Sainte Anne et Saint Joachim

heureux vos yeux puisqu’ils voient, et vos oreilles puisqu’elles entendent !
Lundi 25 juillet 2022 — Dernier ajout dimanche 25 juillet 2021

Si. 44, 1…15 Ps. 131 Mt .13, 11a.16-17

  • Le mardi 26 juillet 2022 iCal
    Fête des saints. Juillet : Sainte Anne et Saint Joachim

« Mais vous, heureux vos yeux puisqu’ils voient, et vos oreilles puisqu’elles entendent ! »

Anne et Joachim, les parents de Marie, sont avec leur fille, la dernière préparation à la venue de Jésus. Nous voulons entrer dans cette préparation. « À vous, il est donné de connaître les mystères du Royaume des cieux. » Cette parole de l’Évangile s’adresse bien à chacun de nous parce que nous connaissons Marie, la mère de Jésus. Dans la première lecture reprise par le Sage, nous regardons bon nombre de patriarches vertueux et généreux. Anne et Joachim sont de ceux là. Ils nous sont donnés aujourd’hui pour notre édification. La Parole de Dieu nous a déjà donné la généalogie de Jésus ! Il y a là beaucoup de brisures, de ruptures et de désastres, des lieux douloureux et difficiles dans cette généalogie. Mais tout reprend sens dans le mystère de Marie. À la fois tout l’univers s’y préparait et au cœur de l’univers l’homme et la femme dans leur mystère. C’est l’histoire de l’humanité à la fois glorieuse et douloureuse en vue de la venue de la petite Marie, la mère de Jésus. Sainte Anne et saint Joachim n’étaient pas immaculés, ils étaient pécheurs tout comme nous. Nous nous émerveillons devant l’homme et la femme donnés par Dieu dans leur mystère. Le point culminant de la création sera la venue de Marie qui sera la mère de Jésus.

« heureux vos yeux parce qu’ils voient, et vos oreilles parce qu’elles entendent ! » En fêtant sainte Anne et saint Joachim nous contemplons la manière dont Dieu conduit chacune de nos vies. Nous chantons l’harmonie merveilleuse de la nature et de la grâce. Des l’origine le diable mêle la vérité au mensonge en lui donnant l’apparence du bien pour mieux nous tromper et nous briser. Nous prions que Dieu guérisse les brisures et les déchirures de l’humanité. En fêtant Sainte Anne et saint Joachim nous contemplons l’histoire à la fois glorieuse et douloureuse de l’humanité à cause de son péché. Dieu respecte profondément les lois de la nature. Il est d’une liberté totale par rapport à ces lois et il est souverainement libre de tous les conditionnements de la nature. Dieu prépare d’une manière admirable la venue de son Fils. Tout l’univers matériel prépare cette venue de Jésus. Quand nous célébrons l’Eucharistie tout est récapitulé dans le Christ, nous sommes pris dans le Christ avec Marie sa mère. En participant au mystère pascal nous recevons comment Dieu se donne à nous, « nos yeux sont heureux, » "nos oreilles jubilent de ce qu’elles entendent." En effet, Jésus qui est venu pour chacun d’entre nous, nous place au cœur du mystère de la régénération de l’humanité avec Marie l’Immaculée. L’Esprit Saint est à l’œuvre dés l’origine.

"entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu." L’Esprit Saint qui est à l’œuvre dés l’origine est à l’œuvre dans la conception de la Vierge Marie. Dieu respecte profondément l’univers et les lois de la nature qu’il crée. Il est souverainement respectueux et libre des conditionnements de la nature humaine et il réalise des merveilles. Marie, dans son mystère d’Immaculée, est totalement prise dans le mystère de la Rédemption du Christ Jésus. L’harmonie de l’univers telle que Dieu la veut, va être redonnée avec le mystère de Jésus et de Marie. Pour le comprendre il nous donne la parabole de la bonne terre. Nous avons la grâce de connaître Marie, pleine de grâce, la mère de Jésus qui donne naissance à l’unique Bon Grain. Avec lui nous entrons dans un discernement pour une vie étonnante, vécue sous le regard de Dieu. Nous prions que Dieu guérisse nos brisures et nos déchirures pour que nous chantions l’harmonie merveilleuse de tout ce que Dieu fait. Jésus est venu pour chacun d’entre nous, pour tout récapituler dans le Christ. Il nous faut attendre le moment favorable, patienter pour sortir des ténèbres. En fêtant sainte Anne et saint Joachim nous contemplons la manière dont Dieu conduit l’univers.

Nous rendons grâce à Dieu pour Anne et Joachim, les parents de la Vierge Marie.

Vos témoignages

  • Lorette Guay 26 juillet 2022 13:31

    Merci. Votre explication du texte en la fête de sainte Anne nous rapproche du saint Père qui doit rencontrer les amérindiens pour compatir avec eux et vivre sur une nouvelle base malgré les erreurs du passé.. Gardons confiance, rien n’est impossible à Dieu.

  • pierre 26 juillet 2021 08:44

    Nous rendons grâce à Dieu qui nous sanctifie.

