Jeudi 28 septembre 2017 — Dernier ajout mercredi 26 juillet 2017

Samedi de la 25e semaine, année impaire

le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes. 

Za. 2, 5-9.14-15a
Ct. Jr 31
Lc. 9, 43b-45

  • Le samedi 30 septembre 2017 iCal
    semaine 25 : Samedi de la 25e semaine, année impaire

« Comme tout le monde était dans l’admiration devant tout ce qu’il faisait, Jésus dit à ses disciples : « Ouvrez bien vos oreilles à ce que je vous dis maintenant : le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes."

Jésus prend ses disciples à part et il a une expression très forte : « Mettez- vous bien en tête ce que je vous dis là. Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes. » Jésus perçoit bien que pour ses proches c’est difficile de regarder la réalité en face : Le rejet du fils de l’homme. Les paroles de Jésus restent voilées malgré des évidences, malgré une multitude d’explications, il n’y a rien à faire. Jésus sait bien que ses disciples ne comprennent pas, il faudra la Croix et cela est très souffrant. « Tu comprendras plus tard, » dira-t-il à Pierre qui refuse de se faire laver les pieds. Jésus fait des miracles, ressuscite les morts. Nous avons très envie de lui dire : « Seigneur, reste avec nous ». Nous sommes si bien dans l’euphorie de ce qui se vit et qui est si beau. Jésus qui fait tellement de bonheur au milieu de nous. Il rassemble dans la paix, mais il va souffrir. Il sera vendu, trahi, immolé. Il va être traîné devant les tribunaux comme un malfaiteur ! C’est ce chemin de douleur qui rejoindra toute l’humanité dans la douleur. Jésus va rejoindre toute personne dans la souffrance. Il rejoindra toute l’humanité dans la profondeur de sa détresse.

« Mais les disciples ne comprenaient pas cette parole, elle leur était voilée, » Ces paroles choquantes, Jésus les dit à ceux qui l’accompagnent, à ceux qu’il a choisis, Jésus ne fait que redire ce que les prophètes ont exprimés en d’autres termes : « vous écoutez sans rien comprendre… vous voyez sans rien voir. » Malgré ce qu’il voit venir, il ne recule en rien pour faire connaître son Royaume. Nous entendons aussi cette Parole et nous acceptons de le suivre sur ce chemin. Un éducateur, un papa ou une maman qui prendrait son enfant à part et qui lui dirait : « Écoute bien ce que je te dis, fais-le rentrer dans ta tête » montrerait la gravité de la situation ! Jésus annonce que le fils de l’homme va être livré aux mains des hommes. C’est la deuxième annonce de la passion qui manifeste combien Jésus rejoint l’humanité dans sa détresse pour la sauver. Dieu n’est pas absent de nos cris, de nos souffrances, de nos meurtrissures, il les portera sur sa Croix. Mais la souffrance de l’humanité et sa détresse nous angoisse !

" si bien qu’ils n’en percevaient pas le sens, et ils avaient peur de l’interroger sur cette parole." Jésus refuse que nous soyons aveugles. Il nous informe que le suivre sur notre chemin de croyants, comportera des difficultés fortement ressenties. Nous sommes appelés pour ne rien préférer au Christ, ni pour prendre un autre chemin que le sien. « L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle, apporter aux opprimés la libération. » Seule la Résurrection nous fera saisir l’amplitude du Salut opéré par Jésus. Désormais toute solitude, toute détresse et tout manque de soutien sera habité par Dieu. La communauté chrétienne est une communauté ouverte, elle prend soin désormais de toute détresse, de toute souffrance, elle répond au cri du pauvre avec la compassion de Marie, la mère de compassion. Toute l’humanité, qui est notre famille, est appelée à la vie.

Nous demandons à Dieu la grâce de nous venir en aide, que nous soyons guéris pour être un soutien auprès de ceux qui souffrent.

Vos témoignages

  • pierre 30 septembre 2017 04:40

    Les humains ont des tentations et des passions humaines qui peuvent les égarer dans l’individualisme des plaisirs matériels ou le militantisme des utopies intellectuelles.

    Jésus-Christ en Sa personne vit une Passion Humaine & Divine pour le peuple de Dieu. Il fait passer ses disciples juifs choisis dans les 12 mouvements du judaisme au Christianisme. Et il fait entrer l’humanité divisée et enfermée dans son humanisme dans le Règne du Christ-Roi de l’univers.

    Le Fils du Dieu Vivant nous fait tous entrer dans son Royaume en nous (re) donnant (sans cesse) de revenir et devenir à son Image, enfant de Dieu par Lui, avec Lui en Lui.

    Depassant l’incapacité des humains à s’affranchir de leur égoïsme, il nous restitue la grâce de l’Amour Divin, en prenant place parmi les malheureux, avec ceux qui sont rejetés par un peuple au cœur dur et condamnés à mourir, sur La Croix.

    Et c’est de ce point de vue impensable pour les hommes qu’il renverse les idoles du pouvoir matériel et intellectuel, en donnant l’Esprit Saint : ce qu’il Est, son Corps, son Sang, Sa Parole, Son Témoignage en Vérité, Sa Vie qui sauve tout ce qui lui revient, parce qu’il a tout donné dans l’Amour.