Saint Pierre et Saint Paul

« Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »
Mardi 28 juin 2022

Ac. 3, 1- 10 Ps 33 2Tm 4, 6-8.16-18 Mt 16, 13-19

  • Le mercredi 29 juin 2022 iCal
    Fête des saints. Juin : Saint Pierre et Saint Paul

"Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? »"

Nous fêtons Pierre et Paul qui sont les deux colonnes de l’Eglise et que la liturgie ne sépare pas. Ce sont deux figures complémentaires de l’Eglise dont le témoignage nous éclaire, deux juifs attachés à la religion de leurs pères. L’un est paysan, l’autre citadin, tous deux ont été saisis par le Christ. Simon, fort de sa foi populaire qui lui valut le nom de Pierre. Saul avait suivi une formation plus poussée auprès de maîtres réputés, il est en route vers Damas. Il rencontre Jésus qui se révèle à lui comme vivant dans la gloire du Dieu unique. Jésus est dans le cœur des hommes qui croient en Lui. Pierre et Paul ont laissé un témoignage de vie, un modèle de parcours spirituel pour chacun de nous. Plus que jamais nous nous inspirons de leur vie si nous voulons à notre tour témoigner en vérité de notre foi et porter autour de nous la Bonne Nouvelle. La marche de l’Église vers la vérité et la lumière se poursuit imperturbablement mais en grande fragilité sur la mer orageuse du monde. Jésus a dit : « Je te bénis, Père, tu as caché cela aux sages et aux savants, mais tu l’as révélé aux tout-petits. » Nous sommes ces tout-petits, ces pauvres affrontés à un monde difficile. Avec Jésus, l’espérance et la confiance nous sont données pour avancer dans la grâce.

« Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »" Simon ne revendiquera pas pour lui le monopole d’être devenu Pierre aux Eglises qui connaissent les mêmes tribulations que lui au moment de la passion de Jésus : « Vous aussi, pierres vivantes, prêtez-vous à l’édification d’une communauté animée de l’Esprit, dira-t-il. » La communauté chrétienne est construite sur le Christ qui est le Rocher de Dieu. Pierre s’est exprimé : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » Ce qu’il dit est la véritable identité de Jésus dans sa relation de Fils avec son Père, c’est la foi de l’Eglise après la résurrection. Cette foi a soutenu les Apôtres jusqu’au martyre. A leur suite nous accordons notre confiance aux Paroles de Jésus dans l’Evangile et aux enseignements de l’Eglise. Nous demandons la grâce de l’humilité pour nous remettre entièrement entre les mains de Dieu.

"Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. » La profession de foi de Pierre sera une référence pour les disciples, un point de repère pour tous les temps. Pierre sera la référence pour les croyants, grâce à lui, les croyants pourront affirmer leur foi. Jésus répond à Simon par une béatitude : « Heureux es-tu Simon, » il révèle à Pierre la portée de ce qu’il vient de confesser, il a accueilli en lui la foi que lui donne le Père. C’est en vertu de cet accueil que Pierre est constitué par Jésus comme le roc de son Eglise. Jésus veut que nous ayons conscience que la foi vient d’ailleurs : C’est une fidélité à ce que nous dit l’Esprit Saint. Jésus confie à Pierre le Mystère de son Église. Pierre et Paul ont laissé s’exprimer la chaleur de l’Amour, de la Charité qui irradiait leur cœur. Ils ont laissé parler l’Amour, c’est-à-dire l’Esprit-Saint, et ils l’ont fait non seulement en paroles, mais en actes. Pierre et Paul se sont ainsi retrouvés embrasés par le même Amour divin. Et c’est cet Amour qui les a poussé à se donner entièrement au Christ et à son épouse l’Eglise.

Nous demandons à Dieu la grâce de la douceur et de l’humilité, de Jésus ressuscité.

Vos témoignages

  • Magdeleine 28 juin 2022 19:56

    Homélie merveilleuse ; merci cher Père de partager la Lumière et Intelligence qui habitent votre cœur.

