Samedi 12 août 2017

Mercredi de la 27e semaine, année impaire

Quand vous priez, dites : Père,

Jon. 4,1-11 Ps. 85 Lc. 11,1-4

  • Le mercredi 11 octobre 2017 iCal
    semaine 27 : Mercredi de la 27e semaine, année impaire

"Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. »

Jésus répond par le « Notre Père, » au disciple qui lui demande : « Apprends-nous à prier. » Cette prière est l’expression de l’attitude de Jésus. Quand nous prions le Notre Père, notre prière s’adresse au Père de Jésus. Jésus est venu nous révéler le mystère de Dieu pour nous permettre d’entretenir des relations personnalisées avec notre Père. Quand nous disons le « Notre Père, » nous nous adressons à celui qui nous a envoyé son Fils unique, Jésus. C’est dans une relation personnelle, filiale que nous avançons avec Jésus vers le Père. Jésus nous appelle ses frères et ses amis, avec lui nous avons une relation fraternelle. « Il est l’aîné d’une multitude de frères, » dit l’apôtre. En priant, je reconnais et confesse Jésus comme fils de Dieu et Dieu. Jésus, le fils du Père et de Marie rencontre des oppositions et la violence envers lui se préparent. Mais Jésus dans une confiance et un abandon total à son Père, il l’appelle : « Abba, Papa chéri. » Ses disciples vont entrer dans le secret de la prière de Jésus. Si nous sommes aussi bouleversés par tant de douleurs dans nos vies et dans le monde, c’est à partir de cette réalité douloureuse de nos existences que Jésus nous propose une prière d’enfant de Dieu.

Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Jésus nous révèle que Dieu est Père, qu’il est son Fils, qu’il vivent dans une relation d’Amour parfaite qui est le Saint Esprit. Jean affirmera que Dieu est Amour. C’est une invitation de Jésus pour nous d’entrer dans le Nom de Dieu-Amour. Dans tout amour il faut de altérité, il faut une ouverture à l’autre. Le Père est totalement ouverture au Fils et le Fils au Père. C’est en cela qu’ils sont Amour. Nous entrons dans cette relation d’Amour par la prière. C’est notre profession de foi chrétienne qui comporte une expérience de relations en entrant dans celle du Père et du Fils par l’Esprit Saint. La relation avec le Saint-Esprit est une relation d’intériorité car il est en nous. Il est celui qui vient prier en nous, et qui nous fait dire, comme l’affirme saint Paul : Abba, Père, et Jésus Christ est Seigneur. C’est parce que je suis habité par l’Esprit saint que je peux m’adresser en toute confiance au Père et au Fils. C’est une personne qui fonde ma propre personne humaine. C’est parce que l’Esprit Saint m’habite que je peux m’adresser au Père et au Fils.La reconnaissance que Dieu est « Père, » que nous sommes aimés d’un Amour infini, va progressivement changer notre manière d’être pour : « Que ton nom soit sanctifié. »

"Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui nous ont des torts envers nous. Et ne nous laisse pas entrer en tentation." Le Père nous aime tendrement, dans cet amour nous trouvons le Secret d’aimer, mais il nous faut d’abord devenir enfant de Dieu. Il faut que l’Amour de Dieu ai prise sur nous, que nous soyons transformés par l’Esprit Saint. « Que ton règne vienne, » un règne de justice, de paix et d’accueil. L’Amour de Dieu n’enlève rien à l’Amour des autres ! Nous reconnaissons nos difficultés à aimer ceux qui ne sont pas en harmonie avec nous, pourtant, ils sont bénis de Dieu. Le Père nous est révélé par Jésus, c’est en lui que je peux m’adresser au Père. toute prière adressée à Jésus son Fils remonte au Père. Nous nous adressons aussi au Père, car le but du Fils c’est de venir de la part du Père nous chercher pour nous emmener vers Lui. Tout commence et tout retourne au Père. Si nous connaissons des jaillissements de colère, c’est parce que nous ne sommes pas encore l’enfant tendrement aimé du Père. Rejoindre Dieu bon, tendre et miséricordieux, c’est devenir bons, tendres et miséricordieux avec les autres et avec nous-mêmes ! Jésus, viens à notre secours et nous apprend l’amour du Père.

Nous demandons la grâce de recevoir l’Esprit Saint pour prier avec Jésus : Notre Père