Mercredi 4 juillet 2018

Saint Antoine-Marie Zaccaria

En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. »

1 Tim. 4, 12-16 Ps. 1 Lc. 9, 57-62

  • Le jeudi 5 juillet 2018 iCal
    Fête des saints. Juillet : Saint Antoine-Marie Zaccaria

"Jésus lui déclara : Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête.

"Jésus dit à un autre : "Suis-moi." L’Évangile de la fête de saint Antoine-Marie Zaccaria nous dit le réalisme de Jésus : "Je te suivrai partout où tu iras", lui avait dit quelqu’un. C’est le premier mouvement de l’appel de l’homme qui n’avait pas mesuré les conséquences de « la suite » de Jésus. L’appel de Jésus "Suis-moi", peut nous surprendre car nous ne sommes pas prêts à le suivre : « Rebecca venait puiser de l’eau au puits », nous dit l’Écriture (Gn 24,16). "Chaque jour Rebecca venait aux puits, chaque jour elle puisait de l’eau. Et parce que chaque jour elle passait du temps près des puits, le serviteur d’Abraham a pu la trouver et la donner en mariage à Isaac. Peut-être penses-tu qu’il s’agit là d’un conte ou d’une belle histoire rapportée par l’Esprit Saint dans l’Écriture ? Non, il s’agit en vérité d’un enseignement spirituel, d’une instruction qui s’adresse à ton âme pour lui apprendre à venir chaque jour aux puits des Écritures, vers les eaux de l’Esprit Saint, à y puiser sans se lasser pour en remporter un vase bien rempli. C’est ainsi qu’agissait sainte Rebecca ; si elle avait fait autrement, elle n’aurait pas pu épouser le grand patriarche Isaac…" dit Origène, Jésus dit à cet homme : "Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids, le Fils de l’homme lui n’a pas d’endroit où reposer la tête." Il nous faut puiser à la lumière de cette Parole la force et l’amour nécessaire pour suivre Jésus. Il nous invite à le regarder avant de le suivre. Il nous est impossible humainement de le suivre, de prendre la bonne direction et d’appréhender de quoi il s’agit.

L’homme répondit : « Permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, va annoncer le règne de Dieu. » Suivre Jésus est un chemin nouveau, un don et une grâce. C’est un chemin offert, la Parole de Dieu est Lumière pour cette vie nouvelle. Nous avons quitté les repères du monde, toute parole qui pouvait nous flatter. Désormais il en va autrement, seule la Parole de Dieu vient à notre secours et sera pour nous une nourriture adéquate, proportionnée au cheminement que nous parcourons derrière Jésus. Non seulement la parole de Dieu vient à notre aide, mais une vie nouvelle nous est donnée. C’est un amour nouveau qui nous est donné, et sur lui seul que nous pouvons désormais nous appuyerdans la foi. Nous comprenons pourquoi Jésus dit dans l’Evangile : "On ne peut pas mettre du vin nouveau dans de vieilles outres, ni pas coudre sur un vieux vêtement un tissus neuf", car il n’y a pas de possibilité d’accord.

« Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répond : « Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n’est pas fait pour le royaume de Dieu. » Chacun de nous a reçu l’imposition des mains dans le baptême, la confirmation, la réconciliation et chacun des sacrements qui nous ont été donnés. Cette imposition des mains est une grâce qui a besoin d’être renouvelée sans cesse. "Or tout ce que contient l’Écriture est symbolique : toi aussi, le Christ veut t’épouser. C’est à toi qu’il s’adresse par la promesse des prophètes, quand il dit : « Je ferai de toi mon épouse pour toujours ; je ferai de toi mon épouse dans la fidélité et la tendresse, et tu connaîtras le Seigneur. » (Os 2,21s.) Voulant donc te fiancer à lui, le Christ t’envoie un serviteur — la parole inspirée. Tu ne peux pas épouser le Christ sans l’avoir reçue… Seuls ceux qui savent tirer l’eau en abondance des profondeurs des puits…, qui ont une âme qui fait tout avec patience, qui est entièrement disponible, qui s’applique à aller au plus profond pour puiser les eaux de la connaissance, seule cette âme peut connaître les noces avec le Christ." dit encore Origène. Je dois habiter mon baptême, ma confirmation, l’Esprit Saint travaille en moi, je dois me laisser confirmer. Quand les forces et la lumière manquent, quand la fatigue l’emporte, il "nous faut prendre à cœur" la parole de Dieu qui est lumière pour nous. Il nous faut prendre à cœur, l’imposition des mains qui nous a été faite et cette vie nouvelle qui nous a été donnée. Pour retrouver une confiance et une espérance qui nous fortifie. Dieu nous appelle, Jésus est toujours présent, Il ne nous a pas laissé orphelins, il nous a vraiment envoyé l’Esprit Saint. Nous ne sommes jamais seuls sur le chemin : "Mon ange marchera devant toi".

Nous demandons la grâce de nous laisser renouveler par la parole de Dieu.