Poster un message

En réponse au message :

Vendredi de la 2e semaine de Carême

Le vendredi 2 mars 2018

La stérilité dans la vie Divine qui se révèle dans la bible n’est pas de mise : toute semence porte son fruit pour la louange du Seigneur de la terre et du ciel.

En ce temps de carême et de fin d’hiver, il est évident que toute période n’est pas porteuse de fruit, mais que cependant la nature travaille en 4 saisons, sans que l’on s’en qui l’on puisse l’apercevoir avant le moment opportun.

Notre humanité est travaillée par la Parole de Jésus qui la fait fructifier dans l’Esprit Saint, ce qui nous oblige à revisiter les 4 saisons de notre cœur.

1- Les attachements à la nature que Dieu nous donne, ou que nous annexons implicitement en rejetant l’Eternel propriétaire.

2- les héritages dans le temps d’une humanité qui a été cultivée par les générations précédentes en relation avec le Christ ou pas, et qui fructifie ou pas selon la sève spirituelle qui vit en chacun.

3- la vie dans le monde actuel, en conflit idéologique avec la Vie et l’enseignement théologique de Jésus-Christ qui nous christianise « si nous faisons corps avec Lui » pour nous rassembler définitivement dans son Royaume ; là où l’Esprit Saint relie tout ce qui est Saint, à Jésus-Christ Transfiguré par sa Passion et sa Résurrection.

C’est le mystère de la proximité de l’amour humain et de l’amour Divin, révélé par « L’Eucharistie Éternelle » pour sauver le monde de l’obscurité d’une vie sans un Dieu qui aime infiniment les créatures créés pour aimer, dans son Esprit Saint = Amour Infini.

4. la grâce de rendre grâce à Dieu pour tout l’amour dont nous sommes comblés, revient à reconnaître que tout bien vécu vient de Jésus-Fils de Dieu, et passe par l’offrande unique et éternelle de Jésus- Sauveur (Eucharistie = Sa Passion & Sa Résurrection) et demeure en Lui - Dieu avec nous (L’Emmanuel dans l’Esprit Saint)

…et la Grâce de l’abondance des fruits de L’Esprit Saint de Jésus-Christ demeure en nous (personnellement et communautairement, en famille, en paroisse, en église qui témoigne de ce qui la fait vivre) quand nous lui en rendons Grâce avec notre « entière » gratitude, et non pas avec un cœur encombré et partagé entre « l’Humanisme grincheux et avaricieux » et le Christianisme « gracieux et glorieux »

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.