Samedi 14 juin 2014 — Dernier ajout dimanche 15 juin 2014

Sainte Trinité, année A

« Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »

Ex. 34, 4-9 Dn. 3 2 Co. 13, 11-13 Jn. 3, 16-18

  • Le dimanche 15 juin 2014 de 00:00 à 23:30 iCal
    Fêtes liturgiques : Sainte Trinité, année A

"Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle."

Dieu dans son mystère est amour, il s’est révélé dans des relations d’amour à l’intérieur du mystère de la Sainte Trinité. Parler de l’amour en dehors de l’amour est impossible. Nous ne pouvons parler correctement de Dieu que si nous aimons. Dieu est Père, Fils et Saint-Esprit, un seul Dieu, Relation d’Amour. Pour l’appréhender, il nous faut remonter à la source, à la Révélation du mystère à l’Annonciation. La Parole de Dieu et son Amour sont reçus totalement dans l’humanité par Marie, petite fille du peuple d’Israël. Marie se reçoit de Dieu sans cesse, l’Archange la nomme « comblée de grâce. » Préparée pour recevoir l’amour de Dieu, elle est enveloppée totalement de la grâce, de l’amour gratuit de Dieu. L’Esprit Saint, la personne amour se manifeste à elle, elle la reçoit dans la Foi.

"Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé." Le Seigneur Don vient à la rencontre de sa petite créature. Cette rencontre de la divinité avec l’humanité dans le « Sein » de Marie annonce le mystère du salut pour l’humanité. L’Engendrement éternel du Fils par le Père se réalise dans un embrasement d’Amour incroyable en Marie, dans la Foi. L’ange dit à Marie : l’Enfant qui va naître de toi sera Saint, il sera appelé Fils de Dieu. « L’Esprit Saint viendra sur toi, » la Puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. L’amour infini de Dieu enveloppe Marie de son ombre, la femme va donner naissance au « Fils éternel du Père. » Dans son Fils, Dieu est véritablement révélé Père, l’enfant est appelé Fils de Dieu, l’Amour est révélé.

"Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu." Devant un tel mystère, l’Incarnation du Verbe de Dieu, nous comprenons que l’humanité soit dans le doute. Jésus dans son itinéraire aboutira sur la Croix car cet amour n’est pas reçu ! C’est un amour trop prenant, c’est un amour trop exigeant, c’est un amour qui nous dépasse trop ! Se laisser prendre par cet amour, il faut bien le reconnaître, n’est pas très « raisonnable, » c’est se donner sans mesure. La manière dont l’amour de Dieu se donne n’est pas raisonnable, la raison dont l’amour de Dieu se donne est de se donner sans raison car l’amour de Dieu est sans limite. L’enfant Jésus entraîne sa mère vers son Père des cieux, Jésus n’a pas autre chose à nous dire que nous avons un Père dans les cieux qui est notre origine. L’Esprit Saint lui-même fait surabonder l’Amour en Marie. Fêter la sainte Trinité, c’est « expérimenter » dans la Foi que nous sommes introduits à l’intérieur même de l’Amour infini de Dieu. A la suite de Marie, avec elle, nous devenons cette humanité nouvelle, immaculée. C’est seulement dans son amour que nous sommes purifiés.

Nous demandons la grâce, de recevoir cet amour qui brûlait dans le cœur de Jésus et dans le cœur de Marie.