Vendredi 6 mai 2016

Samedi de la 6e semaine de Pâques

« Le Père lui–même est votre ami, parce que, vous, vous avez été mes amis et vous avez acquis la conviction que, moi, je suis sorti de Dieu. »

Ac. 18, 23-28 Ps. 46 Jn. 16, 23b-28

  • Le samedi 7 mai 2016 iCal
    6e semaine de Pâques : Samedi de la 6e semaine de Pâques

"En ce jour–là, vous ne me demanderez plus rien dit Jésus. Amen, amen, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom.

Jusqu’à présent, vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez et vous recevrez, pour que votre joie soit complète." Dans l’Évangile de Jean, toutes les paroles et toutes les actions de Jésus possèdent souvent une double signification, à la fois humaine et à la fois divine. C’est par ces signes qu’il nous faut découvrir la face cachée de Jésus à travers la réalité sensible. « Vous serez comblés de joie dit Jésus ! » Marie sa mère, est la première qui fut comblée de joie, elle est pour nous le prototype de l’Église ! Dieu notre Père, qui lui a fait le don de ce qu’il a de plus cher, son propre Fils, veut nous combler de joie. C’est la révélation du Père, par l’intermédiaire de Jésus, son Fils incarné dans notre monde. Cette vérité ne devrait jamais cesser de résonner dans nos cœurs, vraiment, Jésus est le Fils de Dieu. Y-a-t-il quelque chose que Dieu nous refuserait, il nous a tout donné en nous donnant son propre fils. Si nous lui demandons quelque chose selon son cœur, il nous le donne. « En ce jour-là, vous demanderez en invoquant mon nom ; or, je ne dis pas que c’est moi qui prierai le Père pour vous, car le Père lui-même vous aime. » Nous appelons l’Esprit Saint, pour qu’en lui, nous nous tournions vers notre Père.

"Je vous ai dit tout cela en discours figurés. L’heure vient où je ne vous tiendrai plus de discours figurés, mais où je vous annoncerai ouvertement ce qui concerne le Père." Pour les disciples de Jésus, la révélation était énigmatique, parce que leur foi n’était pas parfaite et que la lumière de l’Esprit Saint leur manquait. Mais « l’heure vient » où l’Esprit sera la lumière de tous les disciples du Christ Jésus, il leur rappellera et leur expliquera tout ce que Jésus a dit et ce qu’il a fait. Marie a reçu les paroles de Jésus dans son cœur : « Je suis sorti du Père. » C’est dans la foi que Marie connaît Jésus d’une manière étonnante, le Saint Esprit est à l’œuvre en elle. Elle est cet accueil de Jésus, le Verbe de Dieu fait chair en elle. Grâce à elle, nous comprenons la parole de Jésus et nous entrons dans le mystère incroyable de Dieu qui se révèle au monde. Nous prions avec Marie et nous demandons avec elle la venue de l’Esprit Saint, c’est une si grande joie pour nous. La paternité adoptive de Dieu trouve un fondement réel en chacun de nous, car nous sommes créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Elle nous introduit dans une nouvelle naissance, dans la vie de Dieu. La filiation divine de Jésus nous fait entrer dans le plus fondamental de notre vie. Baptisés, nous sommes les enfants de Dieu dans le Christ, par l’Esprit Saint.

"En effet, le Père lui–même est votre ami, parce que, vous, vous avez été mes amis et vous avez acquis la conviction que, moi, je suis sorti de Dieu." Je suis sorti du Père et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde et je vais vers le Père. En ce jour–là, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que c’est moi qui demanderai au Père pour vous ;" C’est la révélation de Jésus, avant de passer de ce monde à son Père. En présence de Marie, l’Église va vivre une nouvelle intimité avec Jésus grâce au Saint Esprit. "Amen, amen, je vous le dis : si vous demandez quelque chose à mon Père en mon nom, il vous le donnera. » Marie, la mère du Fils du Père des cieux, est aussi notre mère, la mère des pauvres qui sont de race royale, ils ont besoin de cet Amour nouveau qui est Dieu. Jusqu’à présent, dit Jésus, vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez et vous recevrez, pour que votre joie soit complète. Les disciples de Jésus comprennent que Jésus est si étroitement uni au Père : « Moi et le Père, nous sommes un. » La prière faite au nom de Jésus, est comme celle que Jésus adresse au Père. Jésus nous rappelle le cœur de notre foi : Il préexistait en Dieu avant la création du monde, Il s’est incarné en venant dans le monde, Il retourne maintenant dans la gloire du Père. Jésus nous dit des choses d’une si grande intimité au moment ou il part vers le Père que nous sommes dans l’émerveillement.

Nous demandons la grâce que le Saint-Esprit nous soit donné.

Vos témoignages

  • Pierre 7 mai 2016 08:01

    Oui, Viens, Esprit Saint !

  • Pierre 16 mai 2015 12:55

    Merci pour cette homélie. Cela me fait beaucoup de bien.

  • Hervé 16 mai 2015 08:35

    Merci de cet ensemble de la Parole de St Jean et de son commentaire, fortifiants et éclairants. Je comprends mieux en effet l’importance de prier Marie qui est en Communion parfaite avec Jésus. Que sa prière pour nous pauvres pécheurs soit entendue du Père, en Jésus, pour chacun de nous et pour le monde !