2e dimanche de Pâques, année B

« Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »
Vendredi 9 avril 2021 — Dernier ajout samedi 3 avril 2021

Ac. 4, 32-35 Ps. 117 1Jn. 5, 1-6 Jn. 20, 19-31

  • Le dimanche 11 avril 2021 iCal
    2e semaine de Pâques : 2e dimanche de Pâques, année B

"Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »"

Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Nous fêtons la miséricorde du Seigneur aujourd’hui. Le mystère de la résurrection de Jésus continue son œuvre dans l’Église et dans l’humanité. Notre foi s’appuient sur trois piliers, le témoignage et l’expérience des apôtres, notre propre expérience spirituelle vécue en Église et la lumière de l’Évangile qui illumine notre vie. Pour affermir notre foi au Christ ressuscité, l’Église nous aide dans notre cheminement. Cette foi s’appuie sur l’expérience des apôtres qui ont vu et touché Jésus ressuscité. Cette expérience de foi rejoint l’expérience des générations de chrétiens qui se sont succédés depuis des siècles. La multitude de ceux qui avaient adhéré la foi mettaient tout en commun, nés de Dieu ils forment une nouvelle Communauté. Ils ont cru et reconnu Jésus vivant dans sa résurrection. Dans la foi, nous recevons l’amour infini de Dieu qui nous aime. L’Esprit Saint nous est donné pour la libération de nos péchés.

« Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. » Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Nous sommes le Jumeau de Thomas ! Le premier jour de la semaine, Jésus est au milieu d’eux ! Mais « Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur. » Jésus agit au cœur de cette peur pour nous en libérer. L’expérience historique des onze apôtres rejoint la nôtre, elle éclaire notre vie, et nous permet de tenir debout dans notre foi en la résurrection de Jésus, promesse de Résurrection pour chacun de nous. La vie de Jésus advient quand l’obstacle de la peur est levé, quand le péché est pardonné. La Résurrection de Jésus continue à interroger notre humanité, elle n’est pas une évidence, mais elle est une expérience. Jésus qui s’est donné dans la tendresse, la douceur et dans l’humilité, donne à chacun l’Esprit Saint, la puissance de l’Amour infini de Dieu en acte. La Résurrection de Jésus est devenue résurrection de ceux qui l’annoncent, elle libère l’humanité.

"Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Jésus dit à Thomas : "Avance ton doigt, touche mes blessures." Jésus vient dans la résistance de chacun de nous pour nous en libérer. L’amour de Jésus est vainqueur, il est plus fort que le désespoir, que la souffrance et la mort elle même : "La paix soit avec vous, dit-il !" L’Eglise est toute à la joie de la miséricorde qui est à l’œuvre, qui passe par nos cœurs. A l’intérieur de la communauté, la communion n’est pas toujours parfaite, il peut y avoir un coin de résistance qui est solide, une voix qui dit non, elle peut être identifiée à « Thomas. » Nous en faisons l’expérience en famille, en Communauté. Le retour à la Vie est le retour à nos propres blessures que Jésus guérit quand il touche notre cœur : « Mon Seigneur, et mon Dieu ! » dit-on alors. Je suis aimé et je retrouve Celui qui est la Source de ma vie et qui me guérit. La résurrection dit la dignité et l’importance de chaque vie humaine. Elle affirme la primauté de l’amour gratuit de Dieu pour chacun de nous. Jésus est vivant, il est ressuscité et il donne un sens nouveau à notre vie.

Nous demandons la grâce d’entrer dans le mystère de la résurrection de Jésus, dans la victoire de son Amour. 21 Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » 22 Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. 23 À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »24 ; 26 ; 30 Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. 31 Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

Vos témoignages

  • pierre 11 avril 2021 09:15

    La Révélation de la Miséricorde de Jésus, dans la rencontre avec Thomas, c’est un cheminement de retour vers l’unanimité de cœur (Ac 4, 32-35) de la communauté des premiers chrétiens… qui reste d’actualité.

