Vendredi 2 décembre 2016

Saints Cyrille et Méthode

Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.

2 Co. 4, 1-2.5-7 Ps. 95 Lc. 10, 1-9

  • Le mardi 14 février 2017 iCal
    Fête des saints. Février : Saints Cyrille et Méthode

"Après cela, parmi les disciples le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre."

Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Avec ces nouveaux patrons de l’Europe, Saints Cyrille et Méthode, nous commençons par prier. C’est l’amour immense de Jésus que nous voudrions voir resplendir en Europe et dans le monde. Le peuple d’Europe auquel nous appartenons est le Peuple où Dieu a développé son Église dés l’origine. Mais c’est aussi de là que se sont venues les grandes brisures de cette Eglise ! Par notre foi, notre espérance et notre amour, il nous faut nous offrir plus encore pour que Jésus réunisse à nouveau le peuple de Dieu que nous formons. Il est envoyé partout pour témoigner de l’unité de l’Amour de Jésus. Prier et aller dit Jésus, la prière est d’autant plus forte, qu’une fois faite, elle nous investit totalement dans le champ de la mission avec d’autant plus de force, qu’elle est en lien avec le Père. Que je prie ou que j’agisse, je suis renvoyé vers un Autre qui est Dieu et qui développe en moi une grande liberté d’action ! Je n’ai pas à chercher à obtenir pour moi-même un résultat, car j’atteste que l’action d’un Autre, de Dieu, est dans cette action même.

"Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : “Paix à cette maison.” S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Jésus invite ses envoyés à vivre comme lui, dans la Paix. Cette mission c’est lui-même qui vit dans l’envoyé que nous sommes, son action ne cesse de renvoyer à un autre, son Père. Ce beau programme nous le faisons nôtre en cette fête des Saints Cyrille et Méthode. Nos visages sont marqués par l’amour de Jésus. C’est là que resplendit l’amour infini de Dieu qui se fait Paix et Joie. C’est dans la pauvreté et le dénuement que je peux rencontrer l’autre qui est différent et qui donne la Paix, qui nous interpelle par cette parole libérante. C’est ainsi que s’établit le Royaume de Dieu, que l’action de l’Esprit Saint se trouve en nous, et que nous le reconnaissons aussi en l’autre. Jésus veut rayonner dans notre cœur comme Il a rayonné dans la vie de Marie. Le Fils éternel du Père fait de nous les enfants de Dieu témoins de son Amour. Nous demandons pour le monde cet ardent amour du cœur de Jésus. Nous l’annonçons dans la faiblesse, cette faiblesse se retrouve dans l’Eglise. Cependant elle manifeste que Dieu fait son œuvre d’Amour chez nous : « Le Dieu qui a dit : La lumière brillera au milieu des ténèbres, a Lui-même brillé dans nos cœurs. » Elle brille dans toute maison ou nous annonçons la bonne nouvelle.

"Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté." Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.” Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire. Nous sommes l’humanité à partir de laquelle resplendit l’amour infini de Dieu. En chacun de nous rayonne le visage du Christ et c’est ensemble que nous l’annonçons. L’Esprit Saint qui nous unit donne le resplendissement de Dieu à toute chair. Dieu aime les pauvres, il aime en chacun de nous cette part de pauvreté qui nous rend humble. Il est vraiment lui-même dans cette attitude nous ouvrant à l’amour divin pour que nous soyons transformés, qu’il nous unifie, et nous tourne vers les autres. Le Verbe de Dieu a pris un visage humain en la Vierge Marie. Il donne à l’humanité de resplendir cet amour infini du Dieu invisible. Quand le Verbe de Dieu prend chair dans le sein de la Vierge Marie, l’amour resplendit dans le cœur de cette mère. Cet amour infini s’établit entre ces deux cœurs, il rayonne sur le visage de Marie qui donne à Jésus son visage. En tissant dans son sein le visage du Fils unique du Père, Marie trouve elle-même son propre visage. Ainsi le mystère de l’amour infini de Dieu commence à se répandre dans l’humanité et va se perpétuer jusqu’à ce que Jésus revienne.

Nous demandons la grâce de comprendre la beauté du don de Dieu.