    Dans la liturgie nous reprenons des Paroles Divines sans bien les comprendre, parce qu’elles dépassent la mesure de nos jours.

    Le Dieu 3 fois Saint est « celui qui demeure » non seulement dans les hauteurs de nos désirs, mais aussi dans la bienveillance pour le tout petit, la miséricorde pour les plus démunis. ( cf le fils prodigue et le fils aîné : l’un éloigné et l’autre proche, et tous deux ayant besoin de l’abondance de l’amour pour demeurer ensemble avec le Père)

    Jesus nous fait entrer dans une éternité vivante d’Amour quand l’idolâtrie nous retient prisonnière des choses que nous réalisons « à notre mesure ».

    La continuité des générations humaines s’épuise dans des sociétés sans cesse recomposées par une sociologie tout autant créative que dégénérative.

    Marie, fille du temple de Jérusalem, et icône sublime de la Foi du peuple toujours sauvé par Dieu, nous donne le trésor vivant d’Israël, la présence de Dieu parmi son Peuple, fruit de l’Esprit Saint, pour que l’Esprit Saint demeure dans nos cœurs, comme dans le sien, et féconde nos vies de son amour infini.

    Que la joie de l’Esprit Saint victorieux de la mort (Pâques = Passage de la mort à la vie Éternelle) remplisse toute vie et la conduise en adoration pour le don de Jesus qui accomplit « tout ce qu’il a promis » à ceux qui se mettent à Son Ecole : enseignement indépassable, doxologie de la Grâce qui passse par nos cœurs pour qu’ils portent du fruit, reconnaissance de la vie Divine donnée sans mesure !

  • Justine 26 juillet 2020 06:33

    Bien en communion de prière avec vous, cher Père Gilbert.

    Merci pour cette belle homélie.

  • Jacinthe 26 juillet 2019 20:11

    Rendons grâce pour tout ce que nous avons reçu de nos aînés, qui que ce soit, aînés de nos familles, de nos communautés chrétiennes, de notre travail, tous ceux qui portent la sainteté dans leur être de manière effacée, cachée, connue par Dieu Seul…et par qui nous recevons la Vie, Sa Vie pour, de notre tour nous soyons féconds pour la Gloire de Dieu dans ce monde et dans le monde à venir…

  • Dominique 26 juillet 2019 13:00

    Rendons grâce à Dieu pour nos ancêtres, à qui nous ne pouvons pas assez remercier pour leur héritage lorsqu’il est inspiré par l’Amour….

  • Denise Brouillette 26 juillet 2017 14:24

    Joie dans le ciel ! Joie sur la terre ! Joachim et Anne, couple béni de Dieu ! Ils vivaient dans la foi de leurs ancêtres quant à la venue du Messie.Paul dit aux Hébreux dans une de ses lettres :« La foi est la manière de posséder déjà ce qu’on espère et de connaître des réalités que l’on ne voit pas. » Anne, quelle femme, quelle éducatrice ! Marie ne pouvait avoir meilleure accompagnatrice pour la mission que Dieu allait lui confiée.Mission prodigieuse et féconde que celle d’Anne. Éducatrice de la mère du Sauveur. Instruire, éduquer Marie et ’’ l’élever ’’ à la volonté de Dieu pour que surgisse du cœur de sa fille :« Je suis la servante du Seigneur, qu’il m’arrive selon ta Parole. » Le fiat de Marie qui allait changer le cours de l’humanité. Je me doute bien que l’Esprit Saint veillait sur Joachim, Anne et leur fille Marie, don de Dieu à l’humanité. Gloire et louange à Toi Seigneur pour sainte Anne ! Si tu la croises aujourd’hui, dis-lui merci pour moi ! Ainsi soit-il !

  • Jean-Luc 26 juillet 2017 13:16

    belle homélie qui conduit à contempler les merveilles divines et le plan d’Amour de Dieu

    Reconnaissance, Père.

    • Sainte Anne et Saint Joachim 26 juillet 2019 00:47, par NATHAN

      C’est la vie exemplaire de Marie qui nous a poussé à remonter vers ses parents en les comblant d’éloges. Est-ce que notre comportement pousse t-il les gens qui nous entourent à faire éloge aux parents qui nous ont éduqué ? Pensons à nos parents vivants en les envellopant de notre affection ou sont-ils effacés de notre mémoire ou jeter dans les homes de vieillards ? A ceux qui ont des parents décedés, il y a-t-il ne fût ce qu’une messe demandée en leurs mémoires en leur anniversaire de la « naissance » au ciel ? Trés souvent nous sommes ingrats !

  • Helene 26 juillet 2016 22:41

    Une grosse pensée particulière pour tout les prêtres !!

    Ste Anne & Joackim priez pour le monde entier ! !

  • Marie-Luce 26 juillet 2016 07:39

    Merci Père Gilbert pour cette belle méditation sur Sainte Anne et Saint Joachim. Que l’Esprit Saint nous régénérer tous et son Eglise dans le Mystère de l’Immaculée.