    Cette Révélation nous concerne tous aujourd’hui, car nos passions humaines interfèrent encore dans le déploiement de la Bonne Nouvelle à toute la création et jusqu’aux extrémités du monde.

    Les jours de la Passion de Jésus ont révélés toutes les failles de notre humanité, et simultanément la fidélité du Christ, le Bon berger donnant sa vie et tout autant, l’Agneau victime rachetant les fautes par Son Innocence, le Témoin Ultime de l’Amour Éternel.

    Thomas "le jumeau" ( Didyme en grec) nous ressemble dans son attitude "de chat échaudé - réticent à faire confiance" avec en lui une part du mystère de la ressemblance Divine, un amour sincère et blessé, qui n’est pas bien reçu par les autres.

    1. Dans un premier rendez vous manqué le jour de Pâques, il n’a pas rejoint la communauté des disciples qui se reforme dans le témoignage de ceux qui ont cru à la Résurrection avant de la constater, autour de Marie devenue au pied de Jésus sur la Croix ( humble et forte ) la Mère des disciples.

    • Ce jour là les premiers disciples présents ont reçu le souffle de l’Esprit Saint de Jésus : il souffla sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »

    2. Au second rendez vous, revenu au sein de la communaute toujours enfermée dans la peur, Thomas est là, mais pas convaincu et le fait savoir ouvertement, rappelant la profondeur des blessures qui le taraudent intérieurement

    3. La rencontre de Jésus présent "dans la Paix" parmi ceux qui ont été "déraciné de leur mauvaise foi" par la Passion de Jésus permet à Thomas un dialogue "renouvelé" avec Jésus qui invite au cœur de ses blessures à toucher "enfin" au cœur du mystère de la Divine Miséricorde.

    4. Le cri du Cœur de St Thomas est désormais repris dans toutes les assemblées chrétiennes en témoignage de Reconnaissance "Mon Seigneur et mon Dieu".

    5. Jésus souligne que la grâce particulière donnée à St Thomas, n’est pas la référence à rechercher : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

    6. Ce que Jésus à fait ce jour là est une grâce - bénédiction - faveur pour les disciples et toutes les communautés afin de les aider à entrer dans la confiance qui reste "le gage par excellence" que Jésus a donné, donne encore pour que nous aider à croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, qu’en croyant, vous ayez la vie en Son Nom ( Yeshua : Dieu Sauve ! )

    7. Enfin ! La Paix ! La Paix Royale de celui qui de sait aimé au-delà de tout ! De toutes les blessures d’amour mal vécu, de persécution et de tourment "inavouées, injustifiées, mémorisées, incrustées " qu’il porte en lui, qu’il a fait porter aux autres par dépit, et que Jésus a pris justement sur Lui pour en délivrer tout le monde !

  • Sophie 10 avril 2021 20:29

    Bon dimanche de la Miséricorde dans l’Amour du Seigneur.

  • Pierre 7 avril 2021 20:45

    Bon dimanche de la Miséricorde.

  • Amandine 8 avril 2018 19:46

    Bonne fête de la Miséricorde Divine

  • pierre 8 avril 2018 10:08

    Jésus leur dit "la Paix soit avec vous !" Et les disciples témoignent qu’ils étaient encore perturbé par la Cruxifiction et la mise au tombeau.

    la Confiance en Dieu qui est en Jésus dépasse tout ce qui détruit l’humanité.

    Ce bouleversement du sens de la Vie dans la confiance en Jésus-Christ renverse tout ce qui n’est pas ancré dans Son Amour et Sa Miséricorde : nos préjugés et nos inquiétudes.

    Ps117- Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour !

    « Tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde » (1 Jn 5, 1-6)

    Jésus nous donne le fruit gratuit de Sa Miséricorde : à savoir que notre vie est issue du Don de Dieu et qu’il nous aime autant qu’il aime Jésus - le bien aimé de Dieu, vainqueur d’un monde cruel et sans avenir depuis ce jour de la Résurrection.

Revenir en haut