Jeudi 16 juin 2016

Vendredi de la 11e semaine, année paire

« Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, où les vers et la rouille détruisent et où les voleurs fracturent pour voler. Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. »

2R. 11, 1…20
Ps. 131
Mt. 6, 19-23

  • Le vendredi 17 juin 2016 iCal
    semaine 11 : Vendredi de la 11e semaine, année paire

« Amassez-vous des trésors dans le ciel : là, point de mite ni de ver qui consument, point de voleurs qui perforent et cambriolent.

"Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur." Jésus nous fait cette offre : « Mais faites-vous des trésors dans le ciel, là où les mites et la rouille ne dévorent pas, où les voleurs ne percent pas les murs pour voler. » Le ciel est le grenier de nos bonnes actions qui constituent un trésor pour toujours. L’intention de notre cœur peut manquer de droiture, par malice, par méchanceté, par manque de sagesse. Nous vivons alors comme si nous étions venu au monde pour accumuler des richesses et nous ne pensons à rien d’autre. Nous voulons susciter l’admiration des autres. Nous nous trompons, et nous souffrons, nous nous chargeons de préoccupations et de déceptions et nous ne trouvons pas le bonheur que nous cherchons. Jésus sait aller à l’essentiel de notre vie. Notre trésor, c’est l’amour infini que nous recevons de Dieu qui nous a fait advenir à la vie. Nous redisons à Jésus combien son amour est notre trésor ! L’amour que nous recevons de Dieu bat dans notre cœur rempli d’amour, Dieu n’en finira jamais de nous aimer ! Cet amour, nous pouvons le donner en retour, à l’infini. Nous sommes alors entraînés dans la danse de l’amour. C’est cet amour qui nous constitue, il nous fait devenir ce que nous sommes.

« L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est bon, tout ton corps sera illuminé, mais si ton œil est mauvais, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien sont grandes les ténèbres ! Jésus nous dit que « la lampe du corps, c’est l’œil. » En parlant de l’œil, Jésus se réfère à l’intention de l’homme. Lorsque son intention est droite, lucide, dirigée vers Dieu, toutes nos actions sont brillantes et resplendissante. Par contre, lorsque notre intention n’est pas droite, « qu’elles ténèbres y aura-t-il ! » Nous avons tous entendu cette expression : « avoir un œil mauvais, noir ! » C’est un œil qui n’est pas branché sur l’amour infini de Dieu. Jésus fait le lien entre notre cœur, notre corps, nos yeux. Notre corps peut devenir lumière si notre cœur est dans la lumière. Comment garder ce trésor ? Quand notre petite barque vogue dans l’amour infini de Dieu, dans cet amour véritable, nos yeux sont clairs, tout ce que nous sommes est unifié. Par contre, dans la désolation, dans l’adversité, notre amour se purifie comme l’or au creuset. Il nous faut demeurer dans l’amour ! Le chemin de Jésus, c’est une vie qui n’est qu’amour, un amour qui est lumière.

Amassez–vous plutôt des trésors dans le ciel, là où ni vers ni rouille ne détruisent et où les voleurs ne fracturent ni ne volent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. Nous sommes de passage en ce monde, et notre vie passe, il nous faut plonger notre regard dans le Cœur de Jésus. Si nous sommes sincères avec nous-mêmes, nous savons en vue de quoi nous employons nos efforts, estce qui nous motive. Certes, nous sommes du Christ, et nous voulons travailler honnêtement, assurer la tranquillité de notre famille, travailler pour aider les autres. Mais il nous faut le chercher dans le Christ Jésus. Comme il nous l’a demandé, nous célébrons le mystère pascal, le lieu de la victoire de l’amour sur toutes les puissances des ténèbres. Entraînés par Jésus, mû par l’Esprit Saint, nous pouvons passer au travers de toutes les épreuves ! Ceux dont le regard reste sans cesse fixé sur le Père des cieux prennent le chemin des béatitudes : « Méfiez-vous quand on dira toute sorte de bien de vous, c’est ainsi que l’on a traité les faux prophètes. Heureux serez-vous quand on vous insultera, quand on dira du mal de vous, à cause de moi, » alors, soyez dans la joie ! Uni au Sauveur, notre joie est d’être avec Jésus. Là où est notre trésor, là est notre cœur.

Nous demandons la grâce que notre seul trésor soit l’amour infini du cœur de Dieu.