Mardi 26 septembre 2017 — Dernier ajout mercredi 27 septembre 2017

Saint Vincent de Paul

Quand vous serez reçus dans une maison, restez-y ; c’est de là que vous repartirez.

Esd 9, 5-9
Tb 13
Lc. 9, 1-6

  • Le mercredi 27 septembre 2017 iCal
    Fête des saints. Septembre : Saint Vincent de Paul

"Jésus rassembla les Douze ; il leur donna pouvoir et autorité sur tous les démons, et de même pour faire des guérisons ; il les envoya proclamer le règne de Dieu et guérir les malades."

Nous fêtons Saint Vincent de Paul qui fuyait la pauvreté. Il prenait la route de Paris pour y recevoir des bénéfices. Jésus le rejoindra, il l’invitera à partager le sort des pauvres, des rejetés de son peuple. Envoyé du Père, Jésus parle à son cœur et l’envoie pour sauver, avec lui, l’humanité dans sa détresse. Jésus est pleinement conscient que son « Heure » est venue. Loin de fuir, il fait face courageusement à sa situation. Il se rend à Jérusalem où il doit offrir sa vie pour le salut du monde. Jésus n’a cessé d’insister sur le caractère bienveillant de sa mission, sur la révélation de la tendresse miséricordieuse du Père. Il semble pressé d’atteindre le terme du voyage. Mais son entourage est loin de communier à son courage. Chacun est enfermé dans sa conception d’un Messie glorieux. Jésus rejoint Jérusalem pour délivrer les malheureux. Il descendra dans l’agonie et dans la mort pour les rejoindre. Comme un maudit, il visitera nos enfers. Il sera le Libérateur de l’humanité trompée par le menteur. L’accusateur des frères sera vaincu par la descente de Jésus dans la mort !

"Il leur dit : « Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ; n’ayez pas chacun une tunique de rechange. ». Quand vous serez reçus dans une maison, restez-y ; c’est de là que vous repartirez. Et si les gens ne vous accueillent pas, sortez de la ville et secouez la poussière de vos pieds : ce sera un témoignage contre eux. » Jésus met la puissance de son amour au service de la miséricorde. Il nous faut invoquer l’Esprit de charité et de paix, le Feu de la charitéà doit être répandu sur terre. Saint Vincent de Paul a compris l’Amour de Dieu, il l’a manifesté à l’humanité dans le besoin. C’est dans cette étreinte d’Amour que Jésus manifeste le visage du Père tendre et miséricordieux. Mû par l’Esprit Saint, il va au secours de ses frères dans la détresse. Nous savons combien de femmes, d’hommes et d’enfants sont dans une grande détresse aujourd’hui encore. Nous pouvons leur parler de l’amour de Dieu en prenant leur détresse à bras le corps. Il est difficile de garder une attitude de compassion et de bienveillance à l’égard des détracteurs de la Mission de Jésus. Le seul Feu auquel Jésus consent est le feu de son Esprit Saint, répandre son Amour sur la terre. Le Royaume de l’amour de Dieu ne se conquiert pas au moyen des armes de ce monde.

"Ils partirent et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons. Alors qu’il s’en va mourir à Jérusalem, Jésus parcourt l’humanité en l’enveloppant de son amour. Sereinement, il désarçonne l’hostilité et il contourne les obstacles qu’il rencontre. Il met la puissance de son Amour infini au service de la miséricorde. L’hostilité nous désarçonne si souvent ! Jésus nous apprend la sagesse ! Il nous situe dans le chemin de la Pâques, celui de la miséricorde de Dieu. Dans la difficulté, nous nous hâtons vers Jésus, tourné résolument vers Jérusa­lem. Cette attitude nous conduit à la compassion et à la bienveillance. C’est là que le salut de Jésus va s’accomplir. Il sait ce qui l’attend à Jérusalem, ce voyage le mène à sa Passion et à sa mort. Cet enlèvement de Jésus, sera le chemin de notre libération. Nous voulons nous aussi nous hâter avec Jésus, résolument, vers Jérusa­lem ou le salut va s’accomplir. Sauver le monde, c’est révéler le visage du Père qui est meurtri quand ses enfants sont dans la détresse. Il veut leur donner son amour.

Nous demandons la grâce de vivre de la parole vivante de Dieu d’être en communion avec Jésus et de rejoindre tous les pauvres.

Vos témoignages

  • Jean-Michel 26 septembre 2017 21:59

    Saint Vincent de Paul priez pour tous ceux qui côtoient des ’pauvres’.

  • Helene 27 septembre 2016 06:28

    Je vous retrouve encore bien dans cette homélie P. Gilbert, il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. C’est vraiment ce que vous faites est êtes, en étant proche de tous ceux et celles que la société exclue. Ce n’est pas pour rien que vs avais été envoyé auprès des plus pauvres. Merci infiniment pour cela, vous êtes extraordinaire, même si je n’ai pas la foi, vos homélies me font du bien et parlent à mon cœur. Merci vraiment mon Père Gilbert, vous êtes si beau.