  • pierre 29 juin 2021 14:04

    Tous les ans c’est ma fête ! Ou plutôt c’est la resonnance de la Fête de St Pierre et de ce patronyme dans ma vie. (j’ai d’autre prénoms de Baptême qui ont été aussi « porteurs » des sens pour ma vie et dans ma vie)

    Je ne suis pas le seul à le porter, et c’est parfois un jeu d’écho et un jeu de mot entre ami du même prénom.

    "On me la souhaite , on me la rejoue, et c’est toujours un peu ou beaucoup de joie échangée joue contre joue.

    Avec l’âge j’ai intégré aussi que c’est la Fête de Saint Pierre ET Saint Paul pour l’Eglise.

    Et dans cette perspective élargie, j’entrevois plus profondément ce que signifie la réconciliation de deux figures opposées (le simple pêcheur de Galilée et le fougueux pharisien de Tarse) dans la même Foi en Jesus-Christ Ressuscité.

    La douceur et l’humilité de Jesus Ressuscité nous sont données gratuitement quand nous comprenons (enfin, sans désespérer de nos propres failles ) que Jesus nous donne part à Sa VIE, ÉTERNELLE.

    Jesus par le don de Sa Vie, nous fait entrer (pas à pas, peu à peu, …même si nous avançons …à reculons pour retrouver ce que nos avons perdu en route) dans une filiation qui ne comporte AUCUN reniement et TOUJOURS de la bienveillance pour notre humanité (méprisée blessée, cabossée, mal aimée, mal traitée, mal jugée, défigurée, persécutée, rejetée, condamnée à mort, crucifiée dans la honte, reniée dans sa juste espérance, sa charité vraie et sa bonne foi) issue de la BONTÉ DIVINE.

    Mystere d’Amour Divin "qui renverse les puissants de leur trône et renvoi les riches les mains vides"

  • pierre 29 juin 2020 19:18

    Par le Baptême, chacun recoit la Grâce de l’Esprit Saint pour proclamer que Jésus est « le Fils du Dieu vivant. »

    Paul le dit autrement : "Tous m’ont abandonné. Le Seigneur, lui, m’a assisté.

    Il m’a rempli de force pour que, par moi, la proclamation de l’Évangile s’accomplisse jusqu’au bout et que toutes les nations l’entendent.

    J’ai été arraché à la gueule du lion ; le Seigneur m’arrachera encore à tout ce qu’on fait pour me nuire.

    Il me sauvera et me fera entrer dans son Royaume céleste.

    À lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen."

    Jésus Ressuscité fait renaître ses disciples en les imprégnant librement de Son Esprit Saint.

    Pierre qui était un disciple « tenté par l’orgueil d’en savoir plus que le Maître », et Paul qui était un pharisien persécuteur de chretien « aveuglé par la tradition des pharisiens » sont devenus des amis intime de Jésus Ressuscité.

    C’est Lui, qui leur a donné « sa Grâce - Onction - Bénédiction » [Christ : Choisi / Appelant - Envoyé / Guidant - Oint / vivant selon la Grâce Divine] de devenir des fils selon le cœur de Dieu, révèlé en Jésus, dans cette nouvelle naissance, où l’Esprit Saint nous fait participer à la vie Divine de Jésus.

    Par Lui, avec Lui et en Lui s’accomplit un changement, une croissance et une louange qui se diffuse à travers l’espace et le temps : l’Amour Divin est pour tous et n’a pas de limite !

  • Gérard 28 juin 2019 22:39

    merci Père. Vos homélies sont tellement de l Eglise Pure et Immaculée, cela se sent. Merci à Dieu pour la qualité de votre cœur en Lui.

  • Jean-Luc 29 juin 2017 03:55

    En cette grande fête de l’Eglise, que ces deux apôtres si humains et fidèles au message de Jésus nous inspire et que Dieu nous accorde une grande foi pour témoigner de Lui par notre vie, notre perserverance dans le Feu de l’Esprit Saint.

Revenir en haut