Lundi 16 octobre 2017

Saint Ignace d’Antioche

Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera.

Ph 3, 17-4, 1
Ps. 33
Jn. 12, 24-26

  • Le mardi 17 octobre 2017 iCal
    Fête des saints. Octobre : Saint Ignace d’Antioche

"Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit."

Nous fêtons St Ignace d’Antioche qui s’est offert lui-même, comme martyr, au service de l’Eglise. Il a compris que si ses persécuteurs avaient tort de le persécuter, lui avait raison de s’abandonner à Dieu. Il rejoignait le Christ Jésus dans son immolation, il offrait sa vie. Jésus a annoncé son départ à ses disciples en utilisant l’image du grain de blé tombé en terre. Le grain de blé porte en lui la vie de beaucoup d’autres grains, il est l’image de Jésus. Le Christ a donné sa vie pour que nous ayons la vie, la vraie vie, la vie divine. Au moment d’aller vers le calvaire pour y offrir sa vie, Jésus prend du pain et du vin, dans la douceur et l’humilité, il fait le don de son Corps et son Sang pour que nous ayons la Vie. De son martyr, il fait un repas de noces pour que nous puissions « Aimer nos ennemis, faire du bien à ceux qui nous persécutent, bénir ceux qui vous maudissent. » Ce feu de l’Amour infini se communique à nous s’y nous nous en émerveillons. Le monde est fondé sur l’éphémère et l’immédiat. La Parole de Dieu est une porte ouverte, une Parole de feu qui réchauffe le cœur. Nous voulons prendre le chemin de Jésus à la suite de Saint Ignace. C’est un chemin de tendresse et d’amour qui permet à Dieu de faire son œuvre de Paix dans notre vie.

"Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle." C’est l’ardeur de son amour Eucharistique qui animait le cœur d’Ignace d’Antioche. Le don du Corps et du Sang de Jésus lui donnait la ferveur de l’Apôtre Paul : « Avec le Christ je suis fixé à la croix. Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et qui s’est livré pour moi. » Quelques extraits de ses lettres sont si éclairants : « Laissez-moi recevoir la pure lumière ; Contentez-vous de demander pour moi la force, afin que je sois chrétien non seulement de nom mais de fait ; Mon désir terrestre a été crucifié et il n’y a plus en moi qu’une source d’eau vive qui murmure : Viens vers le Père ; Je veux être moulu sous la dent des bêtes pour devenir le pain immaculé du Christ. » Nous sommes appelés à faire comme Jésus, invités à mourir à nous-mêmes. Non pas centrés sur nous-mêmes, mais en donnant le meilleur de nous-même à ceux qui nous entourent. La vie et le bonheur de ceux qui nous entourent dépendent bien souvent du don de nous-même.

"Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur." Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera." Jésus a ouvert un chemin d’amour tellement grand ! Sa vie ne comptait pas, sinon pour la donner. Nous voulons entrer dans cette recherche de la beauté de la vie qui a habité Jésus. Malgré la souffrance du Calvaire, il ne s’est pas dérobé, mais il a manifesté un don de soi qui ouvre sur la Vie : « Je suis venu pour servir et non pour être servi. » Jésus a offert sa vie pour ceux qui le persécutaient. Saint Ignace, à son école, dira : « Surtout ne m’empêchez pas d’aller vers Dieu, ne me retenez pas, vous seriez de faux témoins. Je vous en supplie, laissez-moi accomplir le chemin de mon Dieu. » La joie des martyrs est telle qu’ils chantent les cantiques du Seigneur alors qu’ils sont mis à mort. C’est en regardant Jésus dans sa douceur et sa bonté, dans son obéissance et son humilité, que nous découvrons de quel amour il nous aime. Jésus, change nos cœurs, aide-nous à devenir les sarments de la vigne dont tu es le cep. Que nous portions beaucoup de « fruits d’amour, » afin de glorifier notre Père qui est aux cieux !

Nous demandons la grâce de la joie pour tous ceux qui sont persécutés à cause de leur amour de Jésus.

Vos témoignages

  • pierre 17 octobre 2017 08:53

    Le témoignage des martyrs est tout à la fois effrayant pour notre humanité blessée et rassurant pour manifester la vérité du don de Dieu.

    C’est Lui qui remporte la victoire en donnant Jésus pour nous mener à la réalité du Royaume du Dieu d’Amour, en brisant dans son corps tous les effets de la haine et de la Mort.

    Nous traversons des contradictions dans un monde où l’Esprit Saint n’est plus accueillit avec Joie, lorsque les hommes s’approuvent mutuellement dans des comportements mauvais, et que Jésus dénonce pour nous ramener au bercail du bon pasteur.

    Il nous faut descendre et demeurer dans les profondeurs de notre âme, pour retrouver et garder précieusement la grâce du baptême qui a fait de nous un enfant de Dieu, semblable au Christ.

    Jésus Merveilleux Sauveur nous fait partager la grâce d’amour du Père Éternel qui nous donne l’assurance d’être bien aimé, quoiqu’il arrive, y compris dans la persécution abominable de l’innocence sacrifiée pour supprimer le témoin de la Vie dans l’Esprit Saint.

  • Pietro 17 octobre 2017 08:16

    « Viens vers le Père »..un si beau témoignage qui nous aprle aujourd hui.

  • pierre 17 octobre 2016 08:35

    La joie dans la persécution, la joie dans la souffrance sont des paradoxes difficiles à présenter. Le témoignage de la joie qui dépasse les réalités pénibles de la maltraitance injustifiée et injustifiable est celle de la victoire de l’Esprit de Dieu sur l’esprit du mal. Ce témoignage est aussi celui du Pardon qui précède la conscience du mal commis envers l’innocent. C’est l’Agneau de Dieu qui peut ouvrir le cœur de l’homme au Don de Dieu qui nous précède pour renouveler la confiance dans les conditions extrêmes de la vie : dans les joies , comme dans les peines, Jésus nous précède et nous donne de le suivre. Jésus j’ai confiance en toi, tu l’as dit, tu l’as vécu ce chemin de vie dans l’Esprit Saint « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ». Par ton témoignage d’Amour pour l’Humanité maltraitée, j’ai l’assurance d’être aimé, même si je rencontre l’adversité et que j’ai aussi à témoigner de Ta Victoire contre l’adversaire de nos vies. Jésus c’est la joie de ta Ressurrection qui porte les martyrs à tout donner pour te suivre. Viens au secours de notre faiblesse quand nous redoutons les souffrances du corps, que ton Esprit de compassion nous soutienne, comme Jean et Marie au pied de la croix, dans un dialogue d’amour entre la terre et le ciel.