Jeudi 18 octobre 2018

Vendredi de la 28e semaine, année paire

« Vous valez bien plus que tous les moineaux du monde. Tous vos cheveux sont comptés ».

Ep. 1, 11-14 Ps. 32 Lc. 12, 1-7

  • Le vendredi 19 octobre 2018 iCal
    semaine 28 : Vendredi de la 28e semaine, année paire

Comme la foule s’était rassemblée par dizaines de milliers, au point qu’on s’écrasait, Jésus se mit à dire, en s’adressant d’abord à ses disciples : « Méfiez-vous bien à cause du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie.

Tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. Jésus veut que nous vivions dans la lumière et la transparence, que nous soyons vraiment nous-mêmes. Le père du mensonge agit "incognito," à l’extérieur et à l’intérieur, il se charge d’amplifier nos maladresses et il trouve une résonance dans notre psychologie délabrée. Méfiez-vous de l’hypocrisie, dit Jésus, car il y a une manière sournoise de se mettre en avant qui ne vient pas de Dieu, qui ne nous aide pas à vivre dans l’espérance. Le levain des Pharisiens et des partisans d’Hérode, ce sont ces mauvaises pensées contre lesquelles nous devons lutter, en nous et autour de nous. Ce sont tous ces mauvais désirs, que nous devons refuser. Jésus dit aux apôtres que c’est l’amour qui est dans leur cœur qui les conduit à la vie. "Méfiez-vous bien à cause du levain des pharisiens," les apôtres ne comprennent pas ces paroles de Jésus, ils pensent que Jésus leur reproche d’avoir oublié d’acheter du pain. Il nous faut être attentifs pour comprendre la Parole de Dieu, celle qu’Il nous adresse dans notre cœur, et par tout ce qui se passe autour de nous, et dans la vie du monde.

"Aussi tout ce que vous aurez dit dans l’ombre sera entendu au grand jour, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits. Je vous le dis, à vous mes amis : ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. Si nous faisons une chose mauvaise, ne disons pas que ce n’est pas grave, que personne ne le saura : "Tout ce qui est caché, sera connu, et mis en pleine lumière." Jésus nous met en garde pour que nous demeurions dans l’espérance. Les indiscrétions nous dépriment et dépriment les autres. Nous devons être clairs dans notre vie ! Nous devons combattre la peur et la méchanceté des hommes. Jésus est venu nous libérer de cette peur. Cette pensée nous aide à faire le bien, à laisser le mal, et à vivre comme Jésus. Il nous demande d’avoir confiance en Dieu qui nous protège. Jésus nous baptise dans le feu qui nettoie et rend fort notre cœur. C’est le feu de l’amour qui nous donne d’aimer nos frères dans le Saint Esprit d’Amour. Alors il nous faut demeurer dans l’action de grâce pour porter du fruit dans le cœur de Dieu, dans son amour surabondant ou nous sommes déjà éclatants de beauté.

"Est-ce qu’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous ? et pas un seul n’est indifférent aux yeux de Dieu. Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés." Soyez sans crainte : vous valez plus que tous les moineaux du monde. L’Évangile nous donne de nous déployer, de faire grandir notre espérance, de fortifier notre foi. Même les cheveux de votre tête sont tous comptés dit Jésus. N’ayez donc pas peur dit-il, vous valez plus que beaucoup de moineaux. Jésus veut nous libérer de nous-mêmes. Nous admirons toute la Création, ces belles choses que Dieu a faites : les fleurs, les oiseaux et la nature. Nous disons merci à Dieu en toutes choses. Jésus nous invite à demeurer dans la Lumière. Pour cela nous donnons notre consentement a l’œuvre d’amour de Dieu, et nous y adhérons dans la joie. Nous nous tenons sur nos gardes, nous voulons examinez le début, le milieu et la fin de nos pensées comme le propose saint Ignace de Loyola. Le menteur peu s’y introduire et il nous faut demeurer dans l’œuvre d’amour de Dieu, en nous, et dans le monde.

Nous demandons la grace de laisser le soleil de Dieu nous réchauffer.

Vos témoignages

  • Adelaide 19 octobre 2018 09:13

    Merci Père Gilbert pour vos homélies qui apportent Lumière et Réconfort.

    Oui, la prudence est toujours nécessaire car le démon rôde, comme dit Saint Pierre, voulant dévorer tout dans son passage.

    En communion de prière sous la Protection de la Sainte Vierge Marie

  • pierre 19 octobre 2018 07:27

    La réalité et la vérité de l’Amour de Jésus-Christ, Fils de Dieu, Agneau de Dieu, Cruxifié et Ressuscité, pour tous ceux qui se mettent à son École de douceur et d’humilité (disciples, amis, frère et soeur dans l’écoute et la pratique, selon Sa Parole, de l’amour humain, de plus en plus proche de l’Amour Divin) est plus grande que le mensonge de l’adversaire qui exerce, temporairement, son pouvoir de destruction sur le corps des vivants.

    l’Esprit de Vérité qui est aussi l’Esprit Saint, ne peut altérer le témoignage d’amour de Jésus pour chacun des baptisés, membre de son corps, racheté par le Sang de l’Agneau Innocent, adopté dans la Sainte Famille au pied de La Croix.