Lundi 16 janvier 2017

Saint Antoine

« Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »

Ep. 6, 6-18 Ps. 88 Mt. 19, 16-21

  • Le mardi 17 janvier 2017 iCal
    Fêtes des saints. Janvier : Saint Antoine

« Et voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »

Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. » En cette fête de saint Antoine, nous demandons à Dieu la grâce de prendre l’attitude juste dans le combat spirituel de notre vie. Jésus dit à l’homme qui veut avoir la vie : « Observe les commandements. » Dans le combat spirituel, dans cette agonie avec Jésus, nous combattons avec tous les Saints qui ont vécus ces commandements pour suivre Jésus. Ils sont nos modèles, un rayonnement de la grâce de Jésus pour nous. Thérèse de Lisieux dit qu’au ciel, avec Jésus, elle continuera le « travail » de sanctification opéré par Jésus sur la terre. Nous trouvons avec Saint Antoine un écho merveilleux de ce chemin d’amour. Cet homme interroge Jésus sur ce qui est bon.

« Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage. Honore ton père et ta mère. Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Entrer dans la bénédiction de Dieu est un chemin de Paix, c’est le choix de Dieu. Jésus veut que nous avancions, il dit : « Tu ne commettras pas de meurtre : » C’est un chemin d’amour qui s’ouvre devant nous avec un grand respect de l’autre. Nous savons qu‘un mauvais coup de langue fait plus de mal qu’un coup d’épée. Tu ne tueras pas ton frère s’étend à nos paroles quand elles sont blessantes pour l’autre. Ne pas ‘jouer’ à « l’adulte » qui sait tout et qui se passe si facilement de Dieu ! La domination de l’autre le réduit à ce que je pense de lui, elle fait de grands dégâts dans son cœur. Nous pouvons, sans nous en rendre compte, projeter sur l’autre beaucoup de notre violence ! Jésus dit :"Tu ne commettras pas de meurtre :"

"Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? » Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. » Jésus énonce une nouvelle étape dans notre vie spirituelle : « Si tu veux être parfait. » Être parfait, c’est entrer en communion avec les pauvres qui sont dépendants de Dieu. Cet amour de bienveillance, à priori, nous permet de tenir bon devant les manœuvres du mauvais. Nous trouvons dans cette Parole le chemin d’amour merveilleux de Saint Antoine. Il trouve un écho en nous si nous nous en remettons à Dieu pour trouver la Paix. La difficulté du « champ de bataille » dans lequel nous sommes engagés se trouve dans le fait que nous ne savons pas que le menteur est notre ennemi ! Quand nous sommes dans le grand combat du monde, c’est Dieu qui combat en nous avec sa Paix. Aimez vos ennemis dit Jésus ! C’est une grande sagesse.

Nous demandons à Dieu la grâce de nous ajuster continuellement à la lumiere de l’Esprit Saint.