Mercredi de la 3e semaine de Carême

Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise.
Mardi 6 mars 2018

Dn. 4, 1…9 Ps. 147 Mt. 5, 17-19

  • Le mercredi 7 mars 2018 iCal
    Troisième semaine de Carême : Mercredi de la 3e semaine de Carême

« Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.

Jésus accomplit, mène à son achèvement, tout ce qui était contenu dans la première Alliance. Il est le Nouvel Adam, le Nouveau Moïse, le Prophète par excellence, le Roi qui a reçu l’onction dans la lignée de David, le grand-prêtre parfait. Les Apôtres ont vu apparaître Moïse et Elie sur le mont Thabor au côté de Jésus transfiguré. Moïse représente la Loi, et Elie les prophètes qui rendent témoignage à Jésus. Ils ont préparé le chemin de la venue de Jésus, c’est en Jésus que la Loi et les Prophètes sont récapitulés. Il y a bien continuité entre la Première et la Nouvelle Alliance. Jésus nous enseigne, il nous guide et nous sanctifie. Jésus a observé les lois de son temps, il est entré dans sa Mission de conduire le peuple de Dieu. Jésus propose une synthèse harmonieuse entre la sage tradition des anciens et ce que l’Esprit Saint réalise. Jésus est la Parole vivante de Dieu au milieu de nous. Par sa vie, il nous enseigne ce qu’il convient d’être et de faire ! Il nous donne les moyens d’accomplir cette Parole pour notre épanouissement. La gloire de Dieu, l’épanouissement de son amour, va se donner à voir, Jésus l’accomplit dans sa propre chair. Nous contemplons cette gloire quand il nous sauve sur la croix.

"Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise." Jésus est la Vie et son cœur n’est qu’amour. Il nous dit de ne rejeter aucun petit commandement de la Loi. Il lutte contre ses interprétations fausses, contre toute étroitesse. Jésus vient sauver la Loi, l’améliorer, la mener à son achèvement. Le but de la Loi, c’est de libérer l’amour et la vie dans le cœur de l’homme. En Jésus, la Loi est parachevée. Sous le souffle de l’Esprit Saint, la sève fait éclater les écorces mortes et les rejette. Jésus nous aide à entrer dans une perspective toute renouvelée, avec un sens nouveau donné aux plus petites choses. En Jésus nous avons la plénitude de la Révélation. L’amour requiert des œuvres d’amour. Il requiert de vivre le double précepte de la charité de Dieu et du prochain. Tout ce qui nous est donné, dans la nature ou dans la Loi, l’est pour l’épanouissement de notre cœur. Dieu veut que nous soyons resplendissants d’amour et de sainteté. Jésus accomplira tout dans sa mort et dans sa résurrection : Il nous a aimé jusqu’à la fin et nous sommes libérés.

"Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux." La Pâque du Christ et le Don de l’Esprit Saint ont répandu l’amour dans notre cœur. Au plus profond de nous retenti la voix de Dieu qui fait sa demeure en nos cœurs. La loi extérieure nous amene à l’écoute de l’Esprit Saint, à l’écoute de la loi d’Amour déposée en nous. Elle est accomplie quand nous sommes totalement dociles à l’Esprit Saint. C’est l’attitude du cœur, de l’esprit, de l’âme et du corps, qui éclaire tout, qui commande tout, qui informe tout, qui unifie tout. Les petites choses qui constituent notre quotidien, prennent une valeur d’éternité quand elles sont accomplie avec amour. Notre cœur n’est pas loin de Dieu, vivre d’Amour est le plus grand bonheur. C’est dans l’Eucharistie que Jésus nous donne d’ajuster notre cœur à son cœur, que nous soyons en Lui et que son amour prenne tout en nous.

Nous demandons la grâce d’etre entraînés dans l’infini de l’amour de Dieu.

Vos témoignages

  • Denise Brouillette 7 mars 2018 15:18

    Comme elle belle la Bonne Nouvelle de ce jour ! La loi parfaite, Jésus l’a établi :* tu aimeras et adoreras le Seigneur ton Dieu de toutes tes forces, de tout ton âme et tu aimeras ton prochain comme toi-même.* C’est à ce commandement d’amour que nous sommes assujettis et que nous devons répondre les uns envers les autres et le Tout Autre. Une Bonne Nouvelle libératrice des contraintes imposées … Une Bonne Nouvelle exigeante, comme seul l’amour peut l’être, mais qui donne envie de croire que le cœur humain est établi pour le bonheur, pour la joie de son Créateur. Savoir discerner spirituellement : « Je suis la voie, la vérité, la vie. »

    Béni soit ce jour pour toi père Gilbert.

  • pierre 7 mars 2018 06:59

    Être entraîné, peut faire peur, si nous ne voyons pas où ça mène. Et Dieu dans tout ça reste flou.

    Se laisser entraîner dans des mésaventures, c’est souvent synonyme d’une imprudence.

    Être entraîné peut faciliter l’exercice si nous sommes progressivement habitué à dépasser une difficulté.

    Jésus montre le chemin, parce qu’il est le Fils de Dieu qui nous aime, comme il aime Dieu, et comme Dieu l’aime : sans mesure.

    C’est Lui le Vivant sur qui la haine diabolique et la mort n’ont aucun pouvoir, et dans cette victoire, il inaugure une Humanité Nouvelle, transfigurée dans la lumière de l’Amour Divin.

    Pour suivre Jésus dans cette aventure, qui nous transforme, selon Sa Parole, nous avons Son Enseignement, le Témoignage des Apôtres, et le don de Son Esprit Saint.

    Dans la liturgie de l’Eucharistie (action de Grâce dans l’Esprit Saint) nous recevons une participation pour vivre à la suite de Jésus, en partageant sa vie et en partageant le cheminement des disciples.

    Cette transformation en nous est le fruit de L’Esprit Saint rayonnant du cœur de Jésus et de notre docilité à ce bon berger.

    Chacun est peu à peu comblé de la Grâce qui lui convient pour être « semblable au Christ dans la Joie et l’Exultation de l’Esprit Saint ».

    C’est l’Esprit Saint qui rassemble tous les enfants de Dieu dans son Amour Passionné pour la Vie de chacun et de l’ensemble.

  • Noémi 7 mars 2018 01:13

    Cette homélie me fait penser à la manière que St. Thérèse de Lisieux à dû comprendre le Message d’erreur Amour de Jésus.

  • Brieuc 22 mars 2017 08:05

    Qu’il est source d’Esperance d ’entendre que la Parole de Dieu est vivante parmi nous.

    Merci mon Père.

  • François-Marie 2 mars 2016 09:25

    « La sève fait éclater les écorces mortes et les rejette »…

    Quelle belle homélie pleine d’espérance Père Gilbert ! Vous dites que la Parole de Jésus est pour notre Bonheur, surtout lorsque cela se vit dans notre vie quotidienne. Je rends grâce à l’Esprit Saint d’animer ma foi par cette homélie. Qu’Il continue à vous inspirer Père Gilbert dans ce service d’Eglise fort apprécié.

  • Marie-Françoise 11 mars 2015 17:23

    Merci pour cette belle homélie.

    Vivre sans cesse de l’Esprit Saint est un si grand défi, heureusement qu’ en plus Jésus nous donne son Eucharistie. Il a dit« Sans moi vous ne pouvez rien faire » ; je crois c ’est bien vrai, sans Lui, on ne peut rien faire. Rendons grâce pour Son Secoure Divin et supplions-Le de nous l’accorder à chaque instant et à tous nos sœurs et frères.