Vendredi 15 juin 2018

Samedi de la 10e semaine, année paire

Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”.

1 R. 19, 16b.19-21 Ps. 15 Mt. 5, 33-37

  • Le samedi 16 juin 2018 iCal
    semaine 10 : Samedi de la 10e semaine, année paire

"Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne manqueras pas à tes serments, mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur."

Nos vies se déroulent dans la présence de Dieu et nos « oui » sont inscrits dans le oui de Jésus. Dans notre vie, tout repose entre les mains de Dieu. Jésus s’intéresse au cœur de l’homme. Il désire que nous ayons un cœur juste, dont la pureté se manifeste dans nos actions. Nous ne possédons pas la puissance de remplir ce que nous promettons, nous dépendons totalement de la volonté de Dieu pour accomplir nos promesses. Nous reconnaissons que Dieu a la puissance de tout faire car il est tout-puissant. Il a une autorité absolue sur l’univers. Dans la présence de Dieu, nous ne faisons appel qu’à Dieu seul. Serviteurs de Dieu, nous agissons sur la base de l’autorité de Dieu. Dieu s’attend à la perfection dans notre engagement à la vérité, etre parfaits dans notre authenticité. Cela signifie que nous démontrons une parfaite honnêteté envers Dieu, envers nos semblables et envers nous-mêmes. Ainsi nous provoquons un « non » en nous à tout ce qui est mauvais, méchant et menteur. C’est dans la communion à Jésus que nous trouvons l’amour dont nous avons besoin pour vivre. Aimer Dieu et nous aimer les uns les autres en vérité, suppose que notre oui soit oui.

« Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu, ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi. Et ne jure pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir. Nous nous mettons à l’école de Jésus, il est le Chemin pour que notre visage se profile en Lui. C’est dans le mystère de Jésus que nous voulons habiter de plus en plus. La parole de Dieu nous redit notre dépendance à Dieu seul, ce qui provoque en nous l’attitude d’adoration qui nous remet profondément à Dieu. C’est avec un cœur pur que nous parvenons à connaître les révélations de Dieu et à voir les merveilles de sa sagesse. Tout se passe au niveau profond de votre cœur. Les merveilles et la sagesse de Dieu se révèlent à ceux en qui il trouve un cœur sincère, un cœur qui recherche constamment la vérité. Plus nous avançons dans l’écoute de la Parole de Jésus, plus nous nous apercevons que l’enseignement de Jésus est déterminant pour notre vie.

"Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”. Ce qui est en plus vient du Mauvais. Le oui à l’adoration nous prépare une vigilance du cœur de tous les instants. Jésus nous demande de faire en sorte que tout ce que nous disons soit fiable. Lorsque nous parlons, nous ne voulons dire que la vérité. Chaque parole que nous disons est exprimée avec authenticité. Nous reconnaissons que la vérité nous lie dans un engagement personnel. La vérité fait appel à un engagement de notre part. Quand une chose est vraie, nous sommes tenus à la suivre et à l’exécuter. Il nous faut obéir à la vérité que la Parole de Dieu nous révèle. La foi s’enracine dans une vérité à laquelle nons croyons et à laquelle nous obéissons. Lorsqu’elle est mélangée avec des demi-vérités, cette vérité devient un mensonge. Jésus nous enseigne à ne rien ajouter à la vérité. Si nous désirons grandir dans la vie chrétienne, nous devons faire preuve d’une authenticité absolue. Nous devons savoir communiquer avec les autres en toute franchise. Nous partageons la vérité lorsque nous exprimons avec amour et sincérité nos pensées et nos sentiments. Plus nous grandissons en maturité et en unité d’esprit, plus la vérité se propage. Lorsque la vérité est en nous, nous devenons une lumière dans le monde.

Nous demandons à Dieu la grâce d’entendre cette parole pour que notre oui soit un véritable oui.

Vos témoignages

  • Justine 16 juin 2018 08:17

    Gloire soit à Dieu, à la Trinité Sainte, pour leur Vie dans laquelle nous pouvons dire ’oui’ à leur Vie d’Amour pour le partager.