Vendredi 13 mai 2016

Pentecôte. Messe du jour, année C

Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous

Ac. 2, 1-11 Ps. 103 Rm. 8, 8-17 Jn. 21, 20-25

  • Le dimanche 15 mai 2016 iCal
    Fêtes liturgiques : Pentecôte. Messe du jour, année C

Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements.Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité.

La fête de la Pentecôte accomplit en nous le mystère pascal. La Mort et la Résurrection de Jésus nous donne d’entrer dans une vie nouvelle. L’Esprit Saint est notre Défenseur, il nous ramène toujours à la vie de Jésus. En nous, proche de nous et de nos vies, l’Esprit Saint nous éclaire. Sur le visage de l’Église resplendit l’amour infini de Dieu. Nous pouvons relire notre existence à la lumière de la Parole de Dieu, de Jésus qui marche avec nous sur nos chemins. Jésus transforme notre cœur, et nous faisons mémoire, dans notre vie, de ce qui est rejoint par la Parole. C’est l’Esprit de vérité qui nous aide, c’est lui qui est à l’œuvre pour toujours avec nous. La Vérité, dans notre cœur, éclaire les expériences qui nous donnent vie, et qui nous tournent vers la Vie. Nous devenons ainsi le visage de l’Église, le visage d’un enfant émerveillé de Dieu, épanouit dans son amour. C’est la grâce de la Passion de Jésus qui nous sauve. L’innocent a donné sa vie pour nous. Cette source d’amour qui jaillit du cœur de Dieu ne finira jamais de s’écouler. L’eau du Baptême et le sang de l’Eucharistie nous donne cette vie nouvelle qui forme en nous le Corps du Christ qui est l’Église. Nous rendons grâce pour le cœur immaculé et douloureux de Marie qui le premier a reçu cet Amour et pour le cœur brisé de l’Agneau qui nous donnent la vie.

« Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé. Jésus demeure en nous, il nous rend attentifs à la présence de l’Esprit Saint dans le quotidien de nos vies, dans nos diverses expériences. Il est avec nous et il ne cesse de confirmer que nos épreuves sont source de vie. Entourée de la tendresse de Dieu, l’Église,, prend corps. Dans la mer orageuse du monde, nous avons de la difficulté à nous mettre au rythme de l’amour vainqueur du Christ. Grâce à l’Esprit Saint, nous passons par l’épreuve pour vivre des ici bas du Royaume de Dieu. Nous faisons alors de notre vie une action de grâce. C’est le secret du cœur de Jésus et de Marie que l’amour se réalise toujours en nous en vérité. Si Jésus, le Fils de Dieu, est toujours en état de naissance, l’Église, en Lui, est aussi en état de naissance. Elle est plongée dans un jaillissement d’amour permanent, son cœur bat sans cesse, branché sur son bien-aimé, elle vit d’amour.

Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. Une Vie nouvelle nous est donnée, elle nous atteint au plus intime de notre existence. Elle est la Vie de Dieu, c’est la vie qui nous est promise, celle qui s’échange entre le Père, le Fils et l’Esprit Saint et qui vient vivre en notre chair ! Nous nous offrons tout entier à Dieu avec notre mémoire, notre intelligence, et notre volonté. C’est le feu de l’amour qui nous enflamme et purifie désormais toutes nos difficultés. « Tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu, héritiers avec le Christ, à condition de souffrir avec lui. » Dès que nous entendons le langage de l’amour, notre cœur se reconnaît, car il est fait pour l’amour. Nous sommes appelés à être en relation avec Dieu par l’Esprit qui nous révèle la "Vérité", le “Don” et “l’Amour”. Révélateur de Dieu, l’Esprit Saint révèle à nos cœurs le visage du Père. L’Église qui vit de cet amour unique, est vainqueur de toutes les douleurs du monde. "Si vous m’aimez, vous resterez fidèles à mes commandements. Je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur qui sera toujours avec vous. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai." Nous voulons revenir à cette source de l’amour indissoluble du cœur de Dieu pour l’humanité.

Nous demandons la grâce d’être fidèles à ce nouvel amour.

Vos témoignages

  • Solange 14 mai 2016 19:25

    Cette homélie me parle de l’Esprit Saint de manière toute nouvelle, merci Père Gilbert.

    Que l’Esprit Saint continue ses merveilles à travers votre sainte prédication qui va tout droit au cœur !

    Bonne fête de la Pentecôte en cette année de la Miséricorde du cœur de Notre Père des Cieux.

    Qu’Il vous bénisse abondamment, et nous à travers vous ! Merci pour ces paroles qui sont bénédiction pour moi chaque jour en communion avec notre Mère l’Eglise.