Samedi 24 décembre 2011 — Dernier ajout dimanche 24 avril 2011

Soir de Pâques

« Jésus leur dit : « O cœurs sans intelligence, lents à croire à tout ce qu’ont annoncé les Prophètes ! »

Lc. 24, 13-25

  • Le dimanche 24 avril 2011 de 00:00 à 23:30 iCal
    Pâques : Soir de Pâques

"Jésus leur dit : « O cœurs sans intelligence, lents à croire à tout ce qu’ont annoncé les Prophètes !"

"Et voici que, ce même jour, deux d’entre eux faisaient route vers un village du nom d’Emmaüs, distant de Jérusalem de soixante stades, et ils conversaient entre eux de tout ce qui était arrivé." Et il advint, comme ils conversaient et discutaient ensemble, que Jésus en personne s’approcha, et il faisait route avec eux ; mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître." Dans la veillée pascale de la nuit, Veillée entre toutes les veillées, nous avons entendu la parole de Dieu. Méditant cette parole, nous avons découvrons que la résurrection est un mystère tout intérieur. C’est d’abord dans le cœur de Marie qu’elle s’est réalisée d’une manière secrète, toute intime. Marie donnée à Jean a été saisi par ce feu d’amour tout nouveau. Le matin de Paque, Jean et Pierre courent au tombeau à l’appel de Marie-Madeleine. Pierre entre le premier, comme Marie-Madeleine l’avait dit, le tombeau est vide. Jésus n’est pas là. Il voit les linges posés. Jean – celui qui a reposé sur le côté du Christ- vit de même et il crut ! Nous découvrons en cette nuit, la foi de Marie. Elle a cru en la résurrection de Jésus. C’est sa foi que l’Église annonce ! Marie s’est appuyée sur la parole de Jésus, elle a été fidèle.

"Il leur dit : « Quels sont donc ces propos que vous échangez en marchant ? » Et ils s’arrêtèrent, le visage sombre. Prenant la parole, l’un d’eux, nommé Cléophas, lui dit : « Tu es bien le seul habitant de Jérusalem à ignorer ce qui y est arrivé ces jours-ci ! » « Quoi donc ? » leur dit-il. Ils lui dirent : « Ce qui concerne Jésus le Nazarénien, qui s’est montré un prophète puissant en œuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple, comment nos grands prêtres et nos chefs l’ont livré pour être condamné à mort et l’ont crucifié. Nous espérions, nous, que c’était lui qui allait délivrer Israël ; mais avec tout cela, voilà le troisième jour depuis que ces choses sont arrivées !" C’est le soir de Pâques que nous contemplons Jésus ressuscité. « Tu es bien le seul de tous les habitants de Jérusalem, à ne pas savoir ce qui s’est passé ! » disent les disciples d’Emmaüs au compagnon qui les rejoint. Ces hommes sont malheureux. « Ils s’arrêtèrent tout tristes. » Ils avaient eu au cœur une grande espérance ! « Nous qui espérions qu’il serait le Sauveur d’Israël ! disent-ils de Jésus. » Déçu dans leur espérance ils sont dans une grande tristesse. Quand « l’objet » de notre amour est enlevé la vie n’a plus de sens. Elle habite l’amour disparu ! Et Jésus ressuscité leur apparaît ! Ils sont réconfortés, Jésus vient à eux. Il était toujours avec les souffrants, les plus pauvres, les plus déshérités. Ressuscité, c’est vers eux qu’il donne ses premiers instants.

Quelques femmes qui sont des nôtres nous ont, il est vrai, stupéfiés. S’étant rendues de grand matin au tombeau et n’ayant pas trouvé son corps, elles sont revenues nous dire qu’elles ont même eu la vision d’anges qui le disent vivant. Quelques-uns des nôtres sont allés au tombeau et ont trouvé les choses tout comme les femmes avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu ! » Alors il leur dit : « O cœurs sans intelligence, lents à croire à tout ce qu’ont annoncé les Prophètes !" A Jésus, les disciples d’Emmaüs, disent tout ce qu’ils portent et Jésus va les écouter. Nous avons été bouleversés, disent-ils par quelques femmes de notre groupe qui ont raconté qu’elle avait vu le tombeau vide ! Les apôtres sont allés voir, mais Lui, ils ne l’ont pas vu. Leur tristesse était vraiment profonde. Jésus ressuscité prend la Parole : « Vous n’avez donc pas compris ! » Jésus parle de lui-même et de la parole de Dieu : « Il fallait que le Christ souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire. » Tandis qu’il parle ils arrive à destination. Il continue son chemin. « Il se fait tard, reste avec nous, » disent-ils alors. Jésus entre et se met à table. Après avoir partagé le pain de la parole, il partagera le pain, fait la bénédiction… Et subitement ils le reconnaissent : « C’est lui ! » Quand ils l’ont vu, il est disparu de leur regard. Jésus ressuscité continue dans son Église à nous instruire de sa Résurrection. Les témoins de la résurrection prennent la Parole pour dire les merveilles de Dieu.

Nous demandons à la Vierge Marie, aux apôtres et à tous les saints qu’ils intercèdent pour nous afin que nous soyons de vrais croyants.