Lundi 25 mai 2015

Vendredi de la 8e semaine, année impaire

« N’est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait un repaire de brigands ! »

Si. 44, 1.9-13 Ps. 149 Mc. 11, 11-25

  • Le vendredi 29 mai 2015 iCal
    semaine 8 : Vendredi de la 8e semaine, année impaire

"Jésus entra à Jérusalem dans le Temple et, après avoir tout regardé autour de lui, comme il était déjà tard, il sortit pour aller à Béthanie avec les Douze."

Jésus nous a fait le don de la vérité qui rend libre, d’un esprit de Pentecôte dont le souffle régénère tout sur son passage. C’est à Béthanie qu’il retrouve ses amis, là ou tout ce que nous demandons dans la prière est obtenu de Dieu qui nous sauve. Dans la gloire de Dieu, dans le rayonnement de son amour, nous nous aimons les uns les autres. Dieu est amour, il ne cesse d’aimer son peuple et il veut voir en nous le resplendissement de son amour ; Avoir un cœur limpide, purifié par l’adoration permanente pour la contemplation de Dieu et le service de ceux qui nous sont donnés à aimer. Amour pour Dieu et amour qui resplendit dans la justice et dans la charité fraternelle. Jésus annonce de manière prophétique ce qu’il est en train de réaliser. Son amour qui va changer le monde est à l’œuvre. Avant de quitter le Temple, "Jésus inspecta du regard toutes choses." Il est tendre et miséricordieux, mais il est vrai et juste. Nous sommes la vigne, la plantation de Dieu qui doit porter le fruit de l’amour en tout temps.

"Ils arrivent à Jérusalem. Étant entré dans le Temple, Jésus se mit à chasser les vendeurs et les acheteurs qui s’y trouvaient : il culbuta les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes, et il ne laissait personne transporter d’objet à travers le Temple." Les actions de Jésus au sein du Temple sont des gestes prophétiques destinés à nous faire comprendre que la religion est d’abord un lien d’Amour avec Dieu. L’Esprit de Jésus fait de nous des agneaux de Dieu au milieu des loups soucieux de préserver leur pouvoir, il agit ainsi parce qu’il est l’ami de son peuple. Le Messie, en la personne de Jésus, vient nous enseigner une nouvelle forme de relation avec Dieu le Père, la prière : “ Ma nourriture, c’est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’accomplir son œuvre. ” Dieu nous offre le salut par la réconciliation avec “ Notre Père qui es aux cieux ”. Mais encore faut-il que nous âme soyons en mesure d’accueillir cette grâce du Seigneur. Jésus accomplit le nettoyage du Temple, de la maison de Dieu, chacun de nous qui est concerné. La caverne de bandits, c’est le commerce intérieur ou extérieur que nous entretenons. "Vous avez fait de la maison de mon Père une caverne de bandits." Toutes nos misères, voire celles des autres, il nous faut délibérément les sortir de nous pour entrer dans l’amour infini de Dieu. Transformés par cet amour, nous transformons le monde avec Jésus. "Ayez foi en Dieu. En vérité je vous le dis, si quelqu’un dit à cette montagne : « Soulève-toi et jette-toi dans la mer », et s’il n’hésite pas dans son cœur, mais croit que ce qu’il dit va arriver, cela lui sera accordé."

"Et il les enseignait et leur disait : « N’est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait un repaire de brigands ! » Cela vint aux oreilles des grands prêtres et des scribes et ils cherchaient comment le faire périr ; car ils le craignaient, parce que tout le peuple était ravi de son enseignement." Jésus nous dit que c’est possible en élevant notre cœur et en le tournant vers le Père est le Temple ou il doit être adoré : l’heure vient, et c’est maintenant, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et vérité : tels sont les adorateurs que recherche le Père. Dieu est esprit, et ceux qui l’adorent, c’est en esprit et vérité qu’ils doivent l’adorer. C’est en union avec Dieu par la foi qu’il faut prier non plus dans un temple lapidaire, mais dans le temple de notre cœur là où réside la splendeur éternelle du Père. Dieu est amour, il nous invite à partager dans notre cœur ce même amour pour que nous le resplendissions sans cesse. "C’est pourquoi je vous dis : tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez déjà reçu, et cela vous sera accordé. Et quand vous êtes debout en prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, remettez-lui, afin que votre Père qui est aux cieux vous remette aussi vos offenses." Notre vie n’a pas d’autre but que de contempler Dieu et de l’adorer. Celui qui se nourrit de la parole de Dieu porte des fruits en abondance.

Nous demandons la grâce d’une foi qui s’intensifie pour que notre prière, soit dans la volonté de Dieu.