Poster un message

En réponse au message :

Lundi de la 2e semaine de l’Avent

Le lundi 5 décembre 2016

Toute maltraitance laisse des traces. L’humanité en prise avec ses passions ne cesse de se maltraiter, parce qu’elle est tentée de trouver la voie du bonheur par elle même (humanisme). Une situation que Jésus vient guérir en prenant sur lui la cause fondamentale du malheur humain : la rupture de toute relation avec l’amour divin.

Le Christianisme nous touche dans les fondamentaux de notre vie, non pour nous enfoncer dans notre condition malheureuse, mais au contraire pour nous ressourcer à la vraie vie, celle qui nous rend tous bien heureux. Et cette Vie s’appelle Jesus-Christ, Dieu avec nous, et nous appelle à demeurer avec lui.

Quand nous sommes paralysés par le légalisme et l’égoïsme, Jesus nous démontre que la solidarité avec l’humanité souffrante abandonnée à l’écart, peut faire des miracles, tant pour le paralytique qui ne croyait plus à rien, que pour les spectateurs indignés qui ont laissé leur cœur loin de l’amour du prochain, que pour la foule intimidée qui n’osait plus prendre des initiatives et perdait le sens divin de cette relation.

Jésus fait des miracles dans le cœur des hommes bien avant que cela apparaîsse dans la vie sociale. Cela nous réjouit car sa présence est la garantie contre toute adversité sur nos vies. Mais elle exige que nous lui donnons la confiance qu’il mérite, car c’est lui seul qui peut nous sauver réellement des griffes de l’adversaire de l’humanité…et de la mauvaise foi qui perturbe si souvent nos relations, …au point de les rendre inhumaines.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Revenir en haut