Poster un message

En réponse au message :

Baptême du Seigneur, année B

Le dimanche 10 janvier 2021

Le précurseur nous précède et nous conduit au Baptême de conversion qui nous prépare à recevoir le Baptême dans l’Esprit Saint.

Comme on se prépare à recevoir le Baptême du Feu dans une épreuve essentielle pour la vie, le Baptême de Jean nous conduit au seuil de la question essentiel à poser à Jésus :

Est tu celui qui doit venir ?

Et déjà d’autres questions suivent :

Pour quel avenir où avènement ? Qui est Tu pour changer ma vie ? Comment cela se fera t il ?

Nous devons comme Jean Baptiste « laissez faire Jésus » qui vient nous apprendre à vivre « dans l’Esprit Saint » sa demeure de toujours à toujours« où il est sur la terre comme au ciel »…en son Royaume Eternel.

* Chemin de rencontre entre Humanité et Divinité * Cheminement côte à côte de l’Ancien vers le Nouveau.

C’est Jesus qui nous transforme en venant se faire proche de nous, l’un de nous, parmi nous, pour nous entraîner à Sa Suite dans le mystère d’Amour de la Sainte Trinité, Par Lui, avec Lui et en Lui.

Il faut comme Jean Baptiste être déjà dans le mouvement de changement « jusqu’au fond » (la lie et la vase, la base et le limon) de notre humanité pour que notre cœur, notre source, notre vie deviennent dociles à l’Esprit Saint.

Il nous faut concéder de suivre un mouvement simulant de grâce et de vie, humaine et Divine, comme cette eau simple et limpide, ce Jourdain qui descend des montagnes d’Israel (horizon des frontières qui rejoignent le ciel) pour vivifier les eaux de la mer morte (par effondrement - enfermement terrestre).

Afin que notre humanité :

* soit renouvelée dans lEsprit Saint depuis la hauteur du Ciel, * soit purifiée par le Verbe Divin, qu’aucune turpitude n’arrête, sauf le refus d’aimer et/ ou d’être aimé, dans l’Esprit Saint. * soit ré engendrée comme Jésus, par un amour infini venu embrasser notre finitude

Mystère de la grâce humaine déjà présente dans les talents artistiques et artisanaux, où par exemple le doigté et l’œil du peintre permet de teinter l’aquarelle à la juste mesure de l’azur du ciel, et du reflet du ciel sur l’eau, ou du miroitement de la lumière sur la profondeur du papier blanc et la transparence de l’eau.

Mystère de la grâce Divine inspirant Michel Ange, peintre et sculpteur, maniant pendant des mois avec dextérité et endurance le pinceau contre la pesanteur pour réaliser la fresque immense sous la voûte de La Chapelle Sixtine, tout aussi bien que le martèlement et le polissage du marbre de Carrare pour faire surgir la Pieta au pied de La Croix, dans la Cathédrale St Pierre à Rome.

Mystère de la grâce de L’Esprit Saint qui transforme une jeune fille en Temple de L’Esprit Saint à l’école prophétique des veilleurs du Mont Carmel, pour la louange de Sa Gloire : Laudem Gloria ! « Mon Dieu Trinité que j’Adore, Amour Infini » ! Priere dans le Feu de l’Esprit Saint d’Elisabeth de la Trinité, qui reste proche de nos prières et déjà dans l’infini de la Vie Divine.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Revenir en haut