Poster un message

En réponse au message :

Lundi de la 24e semaine, année impaire

Le lundi 18 septembre 2017

Il y a des jours où la prière d’intercession nous déroute, tant il nous semble qu’elle fastidieuse et incertaine. Et pourtant c’est l’occasion pour Jésus de nous montrer combien il apprécie cette position d’intermédiaire (le centurion : 1/100) qui lui fait confiance en se sachant justement dans ce rôle au milieu des hommes, dans un combat exigeant (armée d’occupation en terre rebelle et civilisation très constructive) contre l’indifférence et la haine.

C’est le centurion qui est humble en dignité dans l’expression de sa Foi en Dieu (empire romain confronté aux croyances multiples de l’antiquité) bienveillant envers les gens de sa maison (l’amour l’esclave à son service) et qui soutient matériellement les bâtisseurs de communauté de prière (synagogue) qui est honoré pour sa Foi par Jésus, en réponse à sa requête.

Seigneur Jésus, par cette Parole, tu guéris nos corps blessés par le doute et l’absence de compassion dans les communautés humaines que nous traversons comme des intermédiaires et des médiateurs, où notre peine pour les autres et la stérilité de notre intervention nous rend la vie difficile.

Seigneur Jésus j’ai Confiance en toi qui à vaincu pour nous toutes les difficultés de la vie, et qui nous précéde toujours dans ton Royaume où la mort est vaincue par ton Amour et ton action de grâce permanente dans la Joie de L’Esprit qui est Eucharistie pour faire grandir la Confiance en Dieu pour les petits priants que nous sommes.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.