Poster un message

En réponse au message :

Baptême du Seigneur, année B

Le lundi 8 janvier 2018

La grâce de devenir « semblable (s) » à Jésus, est personnelle et collective.

L’humanité et la Divinité de Jésus sont mystérieuses pour nous. Lui être semblable n’est pas à notre portée, si nous ne découvrons pas comment l’Amour infini du Fils de Dieu peut nous " combler de son Amour Éternel et nous éclairer de son Esprit Saint".

Déjà, la personnalité de chacun échappe à la connaissance sociologique, en demeurant ombre et lumière entre défauts rejetés et qualités appréciées, différemment par soi-même et par l’entourage, tout au long de la vie.

La Divinité de Jésus Christ reste cachée à nos yeux humains, tant que l’Esprit Saint n’a pas ressourcé notre capacité d’aimer et de vivre " dans la Grâce de l’onction du Saint Esprit" pour être proche de Jésus comme l’étaient ceux qui ont été ses proches et ses disciples.

C’est Jésus Christ qui nous christianise, en nous donnant la grâce d’aimer les autres, au fur et à mesure de notre vie, où nous découvrons l’Amour sans mesure dont Jésus nous a aimé. Jésus révèle le don ultime de Lui même dans Sa Passion Divine qui sauve toute l’humanité, à la seule condition pour chacun de venir à Lui et croire en Lui.

Le baptême de Jésus transforme l’humain en Théophile, un peu comme le sachet de thé infuse dans la tasse pour changer l’eau plate en une boisson pleine de vertus pour la santé.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Revenir en haut