaine 14 : Mercredi de la 14e semaine, année paire

"Puis Jésus appela ses douze disciples et leur donna l’autorité pour chasser les esprits impurs et guérir toute maladie et toute infirmité.

Voici les noms des douze apôtres : le premier, Simon, celui qu’on appelle Pierre, et André, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu, le collecteur des taxes ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ; Simon le Cananite et Judas l’Iscariote, celui qui le livra." Jésus envoya les douze en mission, il les appelle, c’est une invitation qui implique un intérêt de la part de Jésus pour eux. Les douze choisis par Jésus représentent chaque chrétien, il les appelle par leur nom. Les douze disciples sont devenus douze apôtres, Jésus a passé la nuit en prière avant de les choisir. Dans cette prière à son Père, Jésus sait que ce sont eux que le Père a choisi. Nous aussi, nous sommes appelés, choisis par Lui, Jésus nous a appelé par notre nom et dans cet appel nous sommes à lui. Nous avons fait notre demeure chez lui, nous sommes désormais comme lui, des envoyés. A sa suite nous offrons notre vie pour lui. Nous demeurons unis à Jésus notre Sauveur, nous lui appartenons. C’est dans un même appel de Jésus que nous nous retrouvons pour former une communauté nouvelle.

"Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les injonctions suivantes : Ne partez pas sur le chemin des non–Juifs, et n’entrez pas dans une ville de Samaritains ; allez plutôt vers les moutons perdus de la maison d’Israël. Cet appel entraîne pour chacun des pouvoirs et des responsabilités, le pouvoir de la grâce qui agit, la responsabilité de soigner toute maladie et toute langueur. L’humanité a besoin du salut de Jésus. Il nous invite à poser notre regard sur les plus défavorisés, ceux qui sont malmenées par le péché. Le message est un message de salut, de confiance et d’espérance, un message de joie. Il transforme et vivifie. Il est capable de toucher chaque personne au plus profond de son être. Jésus est l’envoyé du Père, il demeure dans le cœur du Père. Envoyés par Jésus, nous demeurons en Jésus, dans le cœur du Père. Là est notre force, Jésus nous envoie vers les brebis perdues de la maison d’Israël ! Il nous donne son Esprit Saint pour réaliser son œuvre d’Amour. Nous ne sommes pas envoyés pour une mission humaine avec des moyens humains. Nous sommes envoyés dans l’Esprit Saint qui nous habite pour témoigner avec Jésus du Royaume de Dieu.

"En chemin, proclamez que le règne des cieux s’est approché." Nous avons à faire connaître notre joie, annoncer la Bonne Nouvelle aux autres, c’est partager leur joie. Ce trésor n’est pas que pour nous, il est aussi déjà chez les autres, et il nous faut le partager, le transmettre, et faire que le plus grand nombre de nos frères rencontre Jésus et soit heureux. L’amour de Dieu et sa miséricorde sont tellement grands ! Suivons sa voix, soyons apôtres ! Nous découvrirons qu’en rendant les autres heureux, nous serons nous-mêmes plus heureux et notre récompense sera la vie éternelle. Nous voulons vivre du Royaume, de ce nouvel Amour apporté par Jésus pour proclamer qu’il est tout proche. Le témoignage de notre vie devient une Parole vivante. Nous demandons au Père le courage de Jésus pour vivre ensemble comme des frères et annoncer le Royaume pour lequel le Christ a offert sa vie. Appelés chacun par Jésus, les Apôtres ne font qu’un. Non seulement un, dans l’unité de leur mission, mais aussi unifiés dans l’intime de leur être. Jésus qui les a appelés, veut qu’ils appellent à leur tour de nouveaux amis, dans l’Esprit Saint. C’est le mystère de l’Église, de ceux que le Père a choisis pour « Proclamez que le Royaume de Dieu est tout proche. »

Nous demandons la grâce de nous reconnaitre appelés et envoyés pour vivre mieux du Royaume de Dieu que nous annonçons.