Samedi 21 mai 2016 — Dernier ajout vendredi 20 mai 2016

Sainte Trinité, année C

Jésus dit : j’ai encore beaucoup à vous dire, mais vous ne pouvez pas le porter maintenant.

Pr. 8, 22-31
Ps. 8
Rm. 5, 1-5
Jn. 16, 12-15

  • Le dimanche 22 mai 2016 iCal
    Fêtes liturgiques : Sainte Trinité, année C

Quand il viendra, lui, l’Esprit de la vérité, il vous conduira dans toute la vérité

car il ne parlera pas de sa propre initiative, mais il dira tout ce qu’il entendra et il vous annoncera ce qui est à venir. Aujourd’hui nous fêtons la Sainte Trinité, le mystère de notre Dieu qui est Amour. Dieu est Un, dans un amour infini qui exprime l’Unité de Dieu, dans l’Amour unique des trois Personnes divines. Dieu seul peut parler de Dieu. Seul, il peut imprimer le sceau de l’Amour sur le cœur humain, en même temps qu’il se révèle. Il s’agit du mystère de la lumière de Dieu, qui a son reflet en nous mêmes. Le mystère de l’Amour est une « Personne, » il est Echange. Nous en saisissons quelque chose lorsque nous méditons sur l’envoi du Fils par le Père et l’envoi de l’Esprit Saint, le « circuit de l’amour », qui part du Père et revient au Père. A chaque pas, nous nous émerveillons, l’Esprit lui-même nous fait dire : Dieu est Un. Un avant le temps, Un pour l’aujourd’hui éternel. Plus nous nous approchons de ce Secret d’Amour, plus nous le considérons avec Marie, la mère de Jésus émerveillée des capacités divines de l’Amour, dans le mystère de l’Annonciation. Jésus a parlé de son Père, Il rayonnait d’amour et de tendresse pour ce Père qui illumine son visage.

"En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : il redira tout ce qu’il aura entendu ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Pour rencontrer le Dieu Un, nous contemplons l’agir de chacune des Personnes divines telles qu’elles nous sont révélées. Cela, Dieu l’a cachées aux sages et aux intelligents, et il le révèle aux tout-petits. A cause de la faiblesse de notre foi et de la pauvreté de notre intelligence, nous restons sans voix devant les merveilles divines de Dieu. Jésus, tout donné pour son Dieu d’Amour, nous donne l’Esprit Saint, l’Amour infini. Cet Esprit Saint ne quitte jamais Jésus. Jésus nous donne cet Esprit Saint qui ne nous quitte plus désormais. Il est plus intime à nous-mêmes que nous le sommes, Il nous rend à nous-mêmes en nous tournant vers l’autre, en accueillant l’autre, nous en avons une expérience. Ce mystère de Dieu Amour, de la Sainte Trinité, est une « expérience » d’amour. C’est un amour à recevoir d’abord, un amour qui a une source dans le Père de qui tout vient. Un amour qui est reçu, le Fils qui reçoit tout du Père et il lui redonne tout. Nous vivons de cet amour qui nous est donné, l’Esprit Saint.

« Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce qui appartient au Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Le mystère de l’unité de Dieu est hors de nos prises. Dès que nous acceptons de vivre comme des enfants de Dieu : « L’Esprit lui- même se joint à notre esprit pour attester que nous sommes enfants de Dieu. » C’est dans cette expérience filiale que nous voulons nous établir. C’est l’Esprit Saint, qui peu à peu, nous introduira dans la vérité tout entière. C’est lui qui nous fera saisir à quel point le Père aime le Fils, à quel point le Fils est la gloire du Père. Nous voulons vivre avec Jésus, notre vie de tous les jours et garder notre cœur ouvert au mystère de Dieu plus grand que tout. Mystère d’un Dieu personnel, d’un dialogue à l’intérieur de Dieu qui se répand et se prolonge dans sa créature. Cet amour est dépassement de soi, unité merveilleuse de l’amour. Ce qui est à l’intérieur du mystère de Dieu, est à l’intérieur de notre propre vie.

Nous demandons la grâce de devenir amour comme notre Dieu qui est amour.

Vos témoignages

  • Denise Brouillette 22 mai 2016 13:12

    Père Gilbert,,
    Il est grand le mystère de notre foi. Vous avez su mettre en poésie ce texte magnifique de l’Amour trinitaire. Splendeur trinitaire qui nous aime, nous habite, nous anime. Je demande la grâce d’être de plus en plus consciente de la présence du Dieu Un dans ma vie.Pour mon bien-être,pour celui de l’autre, pour la plus grande gloire de Dieu Seul !.
    Je vous salue.

  • Claire 22 mai 2016 05:51

    C’est beau ce que vous dites sue la Sainte Trinité, Dieu d’Amour.

    Je pense à Bienheureuse Elisabeth de la Trinité qui sera bientôt canonisée.

    Qu’elle intercède pour vous, Père. Bonne fête de la Sainte Trinité et merci pour votre ministère si précieux !